Les vieux fourneaux T1 :ceux qui restent.

vieux-fourneaux-tome-1-ceux-qui-restent.jpgVieux fourneaux (Les)1f.jpgAuteurs : Lupano et Cauuet.

Editeur : Dargaud.

Sortie : 04/2014.

 

Une virée rétroactive.

 

Pierrot, Mimile et Antoine, trois septuagénaires, amis d’enfance, ont bien compris que vieillir est le seul moyen connu de ne pas mourir. Quitte à traîner encore un peu ici-bas, ils sont bien déterminés à le faire avec style : un œil tourné vers un passé qui fout le camp, l’autre qui scrute un avenir de plus en plus incertain, un pied dans la tombe et la main sur le cœur. Une comédie sociale aux parfums de lutte des classes et de choc des générations, qui commence sur les chapeaux de roues par un road-movie vers la Toscane, au cours duquel Antoine va tenter de montrer qu’il n’y a pas d’âge pour commettre un crime passionnel.

 

Camarades syndiqués,

Le patronat vous ment quand il dénigre cette BD « les vieux Fourneaux ».

Heureusement les camarades Bellefroid (Thierry de son prénom) et l’inestimable Dgege ont sauvé quelques exemplaires pour nous en dire le plus grand bien. Le message qu’on y trouve n’est pas comme l’aime le rappeler le FN que la vieillesse est un fléau mondial mais bien que l’ultralibéralisme est un grand danger  pour les générations futures de travailleurs. Un autre danger public, c’est le saboteur Pierre Mayou avec son bolide automobile, mais que fait la police mes amis ?

Remercions aussi le camarade Lupano pour ses dialogues savoureux et souvent fleuris « à la Audiard »mais aussi terriblement humains. Si vous aimez les scènes cocasses et drôles, vous serez servi surtout que le dessin de Cauuet est très expressif et vif. Dommage cette pochette jaune incontinent.

La moralité de ce tome 1 mes amis, et bien quand tu jettes ton fusil, regardes bien avant où il va retomber !

 

a07-3e78901.gifDessin

a08-3e78906.gifScénario 

a08-3e78906.gif

Global  

 

Samba.

Vieux fourneaux (Les)1s.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

8 commentaires sur “Les vieux fourneaux T1 :ceux qui restent.

  1. Pas vu que cela etait de lupano. En plus la pochette jaune pisseux m’a fait détourner mon regard. Je le met tout suite dans ma wish list !

    J'aime

  2. C’est vrai que la couv n’est pas du plus bel effet … j’y avais pas prêté attention au début. C’est en découvrant que c’était le dernier Lupano et en lisant du bien dessus que j’ai aussitôt décidé de l’acheter comme je le fais pour tous les scénaristes que j’apprécie.
    Sa lecture m’a procuré un grand plaisir !
    Quant à être « inestimable » comme le dit Samba, c’est très flatteur pour moi, mais si c’était vrai je me vendrais au plus offrant … ou plutôt à la plus offrante ! … les enchères sont parties … qui dit mieux ? Ah ah ah !!!☺

    J'aime

  3. Si tu préfères avec une couv orange, il y a un TL chez Canal BD (visuel sur le forum).

    J'aime

  4. Samba a-t-il encore fumé la moquette du côté de Stavelot pour le carnaval de la laetare? Dgégé va-t-il faire tomber les filles sur la plage de Biarritz? Vous le saurez au prochain épisode des aventures du Samba team…
    Non, blague à part, il parait que l’album est top mais c’est vrai que la couverture est à ch…

    J'aime

  5. Un mot apres lecture : génial !
    Le « ni yeux ni maitre » : excellent :-))

    J'aime

  6. excellent album !! des dialogues croustillants à souhait, des situations cocasses, des personnages truculents. Un album incontournable !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :