La question BD du dimanche (30).

Le soleil est en vacances pour le moment en Belgique mais les éditions Soleil ne sont pas en vacances. Elles continuent à sortir des nouveautés……
Alors la question,
 Est-ce que les autres éditeurs devraient suivre cet exemple ?

Mais, je trouve qu’il y a un hic, c’est que les distributeurs ne suivent pas …ils doivent être en congé car pas encore vu Déluge par exemple chez mon libraire.
Perso, j’apprécie de voir enfin un éditeur qui utilise cette période pour étaler sa production au lieu de nous ensevelir en octobre comme Dargaud avec ses séries phares.

sweet summer.JPG

Résistances T2 Vent mauvais.

Résistances2.jpgRésistances2p.jpgAuteurs : Plumail et Derrien.
Editeur : Le Lombard.
Sortie : 07/2011

Paris outragé.
Restés à Paris, Louis et Sonia tentent de vivre leur vie bon gré, mal gré. Ce qui n’a rien de facile pour une jeune Juive au service d’un commandant nazi. De son côté, André a opté pour une résistance plus active. Galvanisé par sa rencontre londonienne avec le général de Gaulle, il est choisi pour une mission de renseignement en plein Vichy, dans l’oeil du cyclone. Certains choisissent les humains et d’autres les grandes causes, sans voir que cela les éloigne implacablement. Pour le moment, l’esprit résistant parvient encore à souder les uns et les autres. Mais jusqu’à quand… ?
Soif de liberté.
Un tome 2 dans la lignée du premier c.à.d. efficace.  On retrouve notre trio amoureux avec un focus plus marqué sur le personnage d’André .Bien qu’il s’agisse d’une fiction, les événements historiques sont bien respectés  et donnent une touche d’authenticité à l’ensemble .La répression  sur le peuple juifs est bien rendue et on sent vraiment bien l’étau que se referme sur eux .On retrouve d’ailleurs une planche assez similaire à Catacombes T2 avec l’expo « le juif et la France ». J’ai d’ailleurs toujours un grand sentiment de respect envers ces personnes qui se sont battus pour notre liberté. Donc, je ne m’amuserais jamais à dénigrer un sujet aussi primordial.
Le dessin de Plumail est de bonne facture. J’ai seulement un bémol  à dire sur ses bouches un peu trop grandes et ses yeux un rien globuleux .A noter aussi quelques mouvements assez statiques. 
Voilà, une bonne histoire prévue en 4 tomes  qui est plaisante à lire. Un peu moins bonne qu’il était une fois en France mais meilleure que Catacombes.
7-17b0.gif

On en parle sur le forum.

Résistances2v.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

HOMUNCULUS- Tome 1

capitol,homunculus,tonkam,hideo yamamoto,manga,fantastiquecapitol,homunculus,tonkam,hideo yamamoto,manga,fantastiqueDessin et Scénario : Hideo Yamamoto

Editions Tonkam

Sortie en Septembre 2005

Prix conseillé : 7.95 € 

Genre : Fantastique

 

Résumé (de l’éditeur: Vous êtes un SDF et il ne vous reste que votre voiture. Pas un super modèle, juste une à laquelle vous tenez. Mais voilà que, du jour au lendemain, même cela vous est enlevé. Comment allez-vous remonter la pente ? En acceptant l’argent qu’on vous offre moyennant votre trépanation ? Vous pourriez en sortir diminué. Mais vous pourriez en sortir grandi. Ou vous pourriez ne pas en sortir du tout !

 

Mon avis : Encore une série déjà bien en route (le tome 15 va sortir en septembre 2011 !) et qui m’a été conseillée par un grand amateur de mangas.Nous sommes dans le fantastique pur après un début qui ressemble plus à une chronique sociale mais c’est simplement pour planter le décor. Dans la seconde partie de ce premier tome, l’action se met en marche et en effet, cela devient passionnant. C’est un peu gore au début : le héros principal se fait trépaner par un apprenti pseudo médecin déjanté dans une pseudo salle d’opération.

Le dessin est à la hauteur du scénario. Rien à redire, cela se laisse lire sans problème. Vous ne devriez pas avoir trop de problèmes pour trouver cette série dans les librairies « mangas » spécialisées puis qu’il y a déjà eu plusieurs retirages (le 4e en 2009 !…).A noter qu’en fin du premier tome, l’éditeur a trouvé bon d’y inscrire : « La trépanation est extrêmement dangereuse, ne faites pas cela chez vous. » Il fallait que cela soit précisé…Dans quel monde vivons-nous!…Pour les amateurs du genre…

 

7,5/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

SIMON NIAN – Tome 3: L’exposition maudite.

capitol,simon nian,yves rodier,françois corteggiani,glenat,aventure,pastiche,maurice tillieuxcapitol,simon nian,yves rodier,françois corteggiani,glenat,aventure,pastiche,maurice tillieuxDessin : Yves Rodier – Scénario : François Corteggiani

Editions Glenat

Sortie en 04/05/2011

Prix conseillé : 9.95 € 

Genre : Aventure

 

Résumé (de l’éditeur: Des jumeaux « abominaffreux » ont tabassé sans ménagement le directeur d’une galerie de planches originales de BD, puis carrément assassiné un auteur lors d’un festival. C’est évidemment l’avocat Simon Nian, spécialisé dans le monde risqué de la bande dessinée, qui va mener l’enquête ! Serait-ce Marcel Edmond Leglaire, PDG dans la grande distribution et amoureux du 9e art qui est derrière cet odieux trafic d’originaux ?

 Mon avis : Cette série est un hommage appuyé aux séries de Maurice Tillieux des années ’60 et ’70. Il y a de quoi faire avec Yves Rodier au dessin (plus connu pour avoir terminé le dernier Tintin en 1987, même si la fondation Hergé a toujours refusé de publier son travail), et François Corteggiani au scénario (la jeunesse de Blueberry,…).

Au niveau du dessin, le résultat de ce pastiche est au niveau du maître, très bon. Pour ce qui est du scénario, je suis resté sur ma faim et j’ai été un peu déçu par rapport à l’attente soulevée par la sortie de cet ouvrage. Il s’agit d’une caricature du monde de la Bd franco-belge où les connaisseurs pourront reconnaître de grandes figures du milieu de la BD. Cette double lecture peut en amuser certains, pour ma part, j’ai trouvé cela un peu lourd et du déjà lu, hélas…Quand le monde de la Bd parle de lui, on tombe vite sur les clichés et sur le déjà vu. Michel Edouard Leclerc devient Marcel Edmond Leglaire, et je vous en passe d’autres…

Je n’ai pas trouvé cet album d’un niveau extraordinaire. Les auteurs se sont probablement bien amusés…Cet album a reçu un excellent retour critique mais franchement pour moi ce tome reste une petite déception au niveau du scénario. Pour les amateurs de ce genre d’exercice de style…

 

6,5/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

Sillage T13 : Dérapage controlé.

Sillage13.jpgSillage13p.jpgAuteurs : Morvan et Buchet.
Editeur : Delcourt ( neopolis).
Sortie : 09/2010

Les fous du volant.
Des courses clandestines se déroulent sur des planètes colonisées par Sillage. Parmi les participants, Navïs n’est pas là pour le sport ! Elle doit gagner, la vie de son employeur est en jeu, menacée par les ex-complices de Kérhé-Dizzo…
Mais une fois de plus, les apparences sont trompeuses… S’agit-il bien uniquement de la vengeance de ces terroristes de sinistre mémoire, et dont les actions ont tellement bouleversé la vie de notre héroïne ? Pourquoi le haut magister s’intéresse-t-il tellement à ces courses illégales ? Et quel est l’intérêt de Enshu Atsukau dans cette affaire ?

Code de conduite.
Sillage est une série que j’ai décidé de poursuivre via un achat en 2e main. Et vu le nombre de tomes 13 rencontrés chez les bouquinistes au festival BD de Contern , je ne dois pas être le seul à être déçu par les derniers tomes. Car il faut l’avouer, la magie des premiers tomes est bien loin maintenant. Pour ce tome 13, on continue à noyer le lecteur dans une intrigue multipliant les manipulations. A la fin, on se demande qui manipule qui ?  Donc le brouillard devient de plus en plus dense dans ce psychodrame sillagien. Il nous reste la course de Satanas et Diabolo version Star Wars pour égayer un peu cet opus. Même Navis devient antipathique est n’arrêtant pas de râler et de courir derrière des chimères. Sinon, les décors, les races, l’univers SF, les gadgets, les vaisseaux et les véhicules restent les éléments intéressants de cette série.
6-17af.gif

On en parle sur le forum.

Sillage13pn.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

Zombies T1 : la divine comédie.

Zombies (Soleil)1.jpgZombies (Soleil)1p.jpgAuteurs : Peru et Cholet.
Editeur : Soleil
Sortie : 06/2010

I will survive.

Dans un futur proche, la quasi-totalité de la population mondiale s’est transformée en zombies. Les rares personnes ayant survécu à la fin du monde civilisé essaient à présent d’échapper aux morts-vivants qui les traquent. Parmi ces individus, Sam Coleman tente de retrouver sa fille Stacy, piégée dans ce qu’il reste de Seattle aux États-Unis. 

Les lobotomisés du bocal.
J’avais envie d’une lecture divertissante  alors je me suis jeté sur des Zombies. Bin oui j’aime bien quand c’est percutant, violent, croquant, sanglant, mordant, pétrifiant, affolant, hallucinant, dévorant et terrifiant. En plus, j’ai profité d’une dédicace rougeoyante de Cholet pour découvrir cette série chez Soleil. Tout d’abords, je rassure tout le monde comme le tome 1 s’est bien vendu, la suite est assurée .Il y aura même un tome 0 prélude à cette histoire.
Sinon qui dit « Zombies »(Z) dit inévitablement Walking dead(WD) , alors comparons mes amis ces 2 séries de morts vivants..
Où il n’y pas photo, c’est sur le nombre d’albums, un bon 13 à 1 pour WD. Donc pour la consistance, laissons au moins à Z le temps de se développer avec les tomes suivants. L’histoire de Z est très bien amenée, l’introduction fait mouche et caresse tout amateur du genre dans le bon sens du poil. Le héros principal est atypique et donne vite le ton …. Le mec, il n’est pas là pour amuser la galerie, c’est sans fioriture avec lui. L’aspect psychologique est un peu moins poussé que dans WD mais c’est quand même bien pensé  avec un narratif de qualité .Le plus vient pour Z certainement du dessin et de la couleur …. une très belle réussite, l’atmosphère post apocalyptique est admirablement bien rendue. Un album bien plaisant à lire avec un  petit sentiment de prévisible, de déjà vu, dans cet univers spécifique, fatalement WD est passé par là un peu avant.
8-17b1.gif

On en parle sur le forum.

zombies.jpg

Inscrivez vous à la newsletter.

SEIZON LIFE-tome 1

capitol,seizon life,kaiji kawaguchi,nobuyuki fukumoto,manga,panini comics,polarcapitol,seizon life,kaiji kawaguchi,nobuyuki fukumoto,manga,panini comics,polarDessin : Kaiji Kawaguchi et Scénario : Nobuyuki Fukumoto

Editions Panini comics

Sortie en juillet 2005

Prix conseillé : 8.95 € 

Genre : Polar

Résumé (de l’éditeur: Atteint d’un cancer, Takeda n’a plus que six mois à vivre. Désespéré, il décide de s’épargner une lente agonie. Mais au moment où il s’apprête à se pendre, le téléphone sonne. La police a retrouvé le corps de sa fille, Sawako, disparue il y a plus de quatorze ans. Au Japon, la prescription pour un meurtre est fixée à 15 ans. Takeda n’a plus que six mois pour retrouver l’assassin de sa fille..

Mon avis : Je suis toujours dans ma pile de BDs en retard. Aujourd’hui, il s’agit d’une série manga qui m’a été prêtée par un amateur du genre. La BD est sortie en 2005 et ne comporte que 3 tomes au total. Mais quelle série ! Franchement un coup de cœur que vous devriez encore pouvoir trouver dans des bonnes librairies « mangas ».Il ne s’agit pas d’une série à rallonge. C’est concis, bien dessiné, bien découpé, bien raconté… »Seizon » veut dire « Vie » en français. C’est à la fois une histoire intimiste et un thriller. Il y a du Jiro Taniguchi dans cette série humaine et profonde. Kaiji Kawaguchi, le dessinateur, a déjà dessiné des séries à succès comme « Actor », « Spirit of the sun » ou encore « Jipang ». Nobuyuki Fukumoto pratique autant le dessin que le scénario. Ici, il s’occupe exclusivement du scénario.

Au début, le lecteur est plongé dans le cauchemar personnel d’un homme qui apprend qu’il a cancer et qu’il est condamné. Il fait le point sur sa vie et se rend compte qu’il est passé à côté des choses importantes : sa famille, sa femme, sa fille…Père et mari absent, Il veut se racheter en trouvant l’assassin de sa fille avant la prescription qui va arriver dans 6 mois…Le thriller commence…

J’ai vraiment été très touché par le côté humain de ce manga et les sentiments qui ont remué le lecteur que je suis, où le vécu fini tôt ou tard par remonter à la surface…

 

9/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

Veuve noire (100% Marvel) T1: Une mort annoncée

Veuve noire (100% Marvel)1.jpgVeuve noire (100% Marvel)1p.jpg•    Scénario : Cornell, Paul
•    Dessins : Raney, Tom & Leon, John Paul
•    Couleurs : Matt Milla  & Leon, John Paul
•    Dépot légal : 05/2010
Editeur : Panini Comics (Collection : 100% MARVEL)

 

Résumé :

Ce 100% Marvel reprend l’intégralité des quatre épisodes de la mini-série intitulée « Black Widow : Deadly origin ».

Natasha Romanov reçoit un coup de téléphone en pleine nuit de son vieil ami Ivan. Il a à peine le temps de l’avertir qu’un complot, nom de code « Pic à glace », se trame contre elle, qu’il se fait assassiner. Natasha décide d’enquêter sur une affaire qui sera pour elle l’occasion de recroiser beaucoup de personnes importantes de son histoire.

Mon avis :

Scénario simpliste qui permet de découvrir le passé de ce personnage secondaire de l’univers Marvel.  Au fil de cette histoire nous croiserons de nombreux personnages : Daredevil , Œil de Faucon, Tony Stark, , Nick Fury, Wolverine, Hercule, Ghost Rider, …… Ces personnes ont eu à un moment de l’importance dans la vie de l’ex-espionne Russe.
Les  flashbacks sont ici judicieusement placés et utilisés  à des moments importants de l’histoire. Cela nous permet d’avoir  un  éclairage sur la vie de la Veuve Noire : exemple  l’âge de Natasha.  Au-delà des origines, ce sont les grandes lignes de sa vie qui nous sont ici résumées brièvement.

Les dessins, Tom Raney et John Paul Leon se partagent le travail. Tom Raney réalise les planches du récit principal, avec un encrage moderne de Scott Hannah et une mise en couleur de Matt Milla. Tandis que John Paul Leon se charge des séquences flashbacks avec un dessin plus stylisé, qui rappel la lecture des Strange, avec une mise en couleurs directe.

Deux approches très différentes mais qui s’intègrent ici parfaitement bien et qui font le petit plus de cette histoire somme toute « légère ».

Cette histoire se lit toute seule et permet de résumer les origines d’un personnage  moins connu du grand public. Sans être indispensable ce récit  permettra à ceux qui le désirent de découvrir la Veuve Noire.

Ma note 7/10  Scénario : 6/10   –  Dessins 8/10

Revedefer.

Veuve noire (100% Marvel)1v.jpg

La question BD du dimanche (29).

Aujourd’hui, la question du dimanche va s’intéresser aux couleurs.
J’aurais aimé connaitre votre point de vue sur les BD en noir et blanc.

Et aussi quelle a été votre 1er BD en black and white ?

Quartier lointain.jpg

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑