LE TRAIN DES ORPHELINS – Tome 4: Joey – Cycle II: 2/2.

Le train des orphelins, Joey, grand angle, Charlot, Fourquemin, 03/2014.Le train des orphelins, Joey, grand angle, Charlot, Fourquemin, 03/2014.Dessin : Philippe Charlot  – Scénario : Xavier Fourquemin

Editions Grand angle

Sortie : 12/03/2014

48 pages couleurs

Prix conseillé : 13,90 €

ISBN : 9782818926598

Aventure, Histoire, Etats-Unis.

 

Résumé (de l’éditeur) : Après avoir fugué de leur famille d’adoption, Lisa et Joey arrivent à New York dans l’espoir de retrouver leur ami et grand frère, Jim. Sur place, ils demandent l’aide de M. Coleman, en charge du placement des orphelins à bord du train où ils voyageaient, et aujourd’hui licencié et poursuivi pour trafic d’enfants. Lorsque ce dernier apprend que Jim serait en ville, il y voit l’occasion de tirer profit du secret du jeune garçon en le faisant chanter. Jim, qui n’est autre qu’Harvey l’usurpateur, ne voit pas d’un très bon oeil les recherches de Lisa et Joey, et la pression de Coleman, car elles pourraient mettre en péril son identité auprès de ses richissimes parents adoptifs… 

Le train des orphelins, Joey, grand angle, Charlot, Fourquemin, 03/2014.

Mon avis : La saga du train des orphelins en est déjà à son tome 4 !  Ce tome se focalise en réalité sur Jim, alias Harvey, l’usurpateur, qui n’a pas hésité de prendre l’identité d’un autre enfant pour être adopté par des riches… Tout au long de l’album, il va s’ingénier à saboter les recherches de Lisa et Joey pour retrouver Jim, le vrai ! On y voit toute la duplicité du personnage qui est prêt à faire beaucoup, pas toujours recommandable, pour arriver à ses fins.

Le train des orphelins, Joey, grand angle, Charlot, Fourquemin, 03/2014.

Philippe Charlot et Xavier Fourquemin continuent sur leur lancée à nous servir une série attachante et bien menée. Le dessin, dans le plus pur style franco-belge, fait passer la dure réalité de la vie et d’une histoire vraie en une fiction sympathique et agréable à lire, malgré un conformisme patent. Vous n’y trouverez pas d’envolée graphique mais cela reste très efficace. Le scénario, sans être extraordinaire au niveau de la construction, est du même tonneau.

Le train des orphelins, Joey, grand angle, Charlot, Fourquemin, 03/2014.

Au final, ce train des orphelins nous mène à bon port. La morale de l’histoire, c’est que le temps parfois arrange certaines choses…La fin de l’album se termine sur une case symbolique que je vous laisse découvrir…Je pense que cette case se suffit à elle-même. Cela nous voudra-t-il cependant un troisième cycle ? L’avenir nous le dira. Attention cependant de ne pas faire l’album de trop. Il ne faut pas non plus tirer trop fort sur la corde…

 

Dessin :            7,0/10

Scénario :          7,0/10

Moyenne :          7,0/10

 

Lien vers le site internet de l’éditeur : ICI.

 

Capitol

 

 

 

Capitol, Le train des orphelins, Charlot, Fourquemin, Grand Angle, 7,0/10, aventure, Histoire, Etats-Unis, 03/2014

 

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :