WAYNE SHELTON – Tome 10: La rançon

Couv_143490.jpgPlancheA_143490.jpgDessin : Christian Denayer – Scénario : Jean Van Hamme

Editions Dargaud

Sortie : 04/11/2011

48 pages

Prix conseillé : 11,99 €

ISBN : 978-2-5050-1154-5

Aventure, Polar, Thriller

 

 

Résumé (de l’éditeur: Lieutenant de l’US Army, la fille d’un milliardaire, ami de Wayne Shelton a disparu aux confins de l’Irak. Un message indique qu’elle est l’otage d’un chef de guerre. Celui-ci réclame une fortune en diamants pour sa libération. Shelton accompagne sur place le fiancé de la demoiselle chargé de remettre la rançon. Mais le ravisseur ne se manifeste pas ! Tandis que le comportement du futur gendre se révèle de plus en plus suspect, voici que la prisonnière réapparaît soudain libre comme l’air…

 

095323.JPG

 

Mon avis : Sacré Wayne ! Tu nous étonneras toujours ! Eclats de rire !…Ou plutôt sacré Jean Van Hamme ! Wayne Shelton n’est-il pas le clone rêvé de Jean Van Hamme mais aussi son havre de paix, sa source de jouvence…On pourrait certainement faire une longue étude psychologique et sociétale du personnage. Mais j’ai franchement l’impression que Jean Van Hamme ne s’est pas fait prier pour reprendre le scénario de cette série dont il avait pourtant juré de s’en défaire pour se consacrer à d’autres projets. « Son Altesse Honesty » avait été un retour remarqué, « La rançon » est dans la même veine. Un album « grand public » avec un dessinateur de métier au graphisme abouti, une histoire sympathique et délassante avec des jolies filles, de l’action et des beaux décors. Au résultat, un album facile et agréable à lire, bouclé en 48 planches, à un prix abordable….Que demande de plus le peuple ?

095418.JPG

J’ai surtout apprécié l’humour décalé du scénario et certaines scènes et répliques qui valent leur pesant d’or. Van Hamme se moque de son personnage Wayne Shelton, beau héros vieillissant, qui doit assumer sur le plan financier et sur le plan physique pour maintenir son rang. D’où cette réplique culte de Honesty à Wayne Shelton : « -Tu vieillis, Wayne Shelton. Il serait temps de penser au fauteuil à bascule et aux pantoufles. » Faut-il vraiment se cotiser pour payer une paire de pantoufles à Jean Van Hamme ? Confortable les pantoufles, hein ! Cet album est très plaisant, aura du succès mais il n’obtiendra pas de prix à Angoulème…

 

095731.JPG

 

Graphisme :   7,5/10

Scénario :     7,5/10

Moyenne :     7,5/10

 

Capitol.

095832.JPG

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑