BONNEVAL PACHA

9782205068481-couv-I400x523.jpgbonneval-pacha-P4.jpgTome 1 : l’insoumis

Gwen de Bonneval

Hugues Micol

DL : mars 2012

56 pages

 

 Sa seigneurie, le Comte de Bonneval dit « le Pacha » est un personnage haut en couleur. Dans ce premier tome, il relate, après s’être fait un peu prier, à un jeune officier français, les grands épisodes de sa vie agitée et fascinante.  

Parmi les personnages anecdotiques du début du dix-huitième siècle, il n’en est pas qui ait plus excité la curiosité en son temps que le Comte de Bonneval : brillant à la guerre, versatile en amitiés, tour à tour au service de la France, de l’Empereur sous les ordres du prince Eugène puis Turc lui-même et pacha à plusieurs queues. Ce récit biographique, sans doute romancé d’un personnage historique, est mené tambour battant par son descendant, Gwen de Bonneval. Dans ses jardins surplombant le Bosphore avec des flash-back sur sa jeunesse dans la Royale ou dans l’armée du Duc de Vendôme en Italie, le Pacha nous entraine dans un tourbillon d’aventures où résonne le fracas des armes, des duels et des joutes orales.

de bonneval,micol,8510,aristocrate,aventure

Si le début du roman est un peu poussif sur ses 10 premières pages, c’est pour mieux vous envouter par cette célébrité. Vous êtes ici au cœur de la bataille navale de Barfleur ou de la guerre de succession d’Espagne. Le choix du vieux Français est une bonne idée. Il rend merveilleusement vivant les coups d’éclat verbaux de monsieur le Comte. Le personnage n’en devient que plus riche et attachant.

imagesCAXMGZD3.jpgServi par un dessin en couleurs directes, le travail d’Hugues Micol peut décontenancer. Si les proportions semblent ne pas etre respectées notamment … sur la couverture, c’est pour mieux souligner les débuts adolescents du Comte et son extraordinaire parcours. Les couleurs surprennent également. Les tons pastel presque lavasses savent pourtant s’adapter à chaque situation et remplissent les cases soit de lumière soit de clair obscur en fonction du contexte. Reste que les scènes de batailles, où se superposent des plans rapprochés et des plans larges, sont époustouflantes de réalisme. C’est bien simple, on se croirait dans un tableau du 17eme siècle. 

Prévu en quatre tomes, l’aventure du Comte de Bonneval, est une agréable surprise après lecture. Acceptez la découverte, ne refusez pas son dessin, n’ayez pas peur et cette œuvre vous le rendra bien.

Scénario : 8.5 / 10

Dessin : 8 /10

Tigrevolant

2 commentaires sur “BONNEVAL PACHA

  1. C’est pour cela que j’ai bien précisé « nayez pas peur ». HJ’ai fait pareil au depart et puis finalement c’est top 🙂

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :