KLAW – tome 2: Tabula rasa & tome 3:Unions.

186599_c.jpgCouv_194533.jpgPlancheA_186599.jpgDessin : Joël Jurion – Scénario : Ozanam

48 pages

Editions Le Lombard

Sortie le : T2 : 24/05/2013- T3 : 30/08/2013

Prix : 12,00 €

Aventure, fantastique.

 

Le résumé de l’histoire (de L’éditeur) : En l’espace de quelques mois, Ange Tomassini a appris à accepter sa nouvelle condition : il est un dhizi, un être mi-homme, mi-animal, issu du zodiaque chinois. Mais il a également appris qu’il était le fils d’un des plus gros mafieux de la ville, et il n’entend pas rester les pattes croisées tandis que sa famille met en danger sa propre vie et celle de nombreux innocents. Du haut de ses 15 ans, Ange a simplement oublié un détail : le zodiaque chinois comporte douze signes… !  

1309221437300001.JPG

Mon avis :

Après la lecture du premier tome, j’avais écrit dans ma chronique que je préférais attendre les tomes suivants pour donner un avis définitif sur cette nouvelle série. Au vu des ces 2e et 3e tomes, ma vision de la série est un peu modifiée surtout au niveau du scénario et de l’objectif de la série voulu par les auteurs et probablement aussi l’éditeur. Je m’explique.

 

Le tome 2 est bien dans la continuité du tome 1. Le lecteur a la confirmation de la trame de l’histoire qui restait malgré tout à ses préliminaires. Le récit est de type « aventure fantastique » et les auteurs développent le concept. Ange Tomassini est un Dhizhi, un humain capable de se transformer en animaux du Zodiaque Chinois, dotés d’une force indescriptible.

Mêlez-y les guerres mafieuses de Chicago et vous aurez planté le décor. Beaucoup d’intervenants, de la bagarre, des rapports de force au sens propre comme au figuré jalonnent le récit.

1309221438260001.JPG

Le tome 3 se déroule 7 ans plus tard et beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. On a retrouvé Ange qui sort de sa retraite où il s’est fait oublié mais aussi où il a encore perfectionné son expérience personnelle. Il décide de revenir à Chicago pour se redonner une chance de retrouver les siens mais il sait que cela ne sera pas facile. Il a décidé aussi d’aider les personnes victimes de l’injustice en devenant un super héros comme il y en a en Amérique .Il se donne le nom de « Klaw ». Sa bonté va lui valoir beaucoup de problèmes et le retour dans les problèmes vécus lors des deux premiers tomes…

1309221439260001.JPG

Au niveau du dessin, il reste très séduisant même si on peut voir au fil des tomes une évolution. J’ai trouvé le troisième tome différent par rapport au deux premiers. Des cases plus petites, des dessins par moments un peu moins « léchés », moins ronds, des couleurs plus sombres, moins éclatantes.

L’éditeur signale avec justesse que le lecteur a pu en 5 mois lire les trois premiers tomes du premier cycle. Oui, un deuxième cycle est prévu. Un rythme effréné a été voulu par l’éditeur pour capter plus facilement l’attention du lecteur. Casterman eu recours au même procédé pour « Lastman », un ersatz de manga à la sauce européenne. Ici, à la lecture du tome 3, j’ai compris que Le Lombard faisait plutôt référence , surfait sur une vague « comics » qui semble vouloir bientôt déferler sur l’Europe, prenant le relais du courant « Manga » qui s’essouffle quelque peu. Mais encore une fois, un « comics » à la sauce européenne. Si le scénario est un peu plus élaboré et moins manichéen, le dessin est encore bien loin de la qualité graphique de certaines séries américaines. 

1309221440160001.JPG

En conclusion, même si l’emballage et le contenu valent le détour, la série va encore devoir évoluer pour rivaliser avec certains produits dans la cible recherchée. Pour ma part, je ne vous cache pas que ce genre de fantastique à la sauce américaine ne me transporte pas plus que cela.

L’exercice est périlleux et le résultat pas trop mal réussi mais ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. Je me réjouis d’entendre les avis des spécialistes de fantastique et de « comics » sur cette série.

 

Dessin :          7,0/10

Scénario :       7,0/10

Moyenne :       7,0/10

 

Lien vers le site des éditions Le Lombard : ICI.

 

Capitol.

1309221440370001.JPG

La BD de Soledad

BD-Soledad-Rue-Sevres.jpg3483 je veux etre un homme.jpg2013-09-14 091639.jpgla compile de l’année

Salut Toi

Auteur : Soledad Bravi

Dépôt Légal : septembre 2013

Editeur : Rue de Sèvres

Toutes les planches de cette BD sont parues dans le magazine ELLE, de mai 2012 à mai 2013.

Format : Normal couleurs (22×28,5)

Planches : 64

ISBN : 978-2-36981-016-2


Résumé :

Diplômée de l’ESAG (de Paris ou de Grenoble ???), Soledad Bravi a débuté sa carrière comme directrice artistique dans la publicité avant de se consacrer à son travail d’auteur. Elle écrit aussi des albums pour les enfants et nous propose dans la compile, ses billets d’humeurs, paraissant chaque semaine dans le magazine « Elle ».

 

Sous forme de questions existentielles, elle exprime avec humour et légèreté les boires et déboires du quotidien de Soledad, jeune femme mince et active, qui fait tout ce qu’il faut pour survivre dans ce monde impitoyable.

 

2013-09-14 085159.jpg

 

Mon avis :

Pendant la lecture de cet ouvrage on se croirait devant un spectacle de Florence Foresti : le ton des critiques est absolument similaire. et « non, l’accouchement n’est pas le plus beau jour de la vie » et « le plus dur le matin, c’est votre tête dans le miroir ».


Comme dit Samba, « c’est un livre pour Sophie »… ah bon ! je ne vois pas de quoi il parle !!!!

Et alors ce séminaire, c’était comment ?

2013-09-14 085400.jpg

La compile de l’année est un album pour quarantenaires bien dans leurs baskets, femmes d’affaires, urbaines et pas si « polissées » (policées ou polissonnes ????) que ça. Sans souci de compte en banque à la fin du mois.

 

Moi, ça fait longtemps que je lis « Marie-Claire », que je n’ai plus d’amant, et que j’assume le fait de ne jamais rentrer dans le bikini ultra mode de La Redoute.

Avez vous passé de bonnes vacances ?

2013-09-14 084105.jpg

N’empêche que j’ai bien rigolé, Soledad jure comme un charretier, se démène en gym respiratoire abdominale, ne résiste à aucun trucs de ouf !!! prend trois tonnes de bonnes résolutions à Noël pour jeter la liste aux orties à Nouvel An.

et tout ça pourquoi ? 

– supporter les ados des autres

– avoir faim tout le temps

– fantasmer sur Ryan Gosling et Michaël Fassbender (alors que tout le monde sait que Russel Crow et Daniel Craig sont plus canons !)


J’suis trop vieille pour ces conneries !!


En résumé, une BD sympa, sans prise de tête, pour les working girl et les fashion victims, …être une femme libérée, tu sais, c’est pas si facile !

2013-09-14 085457.jpg

 

 

ma note :

7,5/10 

 

Sophie

qui a perdu 10 ans pendant la lecture…

 

 

 

 

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑