LE ROYAUME DE BOREE- Tome 2: Henrick.

Couv_178425.jpg1301302104500001.JPGLa Saga des Pikkendorff

Dessin & scénario: Jacques Terpant 

D’après l’œuvre de Jean Raspail

Editions Delcourt

Sortie : 03/01/2013

54 pages

Prix conseillé : 14,30 €

ISBN : 9782756030685

Saga, aventures, anticipation, histoire

 

Résumé (de l’éditeur): Hanté par la Borée, le Duc August IV de Valduzia lance une campagne sur ces terres inconnues, sans résultat. Lors du compte rendu de ce fiasco, son attention se porte sur un homme : le capitaine Henrick de Pikkendorff. Le javelot primitif que celui-ci a rapporté de la frontière lui redonne espoir. Une nouvelle expédition est montée. Pikkendorff, accompagné de douze hommes, s’enfonce dans la Borée…

 1301302042380001.JPG

Mon avis : Le royaume de Borée est le second cycle de la saga Pikkendorff. Une saga à géométrie variable. Terpant avait sorti au départ en trois tomes « les sept cavaliers » toujours d’après le roman de Jean Raspail. Par la suite, ces albums ont été qualifiés de « premier cycle » de la saga. Le tome 1 du royaume de Borée annonçait pour sa part un second cycle de quatre albums. Le tome 2 annonce maintenant que le second cycle comportera non pas quatre albums mais trois albums seulement. Qui dit « second » veut dire qu’il n’y aura pas de troisième cycle car dans le cas contraire, on parlerait de deuxième cycle…Bref, on ne sait pas où nous mèneront Terpant et Delcourt…

1301302045370001.JPG

Ceci étant dit, c’est avec un réel plaisir que j’ai appris la sortie de ce deuxième album du second cycle ! Vous me suivez ? Il a fallu attendre 18 mois pour connaître enfin la suite de l’histoire. Du coup, j’ai relu les deux tomes dans la foulée, histoire de bien me rafraîchir la mémoire et de me rappeler tous les détails de l’histoire.

1301302047010001.JPG

Alors quoi de neuf? Le dessin est toujours aussi soigné. Le dessin de Terpant magnifie la nature mais aussi les personnages. Parfois, on a l’impression que les personnages sortent droit d’une galerie de tableaux de grands maîtres de la peinture. Les couleurs sont chaudes et éclatantes. Un vrai travail d’orfèvre.

1301302049210001.JPG

Au niveau du scénario, l’œuvre de Jean Raspail est le fondement de la série. Terpant a su nous rendre l’esprit et l’âme qui animent cette œuvre. On y retrouve les grandes lignes de force, à savoir l’exploration, le voyage, la découverte de l’inconnu, la mise en scène de la nature inviolée, la dernière frontière. Il s’agit bien d’une saga avec son côté extraordinaire, sa légende en marche, son récit didactique pour les générations futures. Cet album est la suite logique du premier album du cycle. On y découvre en réalité la deuxième génération de la famille Pikkendorff qui est toujours guidée par cette obsession monomaniaque de la recherche de la « Frontière ».

En conclusion, c’est toujours aussi passionnant !

 

Graphisme :     8,5/10

Scénario :       7,5/10

Moyenne :       8,0/10

 

Capitol.

1301302048510001.JPG

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑