La princesse des glaces

Scénario : Olivier Bocquet
Dessin : Léonie Bischoff
Adapté de : Camilla Läckberg
Dépot légal : 01/2014
Editeur : Casterman
ISBN : 978-2-203-07465-1
Planches : 124

La première adaptation en bande dessinée de la célèbre série de polars de Camilla Läckberg.

4.JPG

Cette histoire se déroule en février 2001 à Fjällbacka, petite ville portuaire de Suède.

Ayant vécu un temps à Stockholm Erica Falck est de retour dans sa ville natale suite au décès de ses parents. Elle y retrouve ses deux amis d’enfance : l’inspecteur Patrik Hedsröm et Alexandra Wijkner née Carlgren.

Lors d’une visite amicale elle découvre le corps sans vie d’Alexandra les poignets tailladés dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête, Erica est vite convaincue qu’il ne s’agit pas d’un suicide.

 

 Sous couvert d’écrire un texte rendant hommage à la vie de son amie, elle mène sa propre enquête en parallèle de celle de la police. Renouant des liens plus qu’amicaux avec Patrik, l’intrigue avance à grands pas à coup de secrets découverts et de révélations étonnantes.

 

Pour une fois, je n’ai pas lu le roman originel donc mes points de comparaison sont assez limités. Ce que je peux vous dire, c’est qu’Olivier Bocquet et Léonie Bischoff sont allés jusqu’à vivre une semaine dans le fameux village suédois en question pour s’imprégner de la réalité des lieux et de son ambiance, permettant aux auteurs de nous retranscrire au plus près, la mer glacée, la végétation, le cimetière, mais encore le design des poignées de porte. A côté Harry Roselmack en immersion c ‘est de la gnognote =)

 

Un One-Shot qui va nous mener, je pense, à la suite des romans qui doivent se suivre comme des enquêtes indépendantes.

C’est plutôt sympa et les dessins de Léonie Bischoff apportent un vent de fraicheur à cet ouvrage qui aborde des thèmes durs comme la perte de l’innocence, l’enfance abimée ou les rêves brisés.

Si suite il y a, j’en serais.

Note Globale : 08/10

JaXoM

17 commentaires sur “La princesse des glaces

  1. Comme Loubrun pas lu le roman. J’ai bien aimé cette adaptation en BD. J’ai passé un bon moment de lecture avec ce polar. Ma note : 8/10

    J'aime

  2. pas lu ni le livre ni la BD. Mais finalement je vais lire le livre avant : typiquement le genre de policier que j’affectionne

    J'aime

  3. J’ai lu tous les romans sur le couple Erica/Patrik où chaque intrigue policière accompagne l’évolution du couple avec les problèmes qui vont avec … excellent !
    Je serais tenté de lire les BD mais le graphisme n’a malheureusement pas le charme de Homs (dans le même registre avec l’adaptation de Millenium).

    J'aime

  4. j’ai acheté cet album suite à cette chronique, et j’ai vraiment bien aimé. L’ambiance se plombe au fil des pages. du très bon polar. le dessin doux et feutré, est peut être un peu en décalage avec le propos , mais ça ne m’a pas gêné tant il est agréable aux yeux.
    8/10 pour aussi.

    J'aime

  5. Une de mes chroniques qui incite les gens à acheter, j’en ai presque une larme qui coule !

    J'aime

  6. J’ai très apprécié cette lecture que je viens juste de finir. L’histoire m’a passionné du début à la fin. Et ma foi, j’ai bien aimé le dessin aussi. Un bon 8/10 pour moi aussi. ☺☺☺

    J'aime

  7. J’ai lu votre article de long en large et je trouve que le fond aborde le thème précisément. Je ne raterai en aucune façon vos futures publications. À très vite. Eulalie

    J'aime

  8. Je trouve le fonds de l’histoire très intéressante. J’ai toujours adoré les histoires policières, qui font réfléchir avec le personnage. Mais par contre je trouve que le dessinateur peut mieux faire. Je ne sais pas si j’ai trop l’habitude de voir des mangas, mais je trouve que les dessins ne sont pas très attrayants.

    J'aime

  9. merci pour ton avis Brigitte.
    Pour le dessin, c’est l’élément le plus subjectif de tous , il évolue aussi en fonction des lectures .

    J'aime

  10. Je viens de lire cette bd. J ai bien aimé l intrigue et les mystères. Le graphisme et les couleurs sont agréables.
    Ça me donne envie de lire le livre car la psychologie des persos est certainement plus développée.

    J'aime

  11. Je viens (enfin) de lire cette adaptation … que j’ai trouvée excellente. Je me suis rendu compte que je ne me souvenais quasiment pas du roman que j’avais lu et donc apprécié le déroulement de l’intrigue jusqu’à la révélation finale.
    J’ai également était séduit par le graphisme et l’ambiance malgré les réticences de ma première impression.
    Bref, c’est excellent et même un coup de cœur (pour les 3 dernières planches ♥♥♥♥)

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :