LASTMAN – Tome 1.

Dessin &- Scénario: Balak, Sanlaville, Vivès

Editions Casterman

Collection KSTR

Sortie : 13/03/2013

204 pages

Prix conseillé : 12,50 €

ISBN : 9782203047730

Aventure

 

lastman t1

Résumé (de l’éditeur): Adrian Velba, 12 ans, est heureux. Après avoir travaillé dur toute l’année dans l’école de combat de Maître Jansen, il va enfin pouvoir participer, au grand tournoi annuel parrainé par le roi Virgil et la reine Efira. Hélas, à quelques heures de la clôture des candidatures, son partenaire fait défection, malade. Le coup est terrible pour Adrian, car il faut être deux pour s’inscrire au tournoi. Échec sans appel ? Non, car in extremis surgit un grand gaillard que personne n’a jamais vu en ville, Richard Aldana. Aldana propose à Adrian, une alliance pour combattre ensemble. Pleine de méfiance la mère d’Adrian, donne son accord du bout des lèvres…

 

1303171837000001.JPG

Mon avis : Quel barnum dans la presse spécialisée BD ! Casterman nous présente son nouveau projet qualifié d’ « innovant » et édité dans la collection KSTR, la collection qui regroupe des projets à risque, des projets de nouveaux auteurs, des projets qui sortent du flux habituel de la production. Mais « innovation » ne veut pas dire nécessairement succès éditorial et de vente. L’éditeur nous dit qu’il va plus loin que la bande dessinée et lorgne vers les jeux vidéo. C’est de là que viennent Balak et Sanlaville. On y ajoute Bastien Vivès, un nom dont on parle beaucoup, un jeune qui monte, touche à tout, chouchou d’une certaine presse. Il s’agit d’un travail collectif. Les auteurs se sont organisés en studio et auraient déjà réalisé 3 tomes. On parle de 12 tomes au total qui vont sortir à un rythme soutenu. Les lecteurs vont donc déjà devoir prévoir un solide budget au plus vite pour suivre la série. Bref, tout le monde est beau et la presse est dithyrambique.

1303171838000001.JPG

C’est donc avec intérêt que j’ai commencé à feuilleter l’album. Cela ressemble furieusement à un manga, cela a le goût du manga mais est-ce un manga ? Je qualifierai l’album de manga à la sauce européenne. La lecture se fait de gauche à droite, de manière européenne. La couleur est présente sur les 10 premières pages de l’album puis disparaît. Le dessin n’est pas très recherché et reste peu détaillé. C’est du « Vivès » vite fait. On n’a pas trop de temps à perdre pour tenir la cadence. En fin d’album, quelques autocollants en couleurs, c’est la seule nouveauté notable pour moi.

1303171840130001.JPG

L’histoire en elle-même est dans un certain style manga. Une histoire de combats codifiés en tournoi dans un univers qui rappelle un peu les histoires à l’eau de rose. En fermant l’album, je ne suis pas du tout enthousiaste et je n’ai pas trop envie de poursuivre la série. C’est gentil mais pas très passionnant. J’ai franchement eu l’impression de lire un produit marketing pour les jeunes. Lu mais pas emballé par le produit. Cet album n’était pas pour moi…Le deuxième tome sera-t-il plus excitant ? Wait and see.

1303171838590001.JPG

 Liens vers le site Casterman: http://bd.casterman.com/Albums_Detail.cfm?Id=43307

 

Graphisme :     6/10

Scénario :       6/10

Moyenne :       6/10

 

Capitol.

 

1303171836130001.JPG

 

2 commentaires sur “LASTMAN – Tome 1.

  1. J’ai feuilleté et pas accroché du tout, de suite reposé et passé mon chemin !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :