Batchalo

batchalo.jpgbatchalo 2.jpgAuteurs : Le Galli et Bétend
Editeur : Delcourt.
Sortie : 08/2012

Les gens du voyage.
1939, Europe de l’Est. Suite à l’enlèvement d’un groupe d’enfants, un clan tzigane, accompagné de Josef, un policier dont le fils est aussi porté disparu, organise une battue. Sur leurs traces, ils voyagent à travers la Bohême, jusqu’à être internés, puis déportés ….

batchalo-1.jpg

Epuration ethnique.
Au début  de cet album, on pense avoir à faire à une enquête policière suite à la disparition d’une dizaine d’enfants. On accuse fatalement les étrangers, les tsiganes qui sont de passage. On sent même poindre une histoire d’amour entre le policier et une rebouteuse rom.  Le problème, c’est la date et le lieu ….février 1939 en Bohème. Le terrible rouleau compresseur de la guerre va faire son œuvre. Bien que les textes mettent souvent l’accent sur les coutumes tsiganes, les images sont hélas fort tragiques puisque qu’on est au cœur des camps de la mort et de la solution finale. Mais, c’est aussi cette romance  comme je l’ai dit plus haut entre deux personnes que tout oppose .Vous découvrirez leur lutte pour survivre mais  aussi leur détermination pour sauver les enfants. Comme si ça ne suffisait pas, ils seront aussi confrontés à une autre abomination nazi avec les« expériences » du docteur Mengele .
Franchement même si on connait ces horreurs, on en reste sans voix, comment l’homme a il pu en arriver là ? C’est évident vu les dérives actuelles, que cette BD par son devoir de mémoire est toujours très utile à mettre dans le plus de mains possible.
Toute discrimination est à bannir de nos sociétés, n’est ce pas monsieur Dassault ?
En plus, et je tire un grand coup de chapeau à Arnaud Bétend, c’est admirablement bien dessiné. Un trait d’une très grande finesse, détaillé et minutieux avec des couleurs sépia du plus bel effet. Le plus incroyable, c’est que c’est sa première BD. On ne peut qu’être admiratif devant une si grande dextérité.
Le seul reproche que j’aurais à faire sur cette BD, c’est  que les textes ne sont pas toujours au niveau du dessin. Comme si on voulait garder du recul par rapport à l’image.
Je sais que tout cela n’est pas très amusant à lire mais ça ne peut pas faire de mal de réfléchir ou d’apprendre en lisant cet album assez remarquable.

Scénario : 7/10.
Dessin : 10/10
8.5/10 Global.
Public cible : tous !
Samba.

batchalo2.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑