Le collège invisible

Couv_191371.jpgPlancheA_191371.jpgTome 11 : Sacretum Graalus

Scénario : Ange

Dessin : Ghorbani Cédric

Couleurs : Perdriset Luc et Guillo Jean-Marie

Dépôt Légal : Juin 2013

I.S.B.N. : 978-2-302-02554-7

Format : format normal

Nombre de planches : 45

Editeur : Soleil                     Noté première édition.

Le Collège Invisible est bâti dans une dimension de poche, caché dans un véritable lycée, pour que les jeunes magiciens se mêlent aux autres écoliers.

Peuplé de magiciens de tous âges et de toutes vertus, nous découvrons Guillaume, cancre avéré, qui se retrouve premier de la classe après un sort à l’ordinateur des résultats, et nommé Magicien Suprême par un concours de circonstances et par le Haut Conseil des Etres Magiques.

Accompagné de son dragounet privé, de son pote Thomas accessoirement Loup-Garou, bientôt rejoint par Capucine et Adrien, la bande des quatre va vivre des aventures magiques dans le monde invisible de l’astral, du petit peuple et autres farfeluosités.

collège invisible.jpg

Résumé :

« Depuis le temps des légendes, on raconte que celui qui réussit à arracher de la pierre Excalibur, l’épée magique et mythique des chevaliers de la Table Ronde, devient le roi… Devinez sur qui c’est tombé, aujourd’hui ????

Une chose est sûre, cette fois, Guillaume a une bonne raison de se faire appeler Arthur…

excalibur.jpg

Hélas, ça n’est pas si facile que ça d’être le légendaire roi d’Avalon, surtout que tout le monde se bat pour faire partie des compagnons d’Arthur, à savoir…. les Chevaliers de la Table Ronde, Merlin (son cousin), Viviane (Madame la Proviseure), le collège de Brocéliande… tout un petit monde à la recherche du Graal…

 

saint graal.jpg

Mon avis :

Le Graal, un chaudron !  et pourquoi pas !

Dans cet album, les auteurs mélangent allégrement la magie et les clins d’œil à la vie moderne,  la divination et les moteurs de recherches, les restos du cœur et la restauration de masse !

 

Un onzième album dans la lignée des 10 premiers, des magiciens presque dignes des chevaliers de la table « de bistro » ronde. BD décalée et divertissante. 

 

ma note :

dessin : 6/10

scénario : 6/10

moyenne : 6/10

 

 

Sophie

 

Paco main rouge T1.

Paco Les Mains Rouges1.jpgPaco Les Mains Rouges1d.jpgAuteurs : Sagot et Vehlmann.

Éditeur : Dargaud.

Sortie : 09/2013.

 

Le tatoué sanglant.

Dans ce premier épisode de Paco les Mains rouges, on découvre l’histoire d’un jeune instituteur auteur d’un crime passionnel qui échappe à la guillotine, mais se voit condamné au bagne à perpétuité. Son calvaire commence dès le voyage vers la Guyane. Là-bas, « Paco les Mains rouges », surnommé ainsi parce qu’il a commis un crime de sang, doit affronter la réalité d’un monde carcéral où règne la loi du plus fort, où il faut survivre à chaque instant sans avoir le moindre espoir de sortir libre. 

 

Pour un flirt avec toi, je ferai n’importe quoi…….

Bonne entrée en matière pour ce début de diptyque .Les dialogues sont percutants et rendent admirablement bien la rigueur du bagne. On y côtoie les lois du bagne, ses règles cachées, ses maladies. On y apprend aussi comment la débrouillardise de Paco va lui permettre de survivre dans cet enfer. La fin est plus inattendue avec  l’arrivée d’un grand sentiment pour une autre personne. Pourquoi pas mais là, j’ai eu un peu de mal à y croire  vu le caractère bien trempé de Paco les mains rouges.

Il vous faudra néanmoins passer le « cut » du dessin. Un trait «à la latte » accompagné de couleurs sombres.

Perso, j’ai bien aimé cette immersion « carcérale » via le destin d’un personnage assez atypique. Bref, je me réjouis de connaitre la suite.

a05-3e788c9.gifDessin

a08-3e78906.gifScénario

a07-3e78901.gif Global.

Samba.

pacomain rouge,sagot,vehlmann,tranche de vie,710092013,dargaud,bagne

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑