We are the Night 1. 20h-01h

Couv_107395.jpg11571-28489.jpgScénario : Ozanam, Antoine
Dessin : Kieran
Couleurs : Kieran
Dépot légal : 03/2010
Editeur : Ankama Éditions
Collection : Hostile Holster
Planches : 74 

20h.Valery se lève et souhaite immédiatement boire un verre. En chemin, il croise une patrouille de policiers tergiversant sur les coïncidences historiques ! Ces derniers  « voient sans le voir » Lorenzo en route vers l’appartement de son amant … 19 personnes vont ainsi mêler leur destin, se croiser, interagir le temps d’une nuit. Pèle mêle, le lecteur rencontre ainsi un mari truand voulant éliminer sa femme infidèle (avec un flic de surcroît), un groupe de jeunes voyous projetant un braquage, une demoiselle désirant une nuit d’amour pour ne pas être mariée de force au pays ou encore, une vendeuse désespérée tâchant de remonter le moral d’ une candidate au suicide.

images.jpg


Le principe de ce diptyque est basé sur le modèle d’une mosaïque. Tout s’enchaine et s’interconnecte. Comme un puzzle sombre dont les pièces se positionnent toutes seules, sans temps mort. Ozanam emprunte les chemins d’un genre cinématographique de type « destins croisés » comme « ShortCuts » de R. Altam (culte !). les personnage sont d’importance égale et le scénariste vous fait passer d’un personnage à l’autre comme si le lecteur était une caméra. Les codes du polar sont bien présents : les truands, l’exploitation des bas instincts humains, la cupidité, le doute, la violence … Ce roman policier bien sombre est mené tambour battant. Mais cet opus est une mise en bouche avant l’action : la tension est palpable, cela monte en nervosité à chaque retour sur protagoniste et…le vertige du drame n’est pas loin. Si cela reste une gageure de mettre en scène une vingtaine de personnages, A. Ozanam démontre une vraie maitrise dans le découpage et l’enchainement des séquences. Tout est bien huilé.

PlancheA_107395.jpgplanche39flat.jpg

Les dessins sont à l’image du scénario : torturés mais précis, tranchés mais réalistes. L’influence comics, notamment M. Mignola (Hellboy) est palpable. A noter la touche réaliste car l’intrigue se situe à Lyon : les connaisseurs seront ravis de jouer à reconnaitre les différents lieux de l’action. Un petit plus qui a ravi votre serviteur ! Les couleurs délavées d’E Picq (pas cité aux auteurs mais juste remercié en page 2 ? curieux !) font merveilles. Elles donnent un ton suintant et sombre tout en harmonie avec le scénario ténébreux.

Hostile-Holster.jpgOzanam et Kieram ont pris un réel plaisir à brouiller les cartes pour nous attirer au plus sombre de la nuit. Et cela n’est pas pour déplaire aux fans de polar. Notons encore une fois la performance d’Ankama éditions. Via sont label Hostile Holster, cette maison d’édition continue de produire des petites merveilles. Je ne saurai que vous conseiller de vous plonger dans cet univers !

8.5/10

Tigrevolant

Un commentaire sur “We are the Night 1. 20h-01h

  1. ça a l’air intéressant comme titre, j’aime l’idée générale de l’histoire.
    A rajouter sur mon immense liste d’achat possible.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :