La grande évasion T7 :Asylum

Grande évasion (La)7.jpgGrande évasion (La)7s.jpgAuteurs :Lehman et Teague

Editeur : Delcourt .

Sortie : 03/2014

 

Vert j’espère.

Dans la cité d’Asylum, peuplée de criminels en puissance, vit une microsociété carcérale abandonnée depuis quatre générations. Confinés dans d’immenses cavernes artificielles, sans issue connue, les habitants sont soumis au règlement strict et violent instauré par une entité nommée Pastor. Personne ne songe un seul instant à s’évader… et pour cause : nul ne soupçonne l’existence du monde extérieur !

Le mélange des couleurs.

Malgré mon scepticisme pour tout ce qui est «  concept », ces grandes évasions  ne m’ont pas déçues pour le moment. C’est donc assez confiant que je suis rentré dans ce tome 7 « Asylum ». 

Étant fan des anticipations, je suis ravi de me trouver dans un milieu carcéral futuriste géré par une entité cybernétique. Les prisonniers sont classés par couleur, les rouges (les tueurs), les jaunes (les psychopathes), les bleus (les politiques) et enfin quelques mystérieux verts. L’univers aseptisé proposé m’a fait penser à des films comme THX 1138, the Island ou bienvenue à Gattaca. La lecture continue, plaisante et divertissante. On fait connaissance avec ces détenus aux habitudes bien étranges. Le scénario touche aussi à des thèmes comme le libre arbitre, à la discrimination d’une race par rapport à une autre ou encore à l’intelligence artificielle.

Le dessin de Dylan Teague est assurément une bonne surprise dans ce style d’univers. Une sorte de mix entre Buchet(Sillage) et Grun ( le métronom’) qui rend crédible cette immersion dans le futur. 

Un petit bémol (attention spoiler), je m’attendais à un ultime rebondissement en fin d’album au lieu du happy end traditionnel. 

 

En résumé, une lecture divertissante dans un milieu cohérent qui vous fera passer un agréable moment.

 

a08-3e78906.gifDessin

a07-3e78901.gif

Scénario 

a07-3e78901.gifGlobal 

Samba.

Grande évasion (La)7v.jpg

 

On en parle sur le forum

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Emmanuel Proust finalement repris par un groupe russe.

LogoEmmanuelProust.pngOn croyait la transaction définitive avec le rachat des éditions Emmanuel Proust par le groupe Paquet mais c’était sans compter sur une close de surenchère. On apprend que ce matin, le groupe russe Pravda (la vérité) a fait une offre bien supérieure à celle du groupe Paquet.

Mais qui se cache derrière ce groupe ? Selon des sources bien informées, la Pravda seraitpravda_logo.jpg très proche du Kremlin et celle ci agirait sous ses directives.  On peut imaginer que les autorités russes après avoir contrôlé l’opinion russe en muselant tous les médias voudraient étendre cette tactique  à l’ensemble de la zone Euro et donc ils prennent tout ce qui est disponible, Emmanuel Proust était une proie facile. A noter que cette transaction s’est faite sans l’avocat de chez Paquet parti en tournée en orient et malheureusement disparu avec le vol MH370 de la Malaysia airlines.

malaysian-airlines-flight-mh370-wikimedia-commons.jpg

 

En off, ses nouveaux dirigeants ont déjà annoncé quelques changements notamment dans les titres du catalogue EP.

Amérikka devient  Russia.

Gabrielle B -> Vladimir P.

Si dieu le veut -> Si Poutine le veut .

Le tsar fou -> le tsar.

Un conte de l’Estaque -> Un conte de Crimée.

Par contre aucun changement pour last days of américan crime ou pour une balle dans la tête.

emmanuel proust,1er avril,poisson

 

Ils annoncent aussi la création d’une nouvelle collection avec des auteurs russes sous le nom de « Sébastopol ».

Le logo sera également modifié, on parle en coulisse d’un petit judoka au lieu des initiales EP.

Que de changement en perspective. 

 Za vache zdorovie à eux !

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑