PORTUGAL

Capitol,Portugal, Pedrosa, Dupuis, Air libre,Biographie, société,AngoulèmeCapitol,Portugal, Pedrosa, Dupuis, Air libre,Biographie, société,AngoulèmeDessin et scénario : Pedrosa

Editions Dupuis

Collection Air Libre

Sortie : 16/09/2011

264 pages

Prix conseillé : 35 €

ISBN : 9782800148137

Biographie, société, Portugal

 

Résumé (de l’éditeur: Plus vraiment d’inspiration, plus d’envies et pas de projets, l’auteur de BD Simon Muchat végète doucement dans son boulot d’animateur scolaire, et exaspère Claire, sa compagne, qui le voudrait plus investi.
Invité à passer quelques jours au Portugal, dont sa famille est originaire et où il n’était plus allé depuis l’enfance, il va y découvrir une autre façon d’exister et d’être – et peut-être le début d’une nouvelle inspiration ?

 

Capitol,Portugal, Pedrosa, Dupuis, Air libre,Biographie, société,Angoulème

 

Mon avis : Enfin ! Voilà que je viens de lire cette « brique» de 264 pages… J’avais franchement hésité à l’acheter dans un premier temps. Bigre, 35€, c’est un prix ! C’est sûr que si l’on regarde le rapport nombre de pages – prix d’achat, ce n’est pas un prix prohibitif mais il faut quand même les sortir. De plus, ce livre sera-t-il à la hauteur de l’investissement ? Dans un premier temps, je l’ai laissé là, malgré déjà certaines critiques dithyrambiques… Ensuite, Angoulème est passé par là…Premier prix de la BD Fnac 2012.Les tirages se sont déjà envolés et c’est un franc succès en librairie. On parle d’un tirage de 60.000 exemplaires à ce jour…Me voilà donc de retour chez mon libraire pour le commander car le stock est épuisé… « Vous allez quand même le lire ? », ricane t-il gentiment…Et oui, on ne se refait pas…Voyons enfin ce que vaut ce fameux album…

 

Capitol,Portugal, Pedrosa, Dupuis, Air libre,Biographie, société,Angoulème

Extérieurement, il s’agit d’un bel album, volumineux et cartonné qui pèse lourd. Je l’ouvre…De suite, ce qui saute aux yeux, c’est le graphisme. Pas franchement abouti mais on sent une « patte ». Pour certaines planches, on a l’impression que le dessin est enfantin alors que pour d’autres, il est  beaucoup plus mature. Des planches sont bien finies alors que d’autres ressemblent plus à des brouillons, des croquis jetés négligemment mais sublimés par la mise en couleur. En parlant de couleurs, celles-ci sont déconcertantes. Beaucoup de teintes dans les ocres,  les jaunes mais aussi des tons plus en rapport avec l’histoire, le moment de la journée, la qualité ou l’intensité de la lumière, que veulent faire passer l’auteur et sa coloriste (Pedrosa et Ruby). Cela ressemble plus par moment à un laboratoire qu’à quelque chose de totalement maîtrisé…Je dois bien dire que par moment j’ai été un peu déstabilisé et je n’ai pas toujours adhéré…

Reste le scénario…Un dessinateur de bandes dessinées est en mal d’inspiration et sa vie de famille s’en ressent. Sa compagne en a marre et le quitte. Invité au Portugal pour un festival de BD, il va reprendre contact avec des gens de sa famille, puisqu’il est français d’origine portugaise. De fil en aiguille, il va s’intéresser à l’histoire de sa famille et retrouver l’envie de la raconter, de travailler, de créer à nouveau. Pedrosa s’inspire ainsi de son expérience personnelle pour nourrir cet imposant album…C’est bien raconté mais par moment, je dois bien avouer que j’ai un peu décroché. Des dialogues en portugais, des dialogues en caractères de « fourmi » (vraiment petit à lire, faut-il les zapper car sans grande importance ?), et puis des petites longueurs sur 264 pages…A force de décrire des petites scènes de la vie quotidienne, cela devient parfois ennuyant…Bâillements…

Capitol,Portugal, Pedrosa, Dupuis, Air libre,Biographie, société,Angoulème

En conclusion, je pense qu’il fallait vraiment croire dans le projet pour oser sortir un tel livre. Bravo à Dupuis et à l’auteur qui a dû probablement beaucoup s’investir pour publier une somme de travail pareille. J’ai même lu quelque part que Pedrosa a baissé ses droits d’auteur pour y arriver…mais cela n’a pas été confirmé.

C’est comme je l’ai dit plus haut, il s’agit d’une aventure graphique hors norme, une BD éprouvette qui sort d’un laboratoire artistique. C’est parfois brut, sans concession, mais cela ne manque pas de classe et de qualité. Quand à dire qu’il s’agit de la BD de l’année 2011, je resterai sur ma réserve. J’ai bien aimé mais j’ai trouvé l’album un peu long. C’est le revers de la médaille. J’ai eu l’impression de lire un album fleuve, vrai et sincère, écrit avec ses tripes et son cœur. Mais je pense qu’on aurait pu un peu élaguer ça et là pour éclaircir le récit, le rendre un peu plus concis et sans les temps morts inévitables sur 264 pages. L’histoire en aurait pris encore plus de force…A vous, maintenant, de vous faire votre propre avis…

 

 

Graphisme :   7,5/10

Scénario :     7,5/10

Moyenne :     7,5/10

 

Capitol.

 


Capitol,Portugal, Pedrosa, Dupuis, Air libre,Biographie, société,Angoulème

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑