Les pirates de Barataria – tome 8 – Gaspésie

Scénario : Marc Bourgne
Dessin : Franck Bonnet
Éditeur : Glénat
48 pages
date de sortie : février 2015
genre : aventures maritimes


  » Vous lisez l’Anglais, Artémis ? « 

 a4d52-27590580

Septembre 1814, en Corse. Artemis vit paisiblement avec la fidèle Seny dans une petite masure, à l’écart des agitations du monde. Elle est quand même sur ses gardes lorsqu’elle voit surgir un homme qui lui porte une missive rédigée de la main de Napoléon lui-même. L’émissaire deviendra son nouveau garde du corps et est chargé de l’emmener aux Etats-Unis, précisément en Louisianne. L’Empereur français compte bien mettre à profit le conflit qui oppose Américains et Anglais pour préparer son retour de l’île d’Elbe ou il est en exil. Pour arriver à ses fins, Barataria, la république corsaire des frères Lafitte pourrait bien lui être utile.

Voilà donc lancé le troisième cycle des Pirates de Barataria et les auteurs n’ont visiblement pas l’intention de laisser trop longtemps Artémis au repos. Sur fond historique de la seconde guerre d’indépendance des États-Unis, Marc Bourgne crée une nouvelle intrigue où le souffle de l’aventure anime chaque page. Artémis retrouvera son ancien amant Dominique ainsi que les frères Lafitte et ensemble, après avoir été pourchassés par les Américains, ils leur donneront un petit coup de pouce pour faire face à la puissante Royal Navy. Tout cela bien entendu pour servir les desseins de l’Empereur.

Intrigues, trahisons, espionnage, batailles navales et moult rebondissements font vivre chaque page de ce récit, garantissant à coup sûr une lecture des plus divertissantes. Tandis que Marc Bourgne, en bon prof d’Histoire qu’il fut et bon narrateur qu’il est, mêle finement réalité historique et fiction, Franck Bonnet est toujours aussi à l’aise avec ses pinceaux et nous régale toujours autant de ses magnifiques scènes maritimes.

De la Corse aux Bayous de Louisiane, Marc Bourgne et Franck Bonnet maintiennent de fort belle manière le cap de cette grande saga d’aventure qui n’a rien perdu de son souffle épique.

Suite et fin de ce cycle dans le tome 9.

not_7_10

Loubrun

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :