Prométhée T7 – La théorie du 100e singe

 

Scénario : Christophe Bec
Dessin : Stefano Raffaele
Editeur : Soleil
date de sortie : janvier 2013
48 pages
Genre : Fantastique, science fiction


9397a-2604_p3-thumbL’histoire de ce tome 7 débute en alaska en 1943. Deux hommes rejoignent un village de pêcheur et se rendent vite compte que toute forme de vie y a disparue. Ils découvrent au milieu du village un énorme trou béant au fond duquel est planté un gros cube d’acier. Bien sûr, peu de temps après, la zone est investie par l’armée. Tandis qu’un groupe s’affaire à récupérer le mystérieux cube, un autre se fait pulvériser par de bien étranges créatures avec qui ils sont entrés en contact. Le cube livrera bien plus tard ses secrets dans la fameuse Zone 51 …

9d9e7-9734357622019, de nouveaux évènements surviennent. Des « sinkholes », énormes trous béants, se forment un peu partout dans le monde faisant disparaître la plupart des grands monuments connus du monde entier. Le cube découvert en 1943 a permit de développer tout un tas de technologies, et dans la Zone 51, on est maintenant capable de voir dans l’avenir. Ainsi, une nouvelle rencontre avec les créatures extra-terrestres semble inéluctable, et l’avenir de l’humanité qui parait plus que jamais compromis sera scellé le treizième jour…

Christophe Bec joue avec nos nerfs depuis 6 tomes et ce pour notre plus grand plaisir. Il a réussi à maintenir le lecteur en éveil, en lui montrant  une succession de phénomènes étranges sans jamais laisser entrevoir une once d’explication à ces évènements quotidiens qui se déroulent à 13h13. D’hypothèses en conjectures les plus folles, chaque tome laissait le lecteur devant un abyme de mystères le rendant toujours un peu plus dépendant à cette série.

Ce septième opus lève enfin (un peu) le voile sur tous ces phénomènes qui émaillent la série. Si les bases de la future destruction de l’humanité sont clairement posées, les causes sont évoquées au travers d’une hypothèse qui lève à son tour un nouveau mystère. C’est à croire que l’auteur veut nous rendre dingue ! En tout cas, il est certain qu’il n’est pas décidé à nous mâcher le travail, et c’est tant mieux ! 

Donc, pour ne pas perdre le fil de la narration, le scénario complexe de cette histoire demande une attention de tous les instants. Mais Christophe Bec sait y faire,  et finalement entre les flash-back, les différents lieux géographiques et temporels, et les séquences – très riches en textes – ou l’on voit Spaulding  mener son enquête, on ne décroche jamais tant on est avides de découvertes permettant d’élucider ces phénomènes.

Faisant partie de l’équipe des dessinateurs dès le tome 4, Stefano Raffaele est seul aux pinceaux depuis le précédent volume. Bien que ses personnages soient un tantinet figés, son dessin hyper réaliste donne un aspect encore plus anxiogène à l’intrigue tellement tout semble vrai. Par ailleurs, avec un unique dessinateur aux commandes, je trouve que la série gagne encore en qualité.

 

afb32-4220234930-2

 

Ce tome marque certainement un tournant dans la série qui est prévue en 12 volumes. Nul doute que Christophe Bec saura nous envoûter jusqu’au bout avec son scénario diabolique. Il se dit même qu’un treizième tome pourrait voir le jour.  Ca parait évident non ?

Au même titre que Universal War One en science fiction, Prométhée est la série fantastique que tout aficionado du genre se doit de posséder.

Entre conspiration au plus haut sommet ou invasion extra terrestre, tout reste encore possible dans cette histoire,  et c’est avec une grande impatience que j’attends la suite pour voir ce qu’il adviendra au treizième jour !

Ma note : 8/10

Loubrun

 

 

a8324-sinkhole-guatemala-560x373-thumb-3

Skinhole au Guatemala

 

 

2 commentaires sur “Prométhée T7 – La théorie du 100e singe

  1. J’ai découvert cette série via cette chronique, faut que je trouve un pote qui puisse me prêter le T1 pour voir si cela va me plaire. Mais cette chronique donne envie de franchir le pas !!

    J’aime

  2. C’est vrai que cette série est excellente, bien dense, bien mystérieuse avec un graphisme très réaliste et des couleurs sublimes … comme je les aime ! ^^

    J’aime

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :