INTERVIEW d’Eric RUCKSTUHL, dessinateur de Sampiero Corso.

Eric, pourrais-tu nous faire une petite présentation pour les lecteurs qui ne te connaitraient pas ?

Eric Rückstühl, né à Dijon en 1957 et auteur de bandes dessinées depuis l’âge de 7 ans … époque à laquelle je créais mes premières bandes dessinées sur des petits carnets achetés chez l’ épicier du coin …

Première expo au lycée   Montchapet (Dijon) à 13 ans…. Première bd à 20 ans prépubliée dans le Bien Public grâce à Gérard Bouchu ….

Ensuite ce sera des parutions nationales , chez Vents d’ Ouest, Rombaldi, puis chez mes éditeurs actuels : DCL éditions et le Sphynx des glaces ….

Quelques prix aussi : celui d’Angoulême en 1999 en tant qu’ intervenant pédagogique ( 1er prix national),  Prix Méditerranée  et le Prix de la ville d’ Ajaccio lors du festival  BD…..

Comment arrives-tu à gérer ta carrière professionnelle d’enseignement et ta carrière de dessinateur ?

Par une discipline rigoureuse, lever à 4 heures du matin et une famille fort compréhensive…..L’ aide aussi de l’ Education Nationale …

 

Pourquoi étant Bourguignon, réalises-tu principalement des bandes dessinées, Paoli, Le bagne de la honte, qui se déroulent en Corse ?

En 1996, lors d’ une expo au festival d’Ajaccio,  j’ ai commencé à dessiner les paysages et les histoires Corses que l’on me racontait … La rencontre avec mon éditeur DCL et le scénariste journaliste Frédéric Bertocchini  a été déterminante …

 

rucksthul,interview,corse,sampiero corso,bagne de la honte,paoli,dcl editions

 

Comment as-tu procédé pour ton travail de recherches pour Sampiero Corso (DCL Editions) ?

Ma formation en histoire de l’art et ma connaissance des peintres de la renaissance m’ont permis de restituer l’ambiance graphique de l’époque.

Pour le reste, le travail de la couleur de Rémy Langlois et sa précision ont achevé la mise en valeur historique de cette BD.

rucksthul,interview,corse,sampiero corso,bagne de la honte,paoli,dcl editions

 

Comment se passe ta collaboration avec Frédéric Bertocchini ? As-tu un droit de regard sur son scénario ?

Notre collaboration est toujours passionnante, il aime me surprendre et j’ aime le  surprendre…. Le tout pour  l’ intérêt de la BD en cours de réalisation……..

Mon droit de regard  se situe  dans la  grande liberté que me laisse Frédéric dans la réalisation graphique des planches……

rucksthul,interview,corse,sampiero corso,bagne de la honte,paoli,dcl editions

 

Peux-tu nous expliquer comment tu travailles pour réaliser une planche ?

Pour réaliser une planche, je commence toujours par la recherche  de documentation … Puis directement sur les planches définitives , je place les personnages …

 

rucksthul,interview,corse,sampiero corso,bagne de la honte,paoli,dcl editionsTa précédente BD, Le bagne de la honte (DCL Editions)  parle d’un bagne pour enfants en Corse. Cette BD m’a profondément marqué et remué les tripes. Comment toi en tant qu’auteur as-tu ressenti cette histoire ? Quel retour as-tu eu en Corse vis-à-vis de cette BD ?

 

Cette  histoire   réelle  et  oubliée une fois achevée m’a demandé un temps  de pose, je n’ arrivais  plus  à lâcher mes héros…. En Corse, la mairie d’ Ajaccio m’a  décerné  un prix et cette histoire publiée en intégrale par DCL Editions connait un grand succès.

Une plaque commémorative doit  être apposée sur le lieu où  sont morts les enfants.

 

Qui sont tes premiers lecteurs ?

Une bd comporte environ 360 dessins et 600 textes, qu’il faut relire afin d’éviter qu’ il y ait trop de fautes d’orthographe……

 

Mes premiers lecteurs sont d’ abord mes  proches, les professionnel, puis la véritable  « lecture » finale se fait avec le public .

rucksthul,interview,corse,sampiero corso,bagne de la honte,paoli,dcl editions

 

Quels sont tes projets BD  à venir ?

Mes projets bd sont chez DCL Editions : le deuxième tome de Sampiero Corso, une intégrale de la série Paoli, avec une nouvelle couverture et un cahier de 8 planches.

Chez le Sphynx des glaces :

Après les Indes Noires qui sort dans un mois, un autre Jules Verne.

Et enfin, des projets persos que je garde dans mes cartons pour le moment ( plutôt  humoristiques et fantastiques )….

 

rucksthul,interview,corse,sampiero corso,bagne de la honte,paoli,dcl editionsTes derniers coups de cœurs BD, littérature, cinéma et musicaux ?

Mon dernier coup de cœur bande dessinée est : Ontophage du dessinateur Piskic chez EP…..

Sinon, ma référence absolue reste Forest avec sa Jonque fantôme vue de l’ orchestre.

Au ciné, ce sera plutôt : Elephant man , les Fellini et j’ adore les comédies…..

En littérature, surtout aujourd’ hui des ouvrages rébarbatifs historiques ou documentaires  pour élaborer mes  bandes déssinées.

Enfin en musique : le rock anglais de l’ industriel style Killing Joke , en passant par Joy Division.

 

Du rock progressif , style king Crimson  ou System of a down on et les Swans ou Isis

Du rock pop  Morrissey, les Smith’s

Du hard de led Zeppelin à ……

Du punk et post punk…..

Et chez les Français : de Manset à Bashung, Murat, Sébastien Tellier et Albert Marcoeur (pillé par  Philippe katerine).

 

rucksthul,interview,corse,sampiero corso,bagne de la honte,paoli,dcl editions

 

Merci Eric d’avoir bien voulu consacrer un peu de ton temps si précieux pour répondre à ces quelques questions.

 

Revedefer

 

5 commentaires sur “INTERVIEW d’Eric RUCKSTUHL, dessinateur de Sampiero Corso.

  1. Merci à vous deux ppour cette interview.
    Sinon, RDF, que tu fais sérieux sur la photo :-))

    J'aime

  2. Merci pour cette découverte ; je ne connais pas encore tes BD, mais déjà, à peu de choses près, j’ai les mêmes goût musicaux que toi 😉

    J'aime

  3. hello Mr RÜCKSTHÜL, en souvenir d’une rencontre à la LIB de LU qui n’existe plus…j’suis un ex collègue de ton frangin Thierry et aussi peintre…bravo pour ton oeuvre magnifique!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :