Do Androids Dream of Electric Sheep ? – Tome 5

 Scénario : Philip K.Dick
 Dessins : Tony Parker
 Couleurs : Blond
 DL : 11/2012
 ISBN :
978-2-84810-400-3
Editeur : Emmanuel Proust Editions

 

 
Philip K.Dick publia en 1968 « Do Androids Dream of Electric Sheep ? », paru en France sous differents titres : « Robot Blues », « Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? » ou encore le plus connu grâce à son adaptation cinématographique en 1982 par Ridley Scott « Blade Runner ».

Tony Parker s’attaque donc à un monument de la science-fiction que l’on retrouvera ici en version intégrale. Paru en VO chez Boom! Studio, cette adaptation est publiée en France par Emmanuel Proust dans sa collection Atmosphères depuis mars 2011.

 Le contexte :

do androids dream of electric sheep,blade runner,emmanuel proust,jaxom,tony parker,philip k. dick,blondUne guerre mondiale nucléaire a forcé l’humanité à émigrer vers les colonies du système solaire dans l’espoir d’une vie meilleure.

Pour les humains restant sur Terre la vie est difficile (ils doivent survivre dans un monde hostile, délabré, où la vie animale a pratiquement disparue), pour tenir le coup ils disposent d’un orgue d’humeur grâce auquel ils peuvent déterminer artificiellement leur état d’esprit.

La religion principale de la Terre est le mercerisme, dans lequel les boîtes d’empathie lient simultanément ses utilisateurs dans une conscience collective basée sur la souffrance de Wilbur Mercer. L’alternative principale à la religion étant la monomanie purgative (s’occuper d’un animal, qu’il soit véridique ou pas).

Le point de départ :

do androids dream of electric sheep,blade runner,emmanuel proust,jaxom,tony parker,philip k. dick,blondL’androïde Nexus-6 n’est pas un simple robot. Son intelligence est bien supérieure à celle de certains êtres humains. Et parce qu’ils ne supportaient plus l’âpreté de la vie sur Mars, huit d’entre eux ont assassiné leurs gardiens avant de s’enfuir sur Terre. Prenant la suite de l’affaire initiée par son collègue Dave Holden de la brigade des Blade Runner, Rick Deckard est chargé de traquer et éliminer les six androïdes restants. Les renégats seront difficiles à coincer, même avec le test Voigt-Kampff standard… Mais le salaire proposé devrait lui permettre de concrétiser son rêve : remplacer son mouton électrique par un vrai !

do androids dream of electric sheep,blade runner,emmanuel proust,jaxom,tony parker,philip k. dick,blondDans ce tome 5 nous suivons toujours Rick Deckard qui recherche les trois Nexus-6 restants à éliminer. S’isolant de plus en plus à chaque élimination de Nexus-6 il appelle Rachel, la nièce d’Eldon Rosen, elle-même androïde Nexus-6 et lui donne rendez-vous dans un hôtel de San Francisco.

Deckard est confronté aux questions et aux incertitudes des personnages habituels de Philip K. Dick :

Suis-je réel ? Mon ennemi est-il réel ? Puis-je éprouver de l’empathie ou des sentiments amoureux envers une androïde ? Le mercerisme pourrait-il n’être qu’une imposture ?

Des questions qui trouveront des réponses dans le dernier tome de cette adaptation à suivre en mars 2013.

37131-4210142712-2

 

Un très bon tome centré sur la relation humain-androïde. Vivement la suite.

Scénario : 09/10
Dessins : 07/10
Global : 08/10

 JaXoM

Un commentaire sur “Do Androids Dream of Electric Sheep ? – Tome 5

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :