Rising Stars (Delcourt) – Tome 2. Acte II

 
delcourt,112012,contrebande,comcis,super héros,8510,straczynski,zanier,anderson,immonen,lashleydelcourt,112012,contrebande,comcis,super héros,8510,straczynski,zanier,anderson,immonen,lashleyScénario : Straczynski, Joe Michaël
Dessin : Zanier, Christian ,Anderson, Brent Eric
Immonen, Stuart,Lashley, Ken
Dépôt légal : 11/2012
Editeur : Delcourt
ISBN : 978-2-7560-2942-9

 

 

Résumé du tome 1 :

 

En 1969, une boule de feu  s’est écrasée aux USA  près de la  petite ville de Pederson. Quelques années plus tard, 113  enfants, les « spéciaux », verront le jour. Ils auront tous des pouvoirs surnaturels !!! Ce sont les seuls humains à avoir développé ce type de particularité. Le Gouvernement US va tenter de les contrôler, mais rien ne se déroulera comme prévu….

 

delcourt,112012,contrebande,comcis,super héros,8510,straczynski,zanier,anderson,immonen,lashley

Mon avis sur le tome 2 :


10 ans après la confrontation Spéciaux forces gouvernementales, les Spéciaux sont libres et cela ne va pas sans poser quelques problèmes aux USA. Certains Spéciaux ayant décidé de se proclamer maitres de de Chigaco.


delcourt,112012,contrebande,comcis,super héros,8510,straczynski,zanier,anderson,immonen,lashleyJ. Michael Straczynski, nous a concoctés  un scénario génialissime !!! Pour une série qui a influencé fortement la série TV Heroes.

 

Cette histoire, bien que recelant des super-héros, peut être lue  par les non afficionados des mecs en collants et en slips (lol).  Le premier acte tournant autour d’une enquête et le deuxième sur le pourquoi 113 personnes ont été dotées de pouvoirs. En effet, les enfants des Spéciaux sont normaux !! Après le décès des Spéciaux, il n’y aura plus de « super-héros » !!!

 

Delcourt a la bonne idée de publier enfin en France l’intégralité de cette série qui a connu une publication aléatoire chez Semic et Semic Book.  Vivement la suite et fin de cette série avec Acte III !!!!

 

delcourt,112012,contrebande,comcis,super héros,8510,straczynski,zanier,anderson,immonen,lashley


Ma note :


Scénario : 9/10

Dessin : 8/10


Global :8.5/10


Revedefer

O.D.E.SS.A.

9782203035997.jpg9782203036024.jpg9782203035997_pb1.jpgAuteurs :  Michel Dufranne, Peka Srdjan Nikolic

Editeur :Casterman.
   
Date de parution : 27/02/2013
Tome : 1 et 2.
Pages : 48
Prix : 12,95 €

1946, au cœur des Ardennes.

Une femme atteinte d’une maladie incurable, Marie-Louise Marchandise demande à deux de ses fils, André et René, de retrouver l’aîné de la fratrie, Charles, disparu dans la tourmente de la guerre. Une demande pressante, mais source de vives tensions : l’engagement de Charles dans la L.V.F., une organisation alliée des nazis, n’a pas laissé de bons souvenirs à André, qui lui, a combattu dans la Résistance. Pourtant, par dévouement pour sa mère, il accepte de partir en quête de Charles.

Au fil de ses recherches dans une Europe dévastée, André va découvrir l’existence d’O.D.E.SS.A., le réseau qui organise la fuite des criminels de guerre nazis vers l’Amérique du Sud…

Exfiltration.

Je vais commencer par les bons points en début et en fin de cette chronique : Casterman a eu la bonne idée de sortir les 2 tomes simultanément de ce diptyque. Vous avez donc directement en main toute l’histoire de cette fiction sur le célèbre réseau d’exfiltration des anciens nazis. En ouvrant ces 2 albums, le dessin du serbe  Peka fait indéniablement penser à celui de Kas (Halloween blues). Que du bon me direz vous … le problème, c’est qu’il s’agit pour lui d’une première dans le monde de la  BD franco-belge et franchement ça se remarque : problème de perspective, des visages torturés, des sentiments excessifs, postures statiques ou bizarroïdes … au global, ça passe mais ça pourrait être bien meilleur.

Attaquons le scénario. Là aussi je suis déçu. La partie de l’enrôlement du frère d’André dans la LVF est la plus intéressante, c’est un sujet peu glorieux et rarement abordé. Par contre, la suite se résume presque à un passage à tabac du héros. On a tellement cogné sur le Déde qu’on a du mal à bien situer tous les protagonistes. On finit par s’y retrouver mais malgré les raclées, je n’ai ressenti aucune empathie pour les personnages, au mieux Lulu m’a intrigué un peu. Bon, si vous aimez les méchants, vous serez servi. J’ai aussi trouvé que cette série passe à coté de  son sujet, au lieu de nous narrer le réseau Odessa, on met surtout l’accent sur une lutte de pouvoir pour se faire de l’oseille. Et puis, ça manque de psychologie, d’émotion, de tension dramatique. J’ai lu nettement mieux dernièrement.

Comme on arrive à la fin de cette chronique, roulement de tambour, le 2e point positif : la fin, inhabituelle et audacieuse.

Scénario : 6/10.
Dessin : 4/10
surprises.smileysmiley.com.5.gif global.

Samba.
On en parle sur le forum.

ODESSAt01_Ip001p048_FR_001H.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑