STEVENSON, LE PIRATE INTERIEUR.

Couv_194333.jpgPlancheA_194333.jpgDessin : René Follet – Scénario : Rodolphe

72 pages

Editions Dupuis

Collection Aire libre

Sortie le : 20/09/2013

Prix : 15,50 €

ISBN : 9782800157603

Biographie, Histoire, Littérature

 

Le résumé de l’histoire (de L’éditeur) : Doté d’une faible constitution, Robert Louis Stevenson, né en 1850, passa une partie de son enfance alité, en proie à une succession de maladies pulmonaires dont il eut à pâtir tout au long de son existence. Très tôt attiré par la littérature, il poursuivit néanmoins des études d’ingénieur puis d’avocat, selon le désir de son père, avant de décider de rompre avec toute idée de carrière dans ces domaines. Grand voyageur, il commença à publier de bonne heure. Profondément original et anticonformiste, il connut succès critiques et commerciaux qui firent de lui un écrivain reconnu de son vivant.

1309221458060001.JPG

Mon avis :

Dès l’annonce des prochaines sorties chez Dupuis, j’avais coché cet album sur Stevenson. J’ai toujours eu une préférence pour les biographies et surtout celle d’auteurs littéraires. Bien souvent, ils ont une vie aussi, si pas plus extraordinaire que les personnages qu’ils décrivent dans leurs fictions. Stevenson est certainement parmi ceux-là. Et puis quel talent ! Il peut se targuer d’avoir écrit « l’île au trésor » et « L’étrange cas du Docteur Jekyll et de Mr. Hyde ».

1309221459260001.JPG

Stevenson est une figure historique écossaise. Toute l’Ecosse et la région d’Edimbourg ne ratent pas une occasion de célébrer son œuvre et sa mémoire.

En plus, le dessin est de René Follet. Son style graphique particulier et caractéristique en fait un des meilleurs dessinateurs de son époque. De plus, son premier travail publié, à l’âge de 15 ans, était consacré à l’illustration de « l’Ile au trésor ». Follet s’est toujours intéressé à l’œuvre de Stevenson. Une fois de plus, Follet nous en met plein les yeux avec son dessin classieux.

A noter également qu’en fin d’album, un cahier graphique nous en dit plus sur Stevenson.

1309221500310001.JPG

Le scénario est de Rodolphe qui a déjà écrit une biographie littéraire sur Stevenson. Il en a donc fait une adaptation qui retrace les moments importants de la vie de l’auteur écossais.

Il a également mis l’accent sur le côté psychologique du personnage qui entendait « des bruits » qui l’inspira entre autres éléments, pour créer le personnage du pirate à la jambe de bois, « Long John Silver ».

1309221501410001.JPG

Ce formidable duo d’auteurs et grands admirateurs de l’écrivain écossais ne pouvaient que nous créer un album de grande qualité, tant au niveau graphique que scénaristique.

J’ai lu cet album d’une traite, sans lever les yeux, captivé par la vie de cet écrivain atypique et grand voyageur en prime. Evadez-vous de votre quotidien formaté, lisez cet album ! Dépaysement garanti !

 

Dessin :          8.5/10

Scénario :        8,5/10

Moyenne :        8,5/10

 

Lien vers le site des éditions Dupuis : ICI.

 

Capitol.

1309221456410001.JPG

Off Road

off road,sean murphy,urban comics,indies,aventure,amitiéoff road,sean murphy,urban comics,indies,aventure,amitiéScénario et dessin : Sean Murphy

Editeur : Urban Comics

Collection : Urban indies

140 pages

genre : comics,

 

 

 

Il y a Trent, étudiant aux beaux arts qui a le moral à zéro parce que sa copine le plaque. Il y a Brad, le brave gars un peu brute qui a de sérieux problèmes relationnel avec son père. Et puis, il y a Greg, fils de famille fortuné, qui ne sait que faire de son argent de poche.

Les 3 potes se retrouvent autour de la Jeep que Greg vient de se faire offrir par son père. Greg compte bien épater la galerie le soir même en arrivant au volant de son 4×4 flambant neuf avec ses potes, à la soirée qui est prévue ce jour là. Mais Trent, préfèrerait faire du 4×4 et aller s’éclater dans les chemins. Après tout, la Jeep est faite pour ça et d’après le vendeur, « y’a pas de problème ! ça passe partout ! ».

Ils partent donc faire un peu les cons dans la pampa. La voiture passe effectivement partout. Ou presque. Les 3 lascars se retrouvent en effet plantés au milieu d’un plan d’eau dont le franchissement à été mal négocié.

La virée tourne au cauchemar pour ces trois jeunes citadins égarés au milieu de nulle part, et leur amitié va être quelque peu mise à l’épreuve.

 

off road,sean murphy,urban comics,indies,aventure,amitié

Off Road, est une fable moderne sur l’amitié inspirée de faits vécus par l’auteur. Trois jeunes de caractères et de milieux différents se retrouvent un jour embarqués dans la même galère. Cette aventure place chacun d’eux devant leur propre reflet et les pousse à une introspection salvatrice. Chacun y trouvera son compte pour résoudre ses problèmes existentiels. Leur amitié en sortira-t-elle grandie ou se disloquera-t-elle ?

 

On se régale du début à la fin en lisant les dialogues incisifs de ces 3 grands ados qui ne savent communiquer qu’en se vannant à tout bout de champ. Les différents caractères de chacun rendent ce trio vraiment attachant et l’aventure qu’ils vivent – qui n’est pas si extraordinaire et dramatique que ça – n’est qu’un prétexte pour mettre en avant leur failles. une façon de leur apprendre la vie ainsi qu’à prennent un peu de recul par rapport à leur problèmes, quels qu’ils soient.

 

off road,sean murphy,urban comics,indies,aventure,amitié

De prime abord, le dessin peut paraître simpliste voire inabouti. Il ne faut pas se fier à cette première impression. Au contraire, le dessin est très abouti, dans un style crayonné/encré parfois à la limite de la caricature mais toujours très expressif et surtout très dynamique. Si Sean Murphy ne s’embarrasse pas trop des décors, il apporte un soin tout particulier à la Jeep qui fait partie des personnages principaux.

 

En France, Sean Murphy s’est fait connaître sur les séries American Vampire Legacy, Les dossiers de Hellblazer, ou encore Joe l’aventure intérieure. Il signe en 2005 avec Off Road non seulement sa première bande dessinée en tant qu’auteur complet, mais sa première création et ce bien avant les séries pré-citées. Bien qu’ayant participé à batman/ScareCrow: YeaR One chez DC pendant la réalisation d’Off Road, c’est bien ce dernier qui le fit connaître aux Etats-Unis.

 

Œuvre très mature pour une première publication, Off Road est une histoire simple mais intelligente non dénuée d’humour et qui se lit avec beaucoup de bonheur.

 

Ma note : 7,5/10

Loubrun

 

off road,sean murphy,urban comics,indies,aventure,amitié


Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑