Le sang des batisseurs .Livre 2.

Sang des batisseurs (Le)2.jpgSang des batisseurs (Le)2p.jpgAuteurs : Le Galli et Jaffredo
Editeur : Vents d’ouest.
Sortie : 06/2011

Derrière les murs.
Eyglière, midi de la France, XIIe siècle. Depuis qu’elle a été dépêchée pour diriger la construction d’une abbaye, Margot Saint-Benoît est victime de songes où elle voit des meurtres rituels qui ont lieu sur le chantier. Les ouvriers apeurés finissent par déserter les lieux, mais avec l’arrivée de nouveaux maçons et de Tegwen, un ami de Margot, le chantier de l’abbaye reprend avec ardeur. Cependant, la maître-bâtisseuse ne peut trouver la tranquillité sans connaître la vérité. Une nuit, elle parvient à convaincre Tegwen de retourner avec elle dans la grotte sous l’abbaye… Ils y découvriront bien des secrets unissant les Liges de Bormanus et l’émissaire qu’ils retrouvent la nuit dans les bois. Reste à savoir si Margot et ses proches sortiront indemnes des évènements dramatiques qui se préparent…

Gros bâillement.
A force de me lire, vous devez connaitre mon aversion pour les BD traitant du moyen-âge. Et ce tome 2 du sang des bâtisseurs ne va pas arranger les choses .Je dirais même le contraire, ça va amplifier le phénomène.  Premier point où j’ai tiqué, c’est sur le vide que j’ai ressenti en regardant les cases. C’est même abyssal comme perception. Et plus de ça, le rythme est lent mais lent, j’ai  eu l’impression d’avoir lu une BD labélisée «  Inspecteur Derrick ».Ce coté ennuyeux est aussi renforcé par le manque d’empathie pour l’héroïne. Bref, ça manque cruellement d’émotion et de vie. Morne, peu captivant, creux voilà les adjectifs qui me viennent à l’esprit en pensant à ce diptyque. Je n’ose imaginer une suite pourtant clairement annoncée à la fin de ce tome.
4-17ad.gif

Sang des batisseurs (Le)2p1.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑