Freaks’ Squeele – Rouge

Freaks Squeele : Rouge
Scénario : Florent Maudoux

Dessin : Sourya Sihachakr

DL : 01/2013

Nb de pages : 128

Editeur : Ankama

 

J’aime le travail de Florent Maudoux depuis son travail chez Rackham, j’ai donc naturellement acheté dès sa sortie en 2008 l’une des meilleurs séries françaises sur le thème des super héros : Freaks’ Squeele. Apres 5 tomes de Freaks’ Squeele et 2 tomes sur DoggyBags, j’attendais avec impatience de lire ce hors-série intitulé : Freaks Squeele : Rouge.

sourya sihachakr,florent maudoux,jaxom,freaks squeel,anakamContrairement aux tomes de Freaks’ Squeele sur lesquels nous retrouvons Florent Maudoux au scénario et aux dessins, sur ce tome il n’est présent qu’au scénario il est remplacé aux dessins par Sourya Sihachakr.

Ce hors-série nous permet de suivre la jeunesse de Xiong Mao, l’une des héroïnes de Freaks’ Squeele, fille du parrain de la triade. Elle est depuis son plus jeune âge initiée au Flamendo (art martial ancestral basé sur des mouvements de danse) et au maniement des armes blanches.  Nous la suivons au quotidien dans son lycée où elle prend la défense d’une de ses camarades de classe. Nous retrouvons également des personnages que nous connaissons : sa demi-sœur Wang Mu et Fei Long son protecteur (sa famille fait partie de la garde cachée de la triade).

73155-340923984Du point de vue du scénario ce n’est clairement pas ce que Florent Maudoux a fait de mieux, c’est long à mettre en place, il ne se passe pas grand-chose, les problèmes à affronter ne sont pas folichons … bref ce n’est pas le point fort du livre.

 Encore que si, en fait c’est le point fort du livre … parce que parlons des choses qui fâchent : Le dessin. Je ne sais pas si c’est une demande de Florent Maudoux ou si c’était serré sur le planning mais c’est pas franchement brillant, c’est assez vide, pas franchement original, et c’est pas fini, j’ai pas d’autres mots pour expliquer mon étonnement de voir des gros plans de personnages sans prendre la peine de faire les visages ou encore des couloirs avec des seconds plans de personnages vaguement dessiné en ombre. Voir scan ci-dessous pour les exemples.

 

3bc08-1279176593

  

Alors bien sûr, ce n’est pas à vomir, d’ailleurs le travail de Sourya Sihachakr est plutôt bon comme vous pouvez le voir sur son blog : http://sulhya.blogspot.fr/ mais je ne suis absolument pas rentré dedans, je me suis braqué rapidement sur des éléments de dessins que je trouve hallucinants (voir plus haut).

Un petit mot aussi sur l’édition, avec le résumé éditeur de la quatrième de couv’ que vous pouvez voir tout en haut :

« Tu sais ma fille, une lame est en quelque sorte comme une déesse de la mort. N’oublie jamais qui elle est. Traite-la, ne serait-ce qu’un instant, avec légèrté et mépris… et tu risquerais d’y laissé un doigt. Mais si tu la tiens avec respect, si tu sais en prendre soin… alors elle peut devenir ta meilleure alliée. Une bonne lame ne te trahira jamais.
– Alors les lames sont meilleures que les gens ? » sourya sihachakr,florent maudoux,jaxom,freaks squeel,anakam

Rien ne vous choque ? « légèrté » au lieu de « légèreté » et « risquerais d’y laissé » au lieu de « risquerais d’y laisser ». C’est un peu la honte niveau édition quand même, d’autant plus que ce n’est pas la première fois. (voir le Blog de Florent Maudoux).

Clairement une grosse déception pour moi. Une suite est prévue qui, je l’espère, remontera mon intérêt pour cette série. 

Scénario : 05/10
Dessins : 05/10
Global : 05/10

 

 

JaXoM

7 commentaires sur “Freaks’ Squeele – Rouge

  1. Déjà que je n’aime pas ce genre d’histoire, si en plus graphiquement c’est une grosse arnaque avec une couverture magnifique et racoleuse cachant des dessins très laids au service d’un scénario pas terrible … c’est la totale ! Fuyez braves gens ! ^^

    J'aime

  2. Sauf que…
    Désolé, Jaxom, mais ta critique du dessin ne tient que dans un point de vue franco-belge. Hors, j’ai lu vite fait le bouquin et je pense que ce que Maudoux a apprécié, c’est le côté manga de cette dessinatrice et que c’est ça qu’il a recherché. Et dans le manga, les cases avec juste le personnage, sans décor, pour mettre l’accent sur l’émotion, le ressenti du héros, ben c’est juste un des éléments de base de la grammaire. Donc ce que tu n’as pas aimé, en fait, c’est l’inspiration manga du dessin. C’est ton droit, mais ce n’est pas pour autant que c’est mauvais. Ce n’est juste pas la même langue graphique que la tienne.

    J'aime

  3. Ah les avis de Yaneck c’est toujours un plaisir…
    L’inspiration manga du dessin ne me dérange pas, d’ailleurs Maudoux s’inspire beaucoup du manga pour sa série principale que j’apprécie. Là d’un point de vue FB Comics ou Manga les dessins sont pas finis je vais pas t’inventer des finitions pour te faire plaisir hein. Tu peux comparer ça à la « grammaire » d’un manga si tu veux mais soit un peu réaliste et regarde par exemple le dernier screen que j’ai fait avec des ombres à peine dessinées qui font TAC TAC TAC dans le couloir et ouvre les yeux. Compare ensuite ça au travail de Maudoux, ou de Tôru Fujisawa pour te prendre l’exemple d’un manga qui se déroule dans un lycée.
    C’est vide, pas fini et sans consistance.

    J'aime

  4. Disons que je trouvais que l’article manquait de nuance, et qu’il était bon de rappeler quelques petits détails.
    Mais rassures toi, je trouve ton article intéressant, tu l’écris polémique, et je suis volontairement rentré en mode polémique.
    Pour ma part, ce sont les articles que je préfère écrire.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :