Bande annonce Coloc’ party

 

Les aventures de colocataires déjantés et l’humour, ça fait bon ménage !
Sortie le 9 janvier 2013.

Gasp’, Marion, Ting Ting, Paul et Eugène ont plein de choses en commun : salon, cuisine et salle de bain ! Le décor est planté pour ces colocataires : une ambiance auberge espagnole, les études, les teufs et les petits jobs…
Tous les garçons et les filles de leur âge se partagent les factures deux par deux. Tous les garçons et les filles de leur âge ne peuvent aspirer à mieux… Qu’à cela ne tienne, voici un appart’ à part à partager. Au fait, il reste une place si vous voulez !

Lydie

lydie.jpglydie 1.jpgAuteurs: Lafebre et Zidrou
Editeur : Dargaud.
Sortie : 03/2010

Chez les moustachus.
Avez-vous déjà entendu parler de « l’impasse du bébé à moustache » ? Ne cherchez pas ce bout de rue sur un plan, vous perdriez votre temps ! Seuls Zidrou et Jordi Lafebre peuvent vous y conduire ! Les habitants de l’impasse, les « moustachus », partagent les joies et les peines du quotidien sous le regard d’une statuette de madone à l’enfant Jésus. Alors quand Camille, jeune femme simple d’esprit, perd sa petite Lydie tout juste née, tous les habitants la soutiennent. Ils sont solidaires à nouveau lorsque Camille leur annonce le retour miraculeux de sa petite fille. Mieux vaut un joli mensonge qu’une vilaine vérité, pensent-ils tous. Seulement qu’arrive-t-il quand la vérité reprend ses droits ?

Epilation totale.
Parfois un festival BD avec leur séance de dédicaces  vous permet de découvrir un album que vous aviez raté lors de sa sortie. C’est le cas de cet album sorti en 2010 et qui avait eu son petit succès notamment chez les critiques. Au tour de SambaBD de combler cette lacune.
J’ai vite compris que cette BD allait titiller mes émotions. On se croirait chez Amélie Poulain. On fait attention aux petits détails, on est en vase clos avec ce peuple mystérieux des moustachus, tout se fait en douceur dans une belle humanité qui fait plaisir à voir. Comme je n’avais pas bien regardé la couverture, j’ai été surpris par la tournure des événements. Ensuite, les surprises sont moins présentes car on suit le train train quotidien de cette  « bizarrerie ». Par contre la fin, je l’ai trouvée très prévisible.
Pour accompagner cette histoire sur le respect de la différence, on retrouve cette touche semi réaliste typique de l’école espagnole. Un trait qui a le grand mérite de bien transmettre les émotions.
Au final, un agréable moment de lecture pour une histoire finalement assez simple mais qui devient extraordinaire avec sa communion entre les citoyens de cette impasse.
Scénario : 7/10.
Dessin : 8/10
7.5/10 Global.
Public cible : les Amélie Poulain.

Samba.

Lydie-by-Jordi-Lafebre-and-Zidrou.jpg

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑