VERTICAL – Tome 1.

Couv_195922.jpgPlancheA_195922.jpgDessin & Scénario : Shinichi Ishizuka

Editions Glenat

Collection Seinen

Sortie : 28/08/2013

224 pages

Prix conseillé : 7,60 €

ISBN : 9782723491952

Alpinisme, écologie, secourisme

 

Résumé (de l’éditeur): Sanpo Shimazaki est un amoureux de la montagne. Il lui consacre toute sa vie, et a choisi de résider dans les Alpes japonaises. Considéré comme un grand spécialiste des sommets, il est engagé en tant que secouriste volontaire, pour aller sauver les promeneurs imprudents, les skieurs en danger, les alpinistes inconscients. Car si Sanpo aime la montagne et la connaît parfaitement, il sait aussi quels innombrables dangers elle recèle… et toutes les méthodes pour y survivre dans des conditions toujours plus dantesques !

1309131636080001.JPG

Mon avis : Une nouvelle série débute chez Glenat et elle va durer 18 tomes car elle est déjà terminée au Japon. Elle a remporté deux prix prestigieux au pays du Soleil Levant et a donné lieu à un film en 2011 (que je n’ai pas vu…). C’est ce qu’on peut lire sur le site de l’éditeur.

1309131636560001.JPG

J’ai lu sur un site spécialisé « manga » qu’il s’agissait d’une des meilleures sorties du mois d’Août 2013. Etant amateur de ce genre de lecture qui traite le sujet de l’alpinisme (voir le sommet des Dieux, Ascension,…) je me suis laissé tenté par ce premier tome et je n’ai pas été déçu, même si j’ai quelques petites réserves à émettre. Passons à l’analyse après la lecture de l’ouvrage…

1309131642180001.JPG

La couverture est d’abord sympa. J’ai eu de suite envie de lire ce premier tome. Le dessin, sans être extraordinaire, est bien maîtrisé. La lecture est facile et fluide. La montagne est très bien dessinée et certains angles de vue et le découpage valent par moment le détour. C’est très cinématographique par moment.

1309131643290001.JPG

Au niveau du scénario, nous avons droit à des petites histoires. A chaque chapitre, son histoire, probablement inspirée de faits réels. C’est à chaque fois court, rythmé, rapide et cela se laisse lire comme une friandise, chapitre par chapitre. On peut ainsi abandonner la lecture à la fin d’un chapitre et le reprendre par après sans problème. On fait la connaissance du personnage principal, Sanpo, qui est un fou de l’escalade, de la montagne, à un tel point qu’il passe presque sa vie en montagne à bivouaquer. Jusque là, pas de problème. Cette série a pour but de mettre en lumière les secouristes en montagne, comme l’est Sanpo, qui risquent leur vie pour sauver des gens en difficulté. Là ou cela devient plus limite, c’est de voir Sanpo en faire « des tonnes »…C’est le « Mac Giver » de la montagne. Il fait des trucs extraordinaires tout seul dans des conditions dantesques. J’entends déjà les spécialistes de la montagne dire : «Techniquement, c’est pas possible ! ». N’étant pas un grand alpiniste, je ne permettrai pas de juger mais il faut bien dire que ce livre est surtout un but de lecture et de vulgarisation.

1309131644080001.JPG

Au final, ce fut une lecture agréable sur un sujet qui m’intéresse. Je vous laisse juge sur le côté « réel » des aventures.Vais-je lire les 18 tomes ? C’est l’avenir qui me le dira…Sympathique !

 

Graphisme :      7,0 /10

Scénario :        7,0/10

Moyenne :        7,0/10

 

Capitol.

1309131645100001.JPG

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑