ANIMAL KINGDOM – Tome 1.

Animal Kingdom, Ki-oon, Raiku, manga, jeunesse, 01/2014.Animal Kingdom, Ki-oon, Raiku, manga, jeunesse, 01/2014.Dessin & scénario : Makoto Raiku

Editions Ki-oon

Manga jeunesse

Sortie : 23/01/2014

192 pages

Prix conseillé : 6,60 €

ISBN : 9782355926181

Jeunesse, animaux, jungle.

 

Résumé (de l’éditeur) : Dans le monde d’Animal Kingdom, les animaux les plus puissants imposent leur loi aux plus faibles. Raton laveur de son état, Monoko découvre un jour un bébé humain abandonné dans un panier qui dérive le long de la rivière. Elle décide de l’adopter et de l’élever comme elle peut, malgré les dangers permanents qui règnent dans la jungle.
Si le petit d’homme n’a pas de griffes ou de crocs pour se protéger des autres prédateurs, il possède en revanche un don bien plus précieux : celui de comprendre et de parler le langage de tous les animaux ! Notre héros va alors tenter l’impossible : dépasser les haines ancestrales et unir tous les habitants de la forêt !

 

Animal Kingdom, Ki-oon, Raiku, manga, jeunesse, 01/2014.

Mon avis : « Après Tarzan et Mowgli, découvre le nouveau roi de la jungle ! » Voilà le slogan de Ki-oon pour sa nouvelle série dédié aux enfants. Gros moyens, gros tapage, probablement un (très) gros tirage à un prix démocratique. 6,60€ l’album, c’est pas cher. La série est prévue en 14 volumes (série terminée au Japon). La série a reçu le prix du meilleur manga jeunesse Kodansha 2013 (Kodansha est la plus grosse compagnie éditrice de Manga au Japon). L’éditeur parle d’une série qui a les qualités de cœur d’un futur classique, rien de moins !

 

 

Animal Kingdom, Ki-oon, Raiku, manga, jeunesse, 01/2014.J’ai récupéré auprès d’une connaissance, spécialisée « Manga », le tome 1 et le dossier de presse. Comme vous connaissez mon ouverture et que je ne recule devant rien, même pas devant la lecture d’un manga « kids », je me suis plongé dans le monde idyllique d’ « Animal Kingdom « . Le dessin est dans le plus pur style manga jeunesse. Le dessin, et surtout les animaux, sont bien maîtrisés même si on n’arrive pas à la perfection technique de certaines séries . On reste dans les poncifs d’un peu de castagne entre animaux, des onomatopées japonaises à longueur de case, pas de grands décors à dessiner…On est bien dans un vrai manga au niveau graphique. Sur certaines planches, il ne faut pas être trop regardant sur les détails. On fait ici dans le concret et dans l’efficace. Pas de fioriture.

Au niveau du scénario, c’est franchement bien pensé pour le public « jeunes », pour les petites filles et les petits garçons au cœur de guimauve. Cela va pleurer dans les chaumières mais à la fin, tout s’arrangera. Le début de l’histoire donne le ton. Un petit enfant est abandonné par ses parents et est retrouvé par des ratons laveurs qui lui sauvent la vie et décident de l’élever malgré les dangers que cela représente. Nombreux sont les prédateurs qui rodent…C’est plein de bons sentiments et à la fin tout finira bien, j’en prends les paris.

Animal Kingdom, Ki-oon, Raiku, manga, jeunesse, 01/2014.

Cette série est réalisée par Makoto Raiku, né en 1974 et qui fait du manga depuis l’âge de 17 ans. Son œuvre « Zachtbell ! » a été primée plusieurs fois, adapté en dessin animé et publié partout dans le monde. On n’a donc pas affaire à un débutant.

Cela se lit sans problème mais je dois avouer que ce n’est pas ma tasse de thé et c’est bien normal. Je pense cependant que pour le public cible des enfants, cela risque de cartonner. C’est bien pensé, bien exécuté. Le marketing est intelligent. Les parents de nos chères petites têtes blondes devraient s’y intéresser…Le site « Manga-news.com », spécialisé « manga », parle pour cette série de la première claque de l’année 2014 avec une note de 17/20. Rien que cela. C’est beau l’optimisme!

 

Animal Kingdom, Ki-oon, Raiku, manga, jeunesse, 01/2014.

 

CONCOURS : Vous pouvez gagner le tome 1 de « Animal kingdom » ainsi que le dossier de presse qui s’y rapporte (un collector !) en « likant » et en mettant un commentaire sur cette même chronique (du style : « je participe »). Le concours est ouvert jusqu’au 21 avril 2014 inclus. Tirage au sort par une main innocente dans les jours qui suivent. Concours valable pour la France, la Belgique, la Suisse, le Luxembourg, le Canada, plus les pays d’Europe.

 

Dessin :              7,0/10

Scénario :          7,0/10

Moyenne :          7,0/10

 

Capitol

 

Animal Kingdom, Ki-oon, Raiku, manga, jeunesse, 01/2014.

 

Le dernier voyage d’ALEXANDRE DE HUMBOLDT – Tomes 1 & 2

Couv_106298.jpg1452_couv.jpg

 

Alexandre de Humboldt, était un naturalistegéographe et explorateur allemand, Il était membre associé de l’Académie des sciences française et président de la Société de géographie de Paris.Il a fondé les bases des explorations scientifiques.

 

725_P11.jpg

Sur la base de ce personnage historique ( mais néanmoins méconnu ), le scénariste Etienne le Roux nous donne ici un conte onirique entre rêve et réalité qui nous emporte, tels des fétus de paille, à travers les méandres de la forêt amazonienne, à la recherche de l’aventure…….

 

725_P10.jpg

Vers la fin de sa vie, l’explorateur Alexandre De Humboldt, reçoit un soir la visite d’une jeune femme, Luisa Amadilla; celle-ci vient, suivant les instructions testamentaires de son défunt père,lui remettre le carnet de voyage d’un dénommé Aymé Bonpland.

1452_P9.jpgAymé Bonpland, grand ami d’Alexandre De Humboldt, a disparu en Colombie sans laisser de traces! il n’en faut pas moins à notre héros pour reprendre le chemin des Amériques afin d’essayer de suivre la piste de Bonpland, bien décrite dans le fameux carnet. Durant ce voyage De Humboldt et Luisa connaîtront beaucoup de…… mésaventures, croiseront des personnages atypiques tels le capitaine du navire portugais, Le Nostromo, qui les emporte vers le Brésil, Karl Von Ritter, noble prussien chargé par l’empereur Frédéric-Guillaume de ramener De Humboldt, le violent et pragmatique ingénieur Pershing, etc.

L’autre atout magique de ces deux albums est le dessin fantastique de Vincent Froissard. Ce dernier nous transporte, par ses illustrations, dans un monde étrange, vacillant entre rêve et réalité, ombre et lumière, rendant ainsi l’aventure plus mystérieuse, étrange et même bizarre!

Ses premières pages montrant les tourments du Nostromo, ballotté par la tempête, son criantes de vérité! à tel point que l’on ressent le mal de mer! Les couleurs pastel, allant du gris au noir et passant par toutes les nuances d’un vert morne font de ces albums une véritable oeuvre d’art.

 

1452_P7.jpg

LE DERNIER VOYAGE d’Alexandre De Humboldt

Editeur : FUTUROPOLIS

TOME 1 : paru en janvier 2010

TOME 2 : paru en mars 2014

ma note:

Scénario : 7/10  Dessin : 8/10  Moyenne : 7,5/10                        JR

froissard & le roux,voyages,de humboldt,futuropolis

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑