Murena T9 : les épines.

Auteurs : Delaby et Dufaux.

Editeur : Dargaud.

Sortie : 06/2013 et 11/2013.

 

Néron craint de voir le peuple romain, horrifié par le grand incendie de Rome, se retourner contre lui s’il ne trouve pas de coupables à lui donner en pâture. Les chrétiens seraient des boucs émissaires parfaits ! La relation qu’entame Lucius Murena avec la belle Claudia l’empêchera-t-elle de se battre contre cette injustice ? 

bcd8a-625603244
Au bureau de la censure.

 

Je me présente : Jean Excomminure , censeur de profession et bon chrétien.

Devant moi, une BD certainement impure vu la couverture avec  ses deux corps nus exposés. La proximité de leur rapport ne semble pas appropriée à la bonne morale judéo-chrétienne. J’ouvre et oh surprise, mon maître adoré, Néron .Que j’aimerais faire comme lui, brûler toute cette fange déliquescente, ces ouvrages impies remplis de foutre. Je dois  quand même admettre que c’est bien foutu comme dessin. Ce Delaby a du talent c’est clair. Il faudra le surveiller  car ces pseudo artistes franchissent souvent trop facilement la frontière entre la beauté et la nudité. Tiens, on y parle de Saint Pierre. Je cherche attentivement le blasphème mais je n’en trouve point. Je poursuis ma lecture par un combat entre deux molosses plutôt bien bâti. Du sang jaillit, les chairs s’ouvrent, le souffle devient court. Une scène totalement acceptable, la violence n’a jamais fait de mal pour pimenter un récit. 

Toujours rien à me mettre sous ma dent de censeur .Mais  voilà la belle de la couverture qui entre en scène. La luxure est de mise, ma censure aussi. Allez hop, limité à 7000 exemplaires cette affaire .Uniquement réservé aux païens lubriques   qui ont attendu 6 mois pour se procurer cette version « hot ».C’est dire leur perversité nauséeuse ! 

Le pire dans cette affaire, c’est le glossaire des termes érotiques de la Rome antique en fin d’album, là clairement, c’est une incitation à « pedicare * » la censure !

 

05-3e731b2.gifdessin.

a07-3e78901.gifScénario

a08-3e78906.gif Global.

Samba.

On en parle sur le forum.

 

murena.jpeg

Inscrivez-vous à la newsletter.

* mot latin, je vous laisser chercher sa signification.

Un commentaire sur “Murena T9 : les épines.

  1. j’ai enfin lu cet album acheté il y a 6 mois ! j’aurais mieux fait d’attendre la version hot :-))
    Bref, hot ou soft, Dufaux et Delaby nous livrent là un magnifique album qui une fois de plus nous laisse sur notre fin une fois l’album refermé. Cette série, c’est pour moi ce que Dufaux fait de mieux.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :