CENTAURUS – Tome 1: terre promise.

Centaurus, Janjetov, Leo, Rodolphe, Delcourt, 8/10, science-fiction, anticipation, aventures,03/2015Centaurus, Janjetov, Leo, Rodolphe, Delcourt, 8/10, science-fiction, anticipation, aventures,03/2015Dessin : Zoran Janjetov – Scénario: Leo & Rodolphe

Sortie : 04/03/2015

Editions Delcourt

48 pages – Cartonné

Science-fiction, anticipation, aventures.

 

 

 

Résumé (de l’éditeur): La planète Terre est devenue inhabitable. A bord d’un « vaisseau-monde », nos descendants traversent l’espace à la recherche d’une terre d’accueil. Ils croient l’avoir trouvée dans la constellation du centaure. Mais attention aux simulacres et aux pièges…

Centaurus, Janjetov, Leo, Rodolphe, Delcourt, 8/10, science-fiction, anticipation, aventures,03/2015

 

«Depuis que nous sommes enfants, on nous apprend que nous sommes dans un monde normal…Mais nous sommes à l’intérieur d’un vaisseau spatial. Nous sommes nés sur ce vaisseau.»

 

 

Mon avis : Certains éditeurs ne collaborent pas avec Samba BD. C’est le cas de Delcourt qui ne donne pas suite à nos demandes de collaboration. C’est leur droit le plus strict. Nous ne faisons probablement pas partie de leur politique éditoriale. Du coup, nous ne sommes plus dans l’actualité immédiate des sorties de chez Delcourt mais dans une mise à niveau personnelle, suivant nos achats en librairie, question de ne pas mourir idiot dans notre recherche des bonnes séries à découvrir. Je ne vous cache pas que ma priorité va aux éditeurs qui collaborent avec nous et leurs albums sont lus et chroniqués en priorité. Reste les albums d’éditeurs peu ou pas collaborant qui m’intéressent, que j’achète, et qui restent en réalité en « stand-by » sur ma pile d’album à lire. Cette attente peut durer d’une semaine à un an selon mon envie ou mon temps disponible. « Centaurus » fait partie de cette catégorie d’albums et, heureusement pour lui, je l’ai lu rapidement pendant un long week-end froid et pluvieux. Cette petite explication est je pense nécessaire pour nos nombreux lecteurs réguliers (près de 1000 visites par jour sur Samba BD, chiffres « Skynet ») afin qu’ils puissent comprendre le fonctionnement éditorial de notre site.

Centaurus, Janjetov, Leo, Rodolphe, Delcourt, 8/10, science-fiction, anticipation, aventures,03/2015

Cette mise au point étant dite, Delcourt est un poids lourd de l’édition BD et encore plus depuis le rachat de « Soleil». Mon attention a donc été attirée chez mon libraire préféré par cet album « Centaurus ». Les auteurs sont loin d’être des inconnus. Leo et Rodolphe sont au scénario. Leo, c’est toute la saga « Aldébaran » et toutes les séries dérivées (Betelgeuse, Antares, Kenya, etc…). Il est à la fois dessinateur et/ou scénariste. Il a dessiné aussi la série « Trent » scénarisée par Rodolphe. Et voici notre deuxième scénariste. Rodolphe est un bourreau de travail, à la fois inventif et sur tous les fronts. Il a écrit à ce jour plus de 150 albums de BD, excusez du peu ! Il a collaboré avec Leo sur des séries comme Kenya et Namibia. Zoran Janjetov est un dessinateur serbe qui a comme maître en BD « Moebius » pour qui il a travaillé. Il a dessiné la série « Après l’Incal », « Les Technopères »avec Jodorowsky. Toujours avec le même scénariste, il dessine « Ogregod » chez Delcourt également. Ce sont donc des auteurs chevronnés qui nous proposent ici une déclinaison des précédentes séries. Mais ici, ils font confiance à Delcourt plutôt qu’à Dargaud.

Centaurus, Janjetov, Leo, Rodolphe, Delcourt, 8/10, science-fiction, anticipation, aventures,03/2015

Que faut-il en penser ? Plutôt du bien…Le dessin de Janjetov a été fort inspiré par  Moebius  mais on ne peut nier qu’il a également bien assimilé le graphisme de Leo. On croirait voir en effet des planches de Léo mais avec une petit touche supplémentaire dans les ombres et certains détails qui donnent plus de profondeur au dessin. J’ai même pensé par moment à Enki Bilal. Le résultat final est excellent et donne envie dès l’ouverture de l’album de se plonger dans le récit.

Centaurus, Janjetov, Leo, Rodolphe, Delcourt, 8/10, science-fiction, anticipation, aventures,03/2015

Le scénario est à la hauteur des noms des scénaristes. Certains pourraient se tenir : « encore une déclinaison d’Aldébaran »!  Oui, on peut se rapprocher de cette idée. Mais je pense que Leo et Rodolphe n’avaient pas envie de se planter avec cette nouvelle série et qu’ils devaient rester très créatifs dans leurs univers inventés et éviter les répétitions ou les « copier-coller » de ce qu’ils ont fait auparavant. C’est franchement réussi. C’est un vrai changement dans la continuité. Les personnages sont un mélange à la fois typé (les techniciens de la navette) et innovant (les sœurs jumelles, Bram,…). On retrouve une double énigme à la fois sur le vaisseau et sur la planète à investir, ce qui multiplie les questions et les inconnues.

Centaurus, Janjetov, Leo, Rodolphe, Delcourt, 8/10, science-fiction, anticipation, aventures,03/2015

A noter que la première édition de l’album comporte un petit bonus à savoir un ex-libris du meilleur effet. Avis aux amateurs.

La lecture a été passionnante et limpide. C’est de l’anticipation pure, bien dessinée, bien scénarisée. Lorsque j’ai fermé l’album, j’avais déjà envie de lire la suite. Il faudra attendre hélas…Jusqu’à la dernière planche, le lecteur se pose des questions et sent un danger imminent. Franchement, une des bonnes sorties de ces deux derniers mois !

 

a08-3e78906.gifDessin

 

a08-3e78906.gifScénario

 

a08-3e78906.gifMoyenne

 

 

Capitol.

 

Centaurus, Janjetov, Leo, Rodolphe, Delcourt, 8/10, science-fiction, anticipation, aventures,03/2015

 

PSG Heroes – tome 2 – péril galactique

psg heroes T2.jpgpsg heroes T2 pl1.jpgScénario : Benj

Dessin : Briones

Éditeur : Soleil (sous licence PSG)

48 pages

date de sortie : mars 2015

genre : aventure, sport, science-fiction

 

 

 

J’aime la BD, j’aime le foot, et j’aime le PSG. Voilà sans doute pourquoi mes camarades chroniqueurs de Samba BD m’ont gentiment laissé ce service presse. Je les remercie chaleureusement de cette bienveillance à mon encontre, car je me suis payé une bonne tranche de rigolade en lisant cette « BD ». Non pas que ce soit là un chef d’œuvre d’humour, loin s’en faut, mais j’ai ri d’imaginer les auteurs en train d’écrire cette histoire ! Ils doivent s’abreuver d’une potion drôlement magique pour pondre un truc pareil ! J’en veux moi aussi de la potion !

 

psg heroes,benj,briones,huet,soleil,paris saint germain,foot,zlatan,ibrahimovic,science fiction,410,032015

Accrochez-vous ! Mais tout d’abord je vous fais un petit résumé du tome 1, car je m’en voudrais de vous perdre dans les abîmes inter-galactiques de cette aventure. Donc, dans le tome 1, des extra-terrestres ont décidé de pulvériser la terre (calmez-vous les gars, il ne s’agit pas de l’OM !) sauf si le PSG, qui domine le foot européen (on peut ici au choix, saluer l’esprit visionnaire qui anime cette bd ou bien y voir la principale caractéristique SF de cette histoire), vient a bout de leur équipe venue d’une autre galaxie. En gros, Zlatan doit sauver le monde. C’est curieux, parce que moi, je l’ai entendu dire ça le gars Zlatan : «Je ne suis pas là pour sauver le monde. Si je pouvais le faire, croyez-moi ce serait déjà fait.»* … Passons sur cette grossière invraisemblance. Zlatan a déjà du mal à sauver le PSG, alors vous imaginez, la terre !

 

Bref, passons au tome 2. La terre et l’humanité sont sauvées. Cool. Zlatan et ses coéquipiers sont devenus de vrais héros et disputent le tournoi galactique organisé par l’ignoble Rock Fükrug. La règle est simple : l’équipe qui perd, voit sa planète anéantie. Le PSG gagnant tout, Zlatan ne supporte plus d’être la cause de tant de destructions (il a quand même un bon fond le bougre). Donc il se rebelle, mais comme c’est pour la bonne cause, il ne prend pas de carton. Parviendra-t-il a sauver une fois de plus la terre ? Le suspense, haletant, est digne d’un PSG – Réal des années 90 ** ou, pour les plus jeunes, d’un Chelsea – PSG.

 

Bon, que dire de plus. Un mot du dessin ? Dans un style imitation comics super héros à la sauce Franco Belge, on peut dire que c’est propre et bien fait pour faire une histoire rythmée et pêchue. Les joueurs sont même à peu près reconnaissables, l’important étant que Zlatan, lui, soit parfaitement reconnaissable.

 

Le meilleur est pour la fin, dans un cliffhanger balbutié par Thiago Silva : « Nos supporters … ils ont …« 

 

… et merde, il va y avoir un tome 3 ….

 

Bon, j’ai beau aimer la BD, j’ai beau aimer le foot, et j’ai beau aimer le PSG, je ne suis pas sûr qu’il soit bien nécessaire de donner une grande place en librairie à cette BD licence marketing.

 

Enfin, ça fait toujours une bd d’action rigolote que les petits footeux en herbe apprécierons. Ou pas. Par contre, je serais curieux de connaitre les chiffres de vente à Marseille …

 

 

 

a04-3e788e4.gif

 

 

 

Loubrun

 

 

 

* je vous jure que c’est vrai !

 

** Une petite page d’histoire ne fera de mal a personne

 

 

 

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑