WUNDERWAFFEN – Tome 4: La main gauche du Führer.

Dessin : Maza – scénario : Richard D. Nolane

Editions Soleil

Sortie : 20/11/2013

48 pages

Prix conseillé : 14,50 €

ISBN : 9782302036222

Uchronie, Aviation, 2e guerre mondiale,

 

20d9b-1013422639-3
Résumé (de l’éditeur
): Début 1947, Murnau, le pilote numéro 1 des Wunderwaffen de la nouvelle génération, désormais sous contrôle de la SS, a compris que, de manière mystérieuse, son destin est lié à celui d’Hitler.
Mais dans le même temps, le voici aussi impliqué de force dans le jeu trouble de Himmler pour prendre en coulisses le contrôle du Reich et en faire l’État de la SS.
Un jeu dont la partie décisive pourrait se dérouler dans la base secrète de Neue Schwabenland en Antarctique.
Là où l’Ahnenerbe et le Sonderbüro 13 s’apprêtent à mettre en oeuvre les projets les plus fous de la SS sous la protection des Wunderwaffen commandées par Murnau…

1311241657080001.JPG

Mon avis : Le tome 4 est dans la continuité du tome 3. Le côté psychologique des personnages est toujours mis en avant. On y découvre également les intrigues qui ont lieu dans les hautes sphères près de l’entourage d’Hitler. Himmler et ses SS sont entrain de préparer la succession avec l’Ahnenerbe et le Sonderbüro. Le pouvoir nazi s’intéresse par ces deux organisations à l’archéologie mystérieuse et au paranormal dans le but  de faire des recherches sur les capacités physiques et cognitives de l’être humain et, accessoirement, de prouver la supériorité de la race aryenne. Murnau, le pilote vedette des Wunderwaffen, est lui conscient de ce qui se trame et est tiraillé entre ses convictions profondes d’homme et son devoir militaire. Bien évidemment, l’amateur d’aviation et de combats aériens aura sa rasade habituelle. Les Wunderwaffen sont toujours bien « Wunder » mais on voit que grâce à leur suprématie technologique, ils colmatent les brèches mais le surnombre de l’aviation alliée met la pression sur les allemands. La course à la technologie est donc la seule planche de salut à terme pour les nazis.

1311241657590001.JPG

Le titre de l’album, « La main gauche du Führer », explique une partie du scénario. Hitler a perdu son bras gauche dans un attentat et Himmler fait fabriquer une prothèse qui permet à Hitler de réapparaître au mieux de sa forme avec un bras gauche qui fonctionne. Outre l’anecdote, cet élément du scénario permet de mettre en exergue qu’Himmler sait se mettre ainsi en avant et avancer ses pions dans la guerre de succession qui se prépare.

1311241659190001.JPG

Le scénario est toujours à la hauteur des ambitions de la série, le dessin est régulier et au même niveau que pour les autres tomes avec ses points forts (les avions et les combats aériens sont très bien dessinés) et ses points faibles (les visages sont un peu figés,…). On en a déjà parlé lors des chroniques des tomes précédents.

1311241700200001.JPG

A noter à nouveau en fin d’album un dossier « uchronique » sur l’ahnenerbe.

Au final, un excellent tome 4 que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire.

 

Graphisme :      7,0/10

Scénario :        8,0/10

Moyenne :        7,5/10

 

Lien vers le site internet des éditions Soleil : ICI.

 

Capitol.

1311241701390001.JPG

Un commentaire sur “WUNDERWAFFEN – Tome 4: La main gauche du Führer.

  1. Une série que je lis avec plaisir , curieux de voir la suite .
    A noter le rythme soutenu des sorties pour ce titre.

    J'aime

  2. Tjs bien accroché ! Super dessins, super série. A noté un coffret avec les T1 à 3 pour Noel

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :