Résistances T4 : Le prix du sang et des larmes.

Résistances4.jpgrésistances,plumail,derrien,Auteurs : Plumail et Derrien

Editeur : le Lombard.

Sortie :03/2014

 

Automne 1944. 

La France panse ses plaies et honore ses héros. Fort de ses actions de résistance, André est de ceux-là, fut-ce à titre posthume. Caché parmi les survivants, Louis suit tout cela de loin. Il n’a pas oublié que c’est la jalousie d’André qui a expédié Sonia, alias « Marianne », dans les camps de la mort. En dépit de tous les risques encourus pour la faire évader. Louis se souvient comment, à la Libération, succéda bien vite l’inévitable règlement de comptes… 

 

Le maquis.

Comme souvent rien n’est tout blanc ou tout noir dans la destinée des hommes qui ont traversé les méandres de la 2e guerre mondiale. Ce dernier tome  de Résistances en témoigne via nos 2 héros, Louis et André. Outre  une histoire bien ficelée depuis le début, on sent que le découpage a été bien pensé depuis le commencement, on réalise aussi le portrait d’une France qui n’a jamais baissé les bras. Les auteurs nous livrent au final une histoire tragique sous un fond romanesque. J’avoue être plus en empathie avec André qu’avec Louis qui s’est visiblement trompé d’ennemi. Bref, cette conclusion nous interpelle sur la complexité des réponses à donner aux interrogations et dilemmes que chacun pourrait être amené à se poser en de pareilles circonstances.

Sur le dessin, je n’ai pas vraiment changé d’avis par rapport à mes précédentes chroniques ICI. 

Au final, cet album  à la lecture agréable complète les dernières zones d’ombre qu’il restait à évoquer mais sans réelle grande surprise non plus. Même la révélation finale, je m’y attendais !

a06-3e788fc.gifScénario 

a06-3e788fc.gifDessin 

a06-3e788fc.gifGlobal.

On en parle sur le forum ICI.

Samba.

réistances t4.JPG

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :