Frank Lincoln T5:Kusu-Gun

Frank Lincoln5t.jpgFrank Lincoln5.jpgAuteurs : Bourgne et Eillam
Editeur :Glénat
Sortie :06/2012

Tsunami .
Installé à Anchorage, le détective privé Frank Lincoln a pour terrain d’action l’immense territoire de l’Alaska et pour quête obsessionnelle la recherche de sa femme Susan, mystérieusement disparue cinq ans auparavant. Peu à peu, d’une enquête à l’autre, il va réunir les indices qui lui permettront de résoudre le mystère et de retrouver Susan.Sur la base de renseignements fournis par deux hauts responsables du F.B.I., Frank s’envole pour le Japon. C’est là-bas, plus précisément dans une base militaire américaine, que s’arrête la piste de Susan. Loin de ses bases, seul dans un pays qu’il ne connaît pas, Frank Lincoln va devoir affronter des yakuzas dans les rues de Tokyo et dans les montagnes du Kyûshû… Et il rencontrera enfin la belle Ryoko, qui détient peut-être les réponses à ses questions…

Le boum économique des pompes funèbres.
Et bien , ça faisait longtemps qu’on avait plus revu ce bon vieux Frank Lincoln .Tellement longtemps que j’ai trouvé le résumé en début d’album très salvateur pour bien remettre tout en place. On rentre très vite dans le vif du sujet car avec le Frank, c’est rarement des vacances ses voyages. Le voilà au Japon pour essayer de retrouver la trace de sa femme disparue. Je ne sais pas si c’est l’atmosphère radioactif du pays, mais le Frank a une prédisposition assez incroyable pour augmentation le taux de mortalité chez les Yakuzas. Bon, je peux comprendre, avoir un accident avec un sanglier, ça fout les boules (je sais de quoi je parle).Par contre, il faudra qu’il me donne son truc  pour emballer si facilement la gente féminine. Il est trop  fortiche le mec, une belle asiatique en pleine nature, ce n’est pas un rêve, c’est un phantasme. J’aurais envie de le comparer  un peu à un Colt Seavers notre Frank, c’est l’homme qui tombe à pic. Prévoyez la série Urgence après car il y a  du boulot sur des rotules explosées. Bref, c’est du divertissement à l’état pure, rapide (et oui Frank, c’est comme le karaté, on peut avoir quelques faiblesses) et efficace .Et comme c’est très bien dessiné, que demander de plus.
7-17b0.gif

On en parle sur le forum.

frank lincoln.JPG

Inscrivez-vous à la newsletter.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑