SIMON NIAN – Tome 3: L’exposition maudite.

capitol,simon nian,yves rodier,françois corteggiani,glenat,aventure,pastiche,maurice tillieuxcapitol,simon nian,yves rodier,françois corteggiani,glenat,aventure,pastiche,maurice tillieuxDessin : Yves Rodier – Scénario : François Corteggiani

Editions Glenat

Sortie en 04/05/2011

Prix conseillé : 9.95 € 

Genre : Aventure

 

Résumé (de l’éditeur: Des jumeaux « abominaffreux » ont tabassé sans ménagement le directeur d’une galerie de planches originales de BD, puis carrément assassiné un auteur lors d’un festival. C’est évidemment l’avocat Simon Nian, spécialisé dans le monde risqué de la bande dessinée, qui va mener l’enquête ! Serait-ce Marcel Edmond Leglaire, PDG dans la grande distribution et amoureux du 9e art qui est derrière cet odieux trafic d’originaux ?

 Mon avis : Cette série est un hommage appuyé aux séries de Maurice Tillieux des années ’60 et ’70. Il y a de quoi faire avec Yves Rodier au dessin (plus connu pour avoir terminé le dernier Tintin en 1987, même si la fondation Hergé a toujours refusé de publier son travail), et François Corteggiani au scénario (la jeunesse de Blueberry,…).

Au niveau du dessin, le résultat de ce pastiche est au niveau du maître, très bon. Pour ce qui est du scénario, je suis resté sur ma faim et j’ai été un peu déçu par rapport à l’attente soulevée par la sortie de cet ouvrage. Il s’agit d’une caricature du monde de la Bd franco-belge où les connaisseurs pourront reconnaître de grandes figures du milieu de la BD. Cette double lecture peut en amuser certains, pour ma part, j’ai trouvé cela un peu lourd et du déjà lu, hélas…Quand le monde de la Bd parle de lui, on tombe vite sur les clichés et sur le déjà vu. Michel Edouard Leclerc devient Marcel Edmond Leglaire, et je vous en passe d’autres…

Je n’ai pas trouvé cet album d’un niveau extraordinaire. Les auteurs se sont probablement bien amusés…Cet album a reçu un excellent retour critique mais franchement pour moi ce tome reste une petite déception au niveau du scénario. Pour les amateurs de ce genre d’exercice de style…

 

6,5/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

Sillage T13 : Dérapage controlé.

Sillage13.jpgSillage13p.jpgAuteurs : Morvan et Buchet.
Editeur : Delcourt ( neopolis).
Sortie : 09/2010

Les fous du volant.
Des courses clandestines se déroulent sur des planètes colonisées par Sillage. Parmi les participants, Navïs n’est pas là pour le sport ! Elle doit gagner, la vie de son employeur est en jeu, menacée par les ex-complices de Kérhé-Dizzo…
Mais une fois de plus, les apparences sont trompeuses… S’agit-il bien uniquement de la vengeance de ces terroristes de sinistre mémoire, et dont les actions ont tellement bouleversé la vie de notre héroïne ? Pourquoi le haut magister s’intéresse-t-il tellement à ces courses illégales ? Et quel est l’intérêt de Enshu Atsukau dans cette affaire ?

Code de conduite.
Sillage est une série que j’ai décidé de poursuivre via un achat en 2e main. Et vu le nombre de tomes 13 rencontrés chez les bouquinistes au festival BD de Contern , je ne dois pas être le seul à être déçu par les derniers tomes. Car il faut l’avouer, la magie des premiers tomes est bien loin maintenant. Pour ce tome 13, on continue à noyer le lecteur dans une intrigue multipliant les manipulations. A la fin, on se demande qui manipule qui ?  Donc le brouillard devient de plus en plus dense dans ce psychodrame sillagien. Il nous reste la course de Satanas et Diabolo version Star Wars pour égayer un peu cet opus. Même Navis devient antipathique est n’arrêtant pas de râler et de courir derrière des chimères. Sinon, les décors, les races, l’univers SF, les gadgets, les vaisseaux et les véhicules restent les éléments intéressants de cette série.
6-17af.gif

On en parle sur le forum.

Sillage13pn.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑