La Brigade Du Rail

brigade,rail,tueur,lyon,genève,marniquet,jolivet,scomazzon,zéphyr bd,mistralbrigade,rail,tueur,lyon,genève,marniquet,jolivet,scomazzon,zéphyr bd,mistralbrigade,rail,tueur,lyon,genève,marniquet,jolivet,scomazzon,zéphyr bd,mistralTome 1 : Le tueur du Lyon Genève

Scénario : Frédéric Marniquet

Dessins : Olivier Jolivet

Couleurs : Sylvaine Scomazzon

Editeur : Zéphyr BD

Dépôt Légal : janvier 2014

Grand Format

Planches : 48

ISBN / 978-2-36118-136-9

Une édition limitée avec ex-libris de cet ouvrage numéroté et signé du dessinateur a été produite à 450 exemplaires. En vente chez votre libraire et sur le site des éditions Zéphyr.

brigade,rail,tueur,lyon,genève,marniquet,jolivet,scomazzon,zéphyr bd,mistral

 Tout d’abord, une belle couverture avec le Paris Nice « Mistral » encore fumant sous l’orage.

Le récit débute avec la libération d’un truand, de la prison St Paul de Lyon ; truand qui remet ça à peine deux semaines plus tard, Gare de Lyon à Paris. Il sera retrouvé découpé par un train sur la voie Lyon Genève, au niveau du Fort de l’Ecluse.

brigade,rail,tueur,lyon,genève,marniquet,jolivet,scomazzon,zéphyr bd,mistral

L’inspecteur Granville, qu’on sent honnête jusqu’au bout des cheveux, va devoir faire face à la corruption qui fait rage au sein de la brigade criminelle.

Accueilli à bras ouverts par la « SUGE » secrète police du rail (Surveillance Générale de la SNCF), Granville va y faire des étincelles.

Malgré les personnages un peu « raides » on a droit à de jolies vues d’architecture sur les bâtiments lyonnais, parisiens et savoyards. Les locos sont parfaites, l’époque dispose encore de machines à vapeur (Paris Nice) côtoyant les locomotives électriques.

 

brigade,rail,tueur,lyon,genève,marniquet,jolivet,scomazzon,zéphyr bd,mistral

Une série de morts violentes remet à jour une ancienne affaire de viol et de meurtre, aux environs de Bellegarde sur Valserine dans l’Ain.

Granville et Pigagniol son coéquipier aux moustaches à la Hercule Poirot, déambulent en 403 Peugeot pour traquer sans relâche le tueur du Lyon Genève.

 

brigade,rail,tueur,lyon,genève,marniquet,jolivet,scomazzon,zéphyr bd,mistral

Les dialogues ont un petit goût d’Audiard.

Il manque encore un p’tit quelque chose pour rire franchement, à moins que ce ne soit de par la noirceur de l’intrigue qui n’est pas franchement « jouasse ».

« La justice c’est comme la sainte vierge. Si on la voit pas de temps en temps, le doute s’installe »

Bref, un polar à lire dans le Paris Nice sans craindre le signal d’alarme, ni les tunnels.

Ma note :

Scénario : 7/10

Dessins : 6/10

Moyenne : 6,5/10

 

Sophie

 

 

Résistances T4 : Le prix du sang et des larmes.

Résistances4.jpgrésistances,plumail,derrien,Auteurs : Plumail et Derrien

Editeur : le Lombard.

Sortie :03/2014

 

Automne 1944. 

La France panse ses plaies et honore ses héros. Fort de ses actions de résistance, André est de ceux-là, fut-ce à titre posthume. Caché parmi les survivants, Louis suit tout cela de loin. Il n’a pas oublié que c’est la jalousie d’André qui a expédié Sonia, alias « Marianne », dans les camps de la mort. En dépit de tous les risques encourus pour la faire évader. Louis se souvient comment, à la Libération, succéda bien vite l’inévitable règlement de comptes… 

 

Le maquis.

Comme souvent rien n’est tout blanc ou tout noir dans la destinée des hommes qui ont traversé les méandres de la 2e guerre mondiale. Ce dernier tome  de Résistances en témoigne via nos 2 héros, Louis et André. Outre  une histoire bien ficelée depuis le début, on sent que le découpage a été bien pensé depuis le commencement, on réalise aussi le portrait d’une France qui n’a jamais baissé les bras. Les auteurs nous livrent au final une histoire tragique sous un fond romanesque. J’avoue être plus en empathie avec André qu’avec Louis qui s’est visiblement trompé d’ennemi. Bref, cette conclusion nous interpelle sur la complexité des réponses à donner aux interrogations et dilemmes que chacun pourrait être amené à se poser en de pareilles circonstances.

Sur le dessin, je n’ai pas vraiment changé d’avis par rapport à mes précédentes chroniques ICI. 

Au final, cet album  à la lecture agréable complète les dernières zones d’ombre qu’il restait à évoquer mais sans réelle grande surprise non plus. Même la révélation finale, je m’y attendais !

a06-3e788fc.gifScénario 

a06-3e788fc.gifDessin 

a06-3e788fc.gifGlobal.

On en parle sur le forum ICI.

Samba.

réistances t4.JPG

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑