SAMURAI LEGENDE T2. L’échange

SAMURAI legende T2 couv.jpgPlancheA_201038.jpgScénario : Di Giorgio, Jean-François
Dessin : Mormile, Cristina
Couleurs : Paitreau, Stéphane
Story-board : Genêt, Frédéric
Dépôt légal : 11/2013
Editeur : Soleil Productions
Planches : 56

 

Dans un village de la région d’Hokkaido, une jeune victime est retrouvée égorgée. C’est la sixième en un mois. Excédé devant l’inaction et le manque de résultats des autorités locales, le damyo (puissants gouverneurs féodaux au Japon, entre le XIIe siècle et le XIXe siècle) envoie Donan-San, son meilleur enquêteur avec les pleins pouvoirs. Il sera vite confronté à des créatures infiniment plus dangereuses que de simples meurtriers. Les Sœurs de l’Ombre ne sont pas loin….

 

Un an après la sortie du très remarqué T1, revoilà les Sœurs de l’Ombre dans le tome 2 du très bon « Samurai Légende ». Pour le néophyte, « samurai » est une série d’aventures mystiques dans le Japon moyenâgeux, le tout avec une franche touche de fantastique. Preuve de son succès (mérité), cette série se décline en trois cycles et pas moins de 8 albums (un record chez Soleil !). Jean-François Di Giorgio et Fréderic Gene ont eu la bonne idée de réaliser une sorte de préquelle. L’action se situe 16 ans avant le T1 de « Samurai » au moment où Akuma (le Némésis de la série princeps) découvre le tombeau du XIIIème prophète. Elle met l’accent sur les trois Sœurs de l’Ombre (Furiko, Reiko et O-Kane). En dehors des premières et des dernières pages reliant cet album à sa série mère, l’histoire a tout d’un policier fantastique autour de meurtres non résolus. La mise en scène dans un univers Japonais médiéval est recherchée. Les codes et les hiérarchies de l’époque sont bien retranscrits. L’utilisation de terme japonais (imprononçables pour les néophytes) permet aux lecteurs de se plonger un peu plus dans cet univers. Le tout donne une sensation crédible permettant une lecture fluide et, ma foi, fort agréable. Le sang, toujours associé à cette période trouble, et le sexe sont au rendez-vous. Les deux se mélangeront dans des danses certes mortelles mais toujours esthétiques. Car des morts vous en trouverez à la pelle. Les combats aux sabres sont légions, les sœurs de l’ombres virevoltent, sautillent, taillent dans le vif et finalement se remettent de leur blessure dans un lac magique. Ouf ! Peu de repos pour les pauvres lecteurs. Tout est bien rodé dans le scénario de cet album, et imperceptiblement l’histoire glisse tout doucement vers le fantastique permettant un raccord avec la trame de fond.

 

Le dessin a été confié dans cette série à la talentueuse Cristina Mornille (Eden Killer », « Le journal d’Ambre », « Western Valley »…). Cette belle Italienne confirme son talent et sa maitrise du pinceau. Les dessins sont pour le moins vifs et dynamiques. La sensation de vitesse dans les combats est magnifiquement rendue, mais pas seulement. Les visages sont très expressifs et les détails des décors de seconds plans sont bien recherchés. C Mornille nous transmet son amour de cette période japonaise avec une recherche documentaire approfondie. Tout cela est un régal pour les yeux et les amateurs d’arts martiaux. Si il y a une nouvelle dessinatrice, il y a aussi nouveau coloriste en la personne de Stéphane Paitreau. Avec un palmarès impressionnant (« Aleph », « la geste des chevaliers dragons », « Kookabura » …entre autre), notre coloriste fait du très bon travail sur les jeux des couleurs et des lumières à l’acrylique.

 

Spin-off de la série mère, « Samurai Légende » complète agréablement la série mère « Samurai » (chez le même éditeur). Le tout est une réussite tout à fait sympathique (ceci est fort rare dans le milieu des spin-off). Confier les dessins a une dessinatrice talentueuse est un vrai plaisir visuel. L’énorme avantage de cette série est sa capacité de compréhension indépendante de la série principale. Le développement de la personnalité des trois sœurs est une idée originale. Il parait qu’elle a été soufflée à Jean François Di Georgio et Fréderic Genet lors de séance de dédicaces  par les fans de la série « Samurai ». Mais là aussi, cela reste du domaine de la légende !

Note : 8/10

Tigrevolant

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑