Expo vente pour la geste des CD et les forets d’Opale.

En bande dessinée, cela fait bien longtemps que les femmes n’ont plus besoin d’un chevalier pour terrasser les dragons !

La Galerie Comic Art Factory expose les originaux, grand format, de deux séries BD cultes de l’Heroic fantasy, publiées aux éditions Soleil : « La Geste des Chevaliers Dragons » (Thibaud de Rochebrune) et « Les Forêts d’Opale » (Cédric Fernandez).

Lire la suite « Expo vente pour la geste des CD et les forets d’Opale. »

Klimt à la galerie Champaka.

Klimt

 


Vernissage en présence des auteurs, le mercredi 13 juin 2018 de 18h00 à 20h30
Exposition du 14 juin au 14 juillet 2018
Avec son superbe Klimt, Marc-Renier (sc: J-L Cornette – Ed. Glénat) revisite de manière somptueuse 7 années du Maître de l’Art Nouveau viennois. Un voyage au cœur des rêveries d’un artiste, peuplées de muses en tenue d’Eve. Marc-Renier livre son chef-d’œuvre, sublime alliance entre son style et celui du peintre aux doigts d’or. Un album d’Art, aussi beau à voir qu’à lire. L’exposition présente les plus belles planches de Klimt, des illustrations inédites et des planches de grande taille (80 x 100 cm) réalisées à l’huile, spécialement pour la galerie Champaka.

Interview de Chanouga.

Comme promis, le gagnant de la couverture du mois a droit à son interview. Pour le mois de mars , vous avez élu le tome 3 de Narcisse dessiné par Hubert Campigli alias Chanouga. Ce n’est pas un inconnu pour SambabD car souvenez-vous, notre regretté Marc Dufays avait déjà flairé l’affaire en réalisant une belle interview de l’artiste marseillais ( ICI). Et vous allez voir que cet auteur est toujours aussi généreux et aimable pour répondre aux questions qu’on lui a posées.


Comment est née l’idée de base pour cette couverture ?

Dès les premières planches de «Vents Contraires» le tome 3 de Narcisse, j’ai commencé à réfléchir à ce que pourrait être sa couverture. Rapidement s’est imposée l’idée d’évoquer la complexité de la situation de Narcisse à ce moment de sa vie : l’histoire vraie de cette homme du milieu du XIXe siècle, arraché contre son gré, à un groupe d’aborigènes pré-coloniaux, avec lesquels il aura vécu 17 années. Comment figurer les sentiments d’un français devenu Aborigène que l’on contraint à renouer avec les valeurs du monde «civilisé» ?… rapidement il m’est devenu évident que seule une approche onirique pourrait répondre à cette attente. Dès lors, les premières esquisses sont arrivées spontanément…
Lire la suite « Interview de Chanouga. »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑