Li, princesse vagabonde T1

princesse vagabonde,xia da,urban china,manhua,aventure,chine,médiéval,710,042015princesse vagabonde,xia da,urban china,manhua,aventure,chine,médiéval,710,042015Scénario et Dessin : Xia Da

Editeur : Urban China

153 pages

date de sortie : avril 2015

genre : aventure

 

 

 

Résumé (éditeur)

Chine, 626.
Pour prendre le pouvoir, le second fils de l’empereur, Li Shimin, assassine ses deux frères et tous les membres de leurs familles. Grâce à son intelligence et sa fine lame, la princesse Yongning parvient à échapper aux hommes de son oncle et à se faire passer pour morte.
Devenue une fugitive obligée de se déguiser en simple marchand, elle fait le serment de venger ses parents et de reconquérir le trône, quel qu’en soit le prix.

 

princesse vagabonde,xia da,urban china,manhua,aventure,chine,médiéval,710,042015

 

Née en 1981, Xia Da est une auteure Chinoise grande amatrice de Manga. Après avoir été remarquée en 2008 par une des plus grande maison d’édition Japonaise pour sa série Little Yu elle devient la première artiste Chinoise à être publiée dans le célèbre mensuel Ultra Jump.

 

Si La princesse vagabonde est sa deuxième série à être publiée, les prémisses de sa création remontent à ses années lycées. Autant dire qu’elle a pris le temps de bien murir l’histoire et ses personnages.

Il s’agit d’une histoire de vengeance assez classique où l’on va suivre cette jeune princesse atypique, débrouillarde, rusée, douée pour le combat et très déterminée à parvenir à ses fins. Pour cela elle oubliera son rang le temps de planifier sa vengeance.

Dans ce premier tome, Xia Da pose les bases de son récit et montre les luttes de pouvoir qui sont en place dans cette Chine médiévale. Elle nous plonge dans l’action dès les premières pages et mène son récit avec brio, alternant action, intrigues politiques et stratégie. C’est avec un vrai plaisir que l’on suit la quête de cette héroïne que l’on voit grandir presque à chaque page.

Dans du pur style Manga, le dessin tout en finesse est très lisible, et le découpage aéré offre une lecture des plus agréables. Les décors et les paysages sont simplement beau et rendent compte avec efficacité du patrimoine de l’époque. Les 150 pages s’avalent d’une traite et l’on a vraiment envie de connaitre la suite de cette aventure dont on sent que l’action ne manquera pas.

 

Voilà donc une très belle entrée en matière pour ce tout nouveau label, qui devrait permettre à un large de public de découvrir la BD Chinoise.

 

Tome 2 prévu pour début juin.

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

 

princesse vagabonde,xia da,urban china,manhua,aventure,chine,médiéval,710,042015

La bataille de shanghaï

bataille de shnagai,bo lu,urban china,manhua,histoire,guerre,chine,japon,documentaire,6/10,042015bataille de shnagai,bo lu,urban china,manhua,histoire,guerre,chine,japon,documentaire,6/10,042015Auteur : Bo Lu

Éditeur : Urban China

 130 pages

date de sortie : avril 2015

genre : documentaire Historique

 

 

 

 

Résumé (éditeur)

En août 1937, après des années de tension entre la Chine et le Japon, des affrontements éclatent entre les deux pays, à Shanghai. Pendant plus de trois mois, cette ville internationale devient alors une zone de conflit qui verra des centaines de milliers de soldats se lancer dans une lutte acharnée.

 

bataille de shnagai,bo lu,urban china,manhua,histoire,guerre,chine,japon,documentaire,610,042015

 

 

La bande dessinée Chinoise est peu représentée dans nos contrées, et quand c’est le cas elle est souvent confondue avec du Manga. Le Manhua (c’est le nom de la bande dessinée Chinoise) s’est trouvé un nouvel ambassadeur avec le label Urban China, du groupe Dargaud, rejoignant ainsi les excellentes Éditions Fei.

 

Voici donc La bataille de Shanghai 1937, réalisé par Bo Lu. Né en 1970, Bo Lu est passionnée de Lianhuanhua*, la bande dessinée traditionnelle chinoise, et de Rock’n roll. Après avoir suivi des études en peinture à l’institut d’art de Shandong, il se lance dans une carrière …. musicale. En lançant le label Scream Records, il fut l’un des premiers producteur de la scène alternative Chinoise. En 2011, il s’installe en Suède et renoue avec le dessin en se consacrant à la réalisation de La bataille de Shanghai.

 

bataille de shnagai,bo lu,urban china,manhua,histoire,guerre,chine,japon,documentaire,610,042015

 

 

Préfigurant le massacre commis par les Japonais sur les Chinois à Nankin en décembre 1937, cette bataille de Shanghai est peu connue des occidentaux, et même, d’après ce que dit l’auteur dans l’épilogue, de bon nombre de Chinois.

Bo Lu raconte le déroulé de cet épisode de la seconde guerre Sino Japonaise. Bataille sanglante où l’armée Japonaise, inférieure en nombre mais supérieure techniquement, à vaincu l’armée Chinoise et pris possession de cette ville nommée à l’époque le « Paris de l’Orient ».

 

Extrêmement bien documenté, ce livre passionnera les férus d’histoire qui y apprendront beaucoup de choses. Toutefois, le parti-pris de l’auteur de faire un pur documentaire rend la lecture parfois fastidieuse. Il n’y a pas de scénario à proprement parler, ni de personnages principaux, mais une suite chronologique des évènements relatée avec force détails concernant les stratégies, les noms des généraux, les noms des armées, divisions, brigades, régiments, ainsi que les dates. C’est passionnant, mais le côté livre d’Histoire risque d’en rebuter plus d’un.

 

bataille de shnagai,bo lu,urban china,manhua,histoire,guerre,chine,japon,documentaire,610,042015

 

 

Plus proche du style européen que du style asiatique le dessin hachuré au trait noir de Bo Lu ne facilite pas la lecture. Très touffu et très détaillé, il ne manque pas d’élégance mais manque parfois de justesse et de clarté permettant d’identifier plus facilement les protagonistes. Les uniformes et notamment les casques des soldats permettent de faire la distinction, mais il faut quand même avoir l’œil.

 Allant jusqu’au bout de sa démarche de documentaire, le livre se termine sur un épilogue reprenant les faits évoqués, la chronologie des événements, les noms des généraux mort durant la bataille, et des dessins des équipements utilisés par les deux camps.

La bataille de Shanghai est une BD assez pointue qui risque de ne plaire qu’aux amateurs d’Histoire, ce qui est mon cas. Mais je pense que le choix d’une fiction ancrée sur fond Historique aurait été accessible à un plus grand nombre permettant ainsi de mieux témoigner de ce sombre épisode de l’Histoire de la Chine.

 

a06-3e788fc.gif

 

 

Loubrun

 

* Lianhuanhua 

Le Lianhuanhua est un recueil rassemblant des séquences dessinées accompagnées d’un petit texte au dessus ou en dessous de l’image. Dans un tout petit format à l’italienne et tenant dans la paume de la main, il y a une seule image par page. Ces petits livres décrivaient des histoires traditionnelles Chinoises et devaient être accessibles à des lecteurs illettrés ou peu lettrés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑