Toubab or not toubab


mercier, sonon, derey, casterman, rivages noirs, 082012, 810, afrique, abidjan, cote d'ivoire, toubabmercier, sonon, derey, casterman, rivages noirs, 082012, 810, afrique, abidjan, cote d'ivoire, toubabScénario : Mercier, Mathias
Dessin : Sonon, Hector
Couleurs :Raymond, Damien
Dépôt légal :08/2012
Editeur : Casterman
Collection : Rivages Noir
ISBN : 978-2-203-04165-3
Planches : 96

 

Présentation :


« Tu veux devenir un vrai coupeur de mains ? Un métier sûr, sans morte saison ! » Hondo, douze ans, mauritanien et orphelin, échoue à Abidjan, en Côte d’Ivoire, où il tombe sous la coupe d’un tandem de voleurs sanguinaires, qui, sous peine de mort immédiate, le contraignent à participer à leurs sinistres activités. Pour échapper à leur emprise, le jeune garçon décide de les livrer à la police – mais se retrouve lui-même emprisonné. Il réussit pourtant à s’évader en compagnie de Boubakar, un enfant-soldat surnommé Colonel Jackson, qui a participé à la guérilla en Sierra Leone. Désormais, lâchés sans protection dans la grande ville cruelle et indifférente, il va leur falloir survivre, entre les parias, les autorités corrompues et les « toubabs », ces Blancs libidineux qui ont tous, à un moment ou un autre, leur « quart d’heure colonial ».

Noir jusqu’aux tréfonds, Toubab or not toubab dépeint sans faux-semblant un continent dévasté. La figure touchante de Hondo, symbole d’innombrables enfances sacrifiées, n’en rend que plus poignant le sentiment d’irrémédiable qui s’attache à cette histoire désespérée.

 

Mon avis :


Amateur de gros nez, de BD humoristique ou d’histoires guillerettes, voir fleur bleue passez votre chemin Toubab or Not Toubab n’est pas pour vous !!!


Cette Bd est tirée du roman du journaliste Jean-Claude Derey.  Les dessins sont d’un dessinateur africain, originaire du Bénin, Hector Sonon.

mercier, sonon, derey, casterman, rivages noirs, 082012, 810, afrique, abidjan, cote d'ivoire, toubab


L’action se déroule à Abidjan ou notre « héros » Hondo essaye de survivre tant bien que mal.  Après avoir été contraint de fuir sa campagne, Hondo se réfugie à la ville.  Il espère pouvoir y gagner assez d’argent pour rembourser sa dette et ainsi pouvoir épouser son amoureuse.


mercier, sonon, derey, casterman, rivages noirs, 082012, 810, afrique, abidjan, cote d'ivoire, toubabIl va y faire la connaissance de truands assassins, de flics corrompus, d’enfants perdus, de dealers, d’un ex-enfant soldat… bref de toute une faune qui essaye de vivre ou de survivre sans trop y perdre.


Toubab or not toubab est une histoire sombre, sans concession qui ne nous présente pas l’Afrique sous forme de carte postale pour les touristes. Beaucoup de sujets forts sont traités dans cette BD : la drogue, le tourisme sexuel, la pédophilie, la corruption, l’exploitation humaine, l’immigration, etc.….


Le dessin semi-réaliste d’Hector Sonon, qui m’a immédiatement fait penser à celui de Brüno (Commando Colonial, Junk, Lorna…), vient contrebalancer la dureté de l’histoire par ses arrondis. Un dessinateur à suivre et à revoir dans une histoire moins sombre.

mercier, sonon, derey, casterman, rivages noirs, 082012, 810, afrique, abidjan, cote d'ivoire, toubab


Au final, j’ai vraiment apprécié Toubab or not toubab !! Une histoire qui m’a amené à me poser des questions et à appréhender différemment ma vision de l’Afrique.  


Revedefer


mercier, sonon, derey, casterman, rivages noirs, 082012, 810, afrique, abidjan, cote d'ivoire, toubab


Ma note globale 8/10


Dessins 8/10

Scénario 8/10

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :