Sherlock Fox – Tome 1 : Le chasseur

Sherlock fox, Morvan JD, DU yu, Glenat, policier, animalSherlock fox, Morvan JD, DU yu, Glenat, policier, animalScénario : Morvan, Jean-David
Dessin / Couleurs : DU, yu
Dépôt légal : 03/2014
Editeur : Glénat
Collection : Tchô ! L’aventure
Planches : 64

Sherlock fox est un renard. Mais un renard policier. Le meilleur ! Dans une société animale, les instincts ont été remplacés par des règles de vie en communauté, afin que personne ne mange son voisin. Mais certains semblent ignorer les règles et laissent parler leurs pulsions primaires. Une enquête du commissaire Quitsou (Sherlock Fox) confronté à un bien curieux trafic de chair « humaine ».

sherlock fox,morvan jd,du yu,glenat,policier,animal

Ce tome 1 de la nouvelle production de JD Morvan (jamais à court d’idée) est donc un polar animalier. Dans son désir de satire sociale, il met en place tout un microcosme cohérent, une société totalement bestiale sans être dénuée de tares humaines. Ainsi, il pousse très loin l’anthropomorphisme avec des êtres cupides, jaloux, traitres, stupides ou méchants. La liste est longue ! Pour définir ce monde très proche de nous, il utilise un néologisme : les « animaines ». Mais si les défauts « humains » transpirent, des instincts typiquement animaux resurgissent : la zoophagie, évidemment formellement proscrite dans cet univers. JD Morvan se joue des codes et des travers de notre société. La farce de ce pamphlet policier interdit les animaines de s’entredévorer. Cela prête à sourire, comme si cela était la pire des abjections dans une société mimant l’humain. Pourtant, nous ne faisons rien d’autre que de nous entredévorer, laissant la place finalement à un instinct ….animal ! Voilà pour le fond de cette bande dessinée.

Sherlock fox, Morvan JD, DU yu, Glenat, policier, animal

Pour le coté forme, JD Morvan s’est associé à un nouveau venu dans le l’espace de la bande dessinée : DU Yu. Son dessin est fort tranché. Il fait la part belle aux angles. Par ailleurs, il alterne les plans larges et les plans rapprochés. Cela donne un certain dynamisme à l’histoire. Mais la vision du lecteur est brouillée par des cases très chargées. Trop sans doute ! En fait DU Yu agrémente ses seconds plans avec moult détails. Cela est certes du beau travail mais ceci freine indéniablement la fluidité du récit.

Glénat publie ce livre sous la collection « tchô ! L’aventure ». C’est surprenant car si l’appellation de ce label (laid, entre parenthèse) laisse penser à une lecture enfantine, il faudra quand même laisser la lecture de cet album aux « grands enfants » ! Sherlock Fox donne une sensation finale de brouillon tant au niveau des dessins que du scénario. L’alternance des rythmes déroute quelque peu le lecteur. Cependant l’intrigue policière est suffisamment originale pour vous laisser prendre au jeu des énigmes. L’essai de cette bd est à confirmer dans un second tome.

Scénario : 6.5/10

Dessins : 6/10

Global : 6/10

Tigrevolant

Un commentaire sur “Sherlock Fox – Tome 1 : Le chasseur

  1. A chacun sont opinion :-). Lis le et reviens nous faire un commentaire : j’aimerais bien avoir un autre regard

    J'aime

  2. je te trouve assez sévère avec le dessin. Je le trouve plutôt élégant et foisonnant avec une mise en couleurs qui ne cannibalise pas le dessin mais qui l’enrichit.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :