KOREA Tome 3 – Je suis mon ennemi

9782361181208FS.gifVoici le troisième album de cette aventure se déroulant pendant la guerre de Corée. La guerre de Corée, rappelons le pour les plus jeunes, se déroula entre 1950 et 1953 et fut une tentative d’invasion du Sud nationaliste par le Nord communiste; les premiers aidés par les américains et les deuxièmes par les russes et la chine communiste. Ce fut aussi le premier conflit moderne après la seconde guerre mondiale et, pour les américains, un aperçu de ce qui les attendait au Viet-Nam.

 

L’histoire continue donc sur sa lancée; nous retrouvons les deux frères Fuller aux motivations si différentes : Kal pilote de l’aviation américaine est persuadé que les communistes sont des criminels et qu’il a le droit avec lui. Son frère, Paul, correspondant de guerre voit le conflit « plus près du sol » et va comprendre que, comme d’habitude la guerre apporte son cortège d’horreurs perpétrées par les deux camps.


Nous suivons aussi la quête de Kim, le Coréen séparé de sa femme et son bébé et qui doit traverser tout le pays au risque de sa vie.


D’autres personnages secondaires mais omniprésents nous donnent leur version du conflit; il y a l’infirmière française, l’officier Crawford, le chef de patrouille aérienne…… bref! une multitude de personnages dignes d’une bonne série télévisée américaine. Et c’est peut-être la seule chose que l’on peut reprocher au brillant scénariste, Patrice Buendia, les stéréotypes si communs de nos jours, le militaire américain qui se montre très gentil avec la femme de Kim et ne cherche qu’à la violenter, le « protecteur » coréen de 002.jpgcette dernière qui ne pense qu’à la mettre dans son lit, les méchants soldats nord coréens qui se déguisent pour mieux tromper et tuer les soldats américains, les méchants soldats sud coréens qui tuent les civils de l’autre camp, femmes et enfants compris, sous l’oeil impassible des militaires américains; militaires américains blasés ou ingénus qui arrivent sur le terrain fleurant bon le hamburger, le coca et le chocolat.


Mais comme d’habitude nous nous laissons prendre au jeu, nous savons tous que c’est le comportement « normal » des hommes et nous suivons cette tranche d’histoire avec plaisir. D’autant plus que le dessin de Giuseppe Candita est sublime, ses personnages sont criants de vérité, les visages sont remplis d’émotion et la mise en page des cases, débordant partout, donne à l’action une puissance énorme – voir les scènes magistrales de combat aérien.


L’album est très beau, la couverture mélange le mat et le glacé avec brio et les couleurs sont riches de profondeur. Un bel ouvrage dans l’ensemble que j’ai apprécié!

001.jpg

KOREA TOME 3                                                                                      ma note:

DESSIN : GIUSEPPE CANDITA                                                              Dessin et couleurs :             8/10

SCENARIO : PATRICE BUENDIA                                                            Scénario :                             6/10

COULEURS : SPARTACO LOMBARDO 

EDITEUR : ZEPHIR BD 08/2013

003.jpg

JR

Saga Tome 2

sagat2.JPGsaga t2 2.JPGAuteurs : Vaughan-Staples.

Éditeur :Urban comics.

Sortie :09/2013.

 

Pitch éditeur.

Princes robots et trains dragons, mercenaires arachnides et chats détecteurs de mensonges, fantômes enfantins et vaisseaux végétaux… La diversité de la faune, de la flore et la richesse des thèmes abordés ont rapidement fait de saga la nouvelle référence comics de space fantasy. Du vertige de l’espace infini à l’intimité des querelles d’un jeune couple de parents, les auteurs vous invitent à découvrir un space opera épique, ambitieux et touchant.

 

Mensonge !

J’avais estampillé le tome 1 de Saga par un coup de cœur. Vu tous les prix et éloges reçus un peu partout, je ne vous avais pas raconté que des conneries sur ce coup là.

Ce tome 2 nous permet de mieux connaitre la genèse de cette rencontre improbable entre une continentale et un lunier .Même les mercenaires vous seront plus familiers. On passe donc après l’excitation et l’exaltation à l’empathie pour les protagonistes de ce « Roméo et Juliette » des étoiles. Vaughan dose habillement les scènes d’actions cosmiques avec des moments nettement plus intimes. Mais ce qui m’enchante le plus, c’est le ton général vachement entraînant et attrayant. 

Le dessin de Fiona Staples n’est pas en reste .Quelques scènes m’ont fait sortir des « oh putain, ce n’est pas possible » lorsque l’on rencontre des créatures improbables .Bref, c’est imaginatif mais ce qui me charme le plus, c’est que nos héros ne sont pas des bodybuildeurs stéréotypés ou des bimbos préfabriquées. L’héroïne a par exemple un charme plus subtil qui se lit plus dans ses attitudes ou dans ses regards.

Au final, une série qui se dévore vu la richesse de son univers et de ses habitants. Voilà, promis, juré, craché Saga c’est de la bonne, et si je mens.. demandez au chat.

sagat.JPG

 

a09-3e78912.gifScénario 

a08-3e78906.gifDessin 

a09-3e78912.gifGlobal 

Samba.

On en parle sur le vaisseau.

saga.JPG

 

Inscrivez-vous à la newsletter intergalactique.

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑