Miss Octobre T1 :Playmates, 1961

Miss Octobre1.jpgMiss Octobre1e.jpgAuteurs : Desberg et Queireix
Editeur : Le Lombard (troisième vague).
Sortie : 10/2012

Les mois s’écoulent.
Rendue sourde suite à un viol, Viktor refuse de se laisser abattre et recherche activement son agresseur, quitte à dérober les fonds nécessaires à cette enquête. En parallèle, des meurtres se produisent : Miss Janvier, Miss Février – autant de cadavres et de clichés laissés par l’assassin. Viktor se rend compte qu’elle a failli figurer dans cette macabre série. Clegg, un flic qui n’est pas insensible à son charme, va l’aider à démasquer le mystérieux photographe.

Vous dites ?
Miss Octobre1z.jpgSi vous aimez les bons vieux polars des  années 60, cette série prévue en 3 tomes devrait vous intéresser. Vous y trouverez tous les ingrédients qui ont fait le succès de ce style : un inspecteur taciturne et roublard, une blonde platine mystérieuse, le monde du crime avec ses multiples visages et aussi des pin-up  mais légèrement détériorées malheureusement. Le tout fait très « cinéma », un peu  comme l’affaire Thomas Crown par exemple.
Et comme tout le monde trompe tout le monde, ça nous permet aussi d’admirer la plastique de ces dames.
Le dessin est plutôt enchanteur mais malgré ça, vous remarquerez que je n’ai mis qu’un 6/10 comme note. La raison : j’ai eu un mal fou à distinguer les personnages surtout les 2 inspecteurs que j’ai confondu tout le long de l’album. En plus, j’ai trouvé quelques scènes assez perturbantes et peu compréhensibles à la première lecture. Bref, je n’ai pas eu la sensation d’une lecture facile ou agréable … néanmoins les amateurs du genre devraient y trouver leur bonheur.

Scénario : 7/10.
Dessin : 6/10
6.5/10 Global.
Public cible : Polar .
Samba.

Miss Octobre1egd.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑