Crotales ½

Crotales1.jpgcrotales.jpgAuteurs : Renaud et Gihef.

Editeur : Dupuis

Sortie : 01/2014.

Supprimer celles et ceux qui ont un jour croisé Jessica Blandy, tel est le contrat du tueur Soldier Sun et de sa fille Agripa. Mais les choses ont mal tourné à Salt Lake City, et les pulsions meurtrières d’Agripa n’arrangent pas les choses. 

Après l’assassinat de trop (celui de la propriétaire du motel où ils s’étaient arrêtés), ils sont en cavale dans le désert. Sur leurs talons, les fédéraux, qui les pistent depuis Salt Lake City, et le mari de la femme qu’Agripa a tuée dans le motel, bien décidé à venger la disparue. 

Armés et dangereux, Soldier Sun et Agripa décident de séjourner, le temps que leurs poursuivants perdent leur trace, dans le ranch de leur prochaine cible. 

 

Ding Dong.

 

-Bonjour Madame, je vous apporte le nouveau Jessica Blandy .

-Monsieur, vous me racontez des sornettes là car je lis Crotales comme titre.

– Euh oui, en réalité, c’est la suite du spin off « la route Jessica » 

– Et pourquoi ça ne s’appelle plus la route  Jessica alors votre truc ? En plus je vois que c’est signé Gihef et pas Dufaux  .

– Euh  certes mais c’est bien la suite, vous voyez bien que c’est du Renaud quand même.

-Il a déjà fait nettement mieux comme couverture le Renaud, un profil, on reçoit souvent  ce genre de dédicace quand le dessinateur en a marre. Et puis, je cherche toujours  un stickers pour me confirmer qu’on est bien dans l’univers de Jessica 

-Bonne suggestion ça madame, je le note pour nos commerciaux. Je vous la donne quand même ?

-Vous en avez pensé quoi vous car je n’avais pas été très emballée par le début de ce spin off !

– Et bien, il s’agit surtout d’un album de mise en place, Gihef tisse une sorte de toile pour la curée finale qui s’annonce magnifique. C’est plaisant à lire avec une pointe d’humour, c’est également moins vaporeux que les derniers albums de Dufaux dans cet univers.

-Vous le vendez bien, mais j’ai l’impression que vous pourriez même charmer un serpent.

-C’est mon métier madame. Si vous voulez, vous pourrez me le revendre à mon prochain passage si vous ne l’avez pas apprécié. Profitez-en aussi  pour le donner à monsieur car on y  rencontre des corps dénudés.

– Dites donc, c’est très sex-murder and Arizona votre affaire.

-Excellent slogan madame, je le note également. Je vous souhaite une bonne lecture madame.

-Dites mon mari n’est pas là, ça vous dirait de venir vérifier la tuyauterie de ma cuisine ?

 

a06-3e788fc.gifScénario 

a07-3e78901.gifDessin 

a06-3e788fc.gif Global.

Samba.

On en parle près du serpent.

crotales 1.jpg

 

Inscrivez-vous à l’Arizona news.

 

Edit Dgege : voix off (le mari Fernand Raynaud) – Qui c’eeeest ?

– C’est l’plombieeer ! Clin d'œil

 

Draculea

jacques martin,jean pleyers,jerry frissen,jean-luc cornette,jhen,roque,draculea,castermanjacques martin,jean pleyers,jerry frissen,jean-luc cornette,jhen,roque,draculea,castermanjacques martin,jean pleyers,jerry frissen,jean-luc cornette,jhen,roque,draculea,castermanJhen : tome 14 : Draculea

Scénaristes : Jean Luc Cornette et Jerry Frissen

Dessinateur : Jean Pleyers

Coloriste : Corinne Pleyers

Editeur : Casterman

Dépôt Légal : Novembre 2013

Pages : 48

ISBN : 978-2-203-04516-3

Résumé :

Jhen Roque, architecte et son ami Venceslas, tailleur de pierre, sont recrutés par un serviteur du Prince de Valachie : Vlad Dracul ; afin de transformer son château en forteresse effrayante.

Dès leur arrivée, ils sont confrontés à des disparitions étranges d’enfants, de jeunes hommes et de jeunes femmes.jacques martin,jean pleyers,jerry frissen,jean-luc cornette,jhen,roque,draculea,casterman

L’atmosphère est tendue, et après la disparition d’une jeune femme chère au cœur de Jhen, enlevée au sein même du lit de l’architecte, il décide d’enquêter sur ses mystérieuses disparitions.

Pris en affection par le Prince Vlad le Dragon, Jhen est sommé de transmettre ses connaissances à son jeune fils, Vlad III dit Draculea.

 Après plusieurs péripéties au cœur des paysages glacés de la future Roumanie, la vérité se fait jour dans le sang et la douleur.jacques martin,jean pleyers,jerry frissen,jean-luc cornette,jhen,roque,draculea,casterman

 Mon avis :

Enfin, un peu de précision sur la vie infâme du fameux Dracula… Nous savons désormais que le roman de Bram Stoker n’est qu’une fiction basée sur les légendes concernant la cruauté du Prince Vlad Tepes (l’empaleur) et son goût immodéré pour le sang.

Dans cet album, on découvre que Vlad Tepes, fils de Vlad Dracul (le dragon ou le diable), surnommé Draculea (fils du diable) et déjà psychopathe depuis tout jeune…. son père a l’air tout aussi mentalement dérangé que son fils. Les disparitions de jeunes gens s’apparentent fortement à celles survenues aux abords du château de Gilles de Rais.

je trouve dommage que les princes Dragon en soient réduits à de vulgaires sérial killers médiévaux. j’aurais préféré que les faits historiques soient mieux représentés.

Evidemment ils ont empalés un paquet de Boyards pour asseoir leur pouvoir et soumettre les nobles à leur règne ; mais je les vois plus comme des justiciers moyenâgeux asservissant les aristocrates afin de gagner l’adulation du petit peuple.jacques martin,jean pleyers,jerry frissen,jean-luc cornette,jhen,roque,draculea,casterman

Néanmoins les dessins de Jean Pleyers me plaisent toujours autant, c’est précis, clair et parfaitement exécuté, ça manque un peu d’architecture, car les forteresses médiévales sont des constructions plus simples que les cathédrales gothiques, mais c’est magnifique tout de même. Les paysages hivernaux sont très enneigés, ça nous manque un peu cette année sur les hauteurs.

Bref, les amateurs de Jhen dont je fais partie ne seront pas déçus par ce nouvel opus.

 

Ma note :

scénario : 6,5/10

dessins : 9,5/10

moyenne : 8/10

PLANANTE.
 

 

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑