Thorgal T34 – Kah-Aniel

thorgal,kah-aniel,sente,rosinski,lombard,héroic fantasy,orient,aventure,710,112013thorgal,kah-aniel,sente,rosinski,lombard,héroic fantasy,orient,aventure,710,112013scénario : Yves Sente

dessin :  Grzegorz Rosinski

Couleurs : Graza

Editeur : Le Lombard

date de sortie : novembre 2013

genre : aventure, fantastique, héroïque fantasy


 

Résumé (éditeur)

Alors que Thorgal, à bord du Bateau-Sabre, se dirige vers Bag Dadh à la recherche d’Aniel, la belle et mystérieuse Salouma lui apprend que les Magiciens Rouges ont condamné son fils à mort afin qu’il renaisse en tant que Maître des Magiciens Rouges. Salouma lui raconte l’histoire de la ville de Bag Dadh et de la Confrérie des Magiciens Rouges. A la lumière de ce récit, Thorgal se trouve face à un dilemme : sauver son fils ou sauver Bag Dadh de la tyrannie ? La vie de son fils vaut-elle la souffrance d’une ville entière ?

 

thorgal,kah-aniel,sente,rosinski,lombard,héroic fantasy,orient,aventure,710,112013

 

Les dieux n’en ont toujours pas fini avec Thorgal ! Voilà plus de 30 ans qu’ils le font courir par monts et par vaux en jouant avec sa vie et celle de sa petite famille. Courage Thorgal ! plus que quelques années, et c’est la retraite dorée assurée. Ou pas …

 

Il vogue cette fois vers de nouveaux horizons, plus arides, plus sablonneux, plus chatoyants, mais pas moins dangereux. Pour le coup, il est vraiment arraché à sa terre et a son peuple, plongé en plein moyen Orient, contraint d’y affronter de nouveaux pièges.

 

Mais qu’on se rassure, Thorgal n’est pas tombé de la dernière pluie d’étoiles filantes ! Il s’acclimate assez vite à ce nouveau décor et succombera rapidement aux charmes de l’Orient.

Le lecteur quant à lui est un peu perdu à l’entame de cet album. Il ne retrouve pas les codes de l’imagerie « Thorgalienne » auxquels il est habitué, et rentre dans cette histoire animé d’un sentiment de dépaysement total.

D’autant que Yves Sente nous propose ici deux histoires en une. D’un côté l’histoire des Magiciens Rouges racontée par la belle Salouma, et de l’autre, la quête de Thorgal pour retrouver son fils. Tout cela s’entremêle joyeusement, parfois de manière un peu confuse, participant au dépaysement du lecteur. Mêler les légendes Vikings aux contes orientaux, il fallait oser !

thorgal,kah-aniel,sente,rosinski,lombard,héroic fantasy,orient,aventure,710,112013

Bien que déroutant, c’est plutôt réussi et donne un nouveau souffle à la série même si, sur cet album, le souffle épique qui anime habituellement Thorgal soit quelque peu absent.  Que ce soit dans les ruelles animées de la cité Orientale ou dans les espaces désertiques traversés par Thorgal et ses amis, on se laisse facilement et bien volontiers embarquer dans cette aventure.

 

Album de transition dans ce cycle des Magiciens Rouges, Kah-Aniel livre son petit lots de révélations qui laisseront bien entendu le lecteur sur sa faim. Tout cela est fort bien maîtrisé pour donner envie d’acheter la suite jusqu’au tome 36 où les deux séries parallèles Louve et Kriss de Valnor devraient rejoindre la série mère  …

 

Le dessin de Rosinski est toujours grandiose mais j’ai le sentiment qu’il souffre ici d’un format d’album trop petit. Les cases sont sublimes et fourmillent de détails qu’on distingue à peine tant la peinture de Rosinski semble à l’étroit. On a envie d’agrandir chaque dessin pour mieux l’apprécier. Les planches sont riches, belles et chatoyantes mais du coup l’ensemble donne parfois une impression de surcharge.

 

thorgal,kah-aniel,sente,rosinski,lombard,héroic fantasy,orient,aventure,710,112013

 

Il n’empêche, le dessin est magistral et je conseille, une fois la lecture terminée, de reprendre le tout en s’attardant sur chaque case afin d’en apprécier toute la substance.

 

Ma note : 7/10

Loubrun


A noter : l’application « Thorgal : le compagnon officiel » prolongera la lecture des possesseurs d’Iphone et d’Ipad.

On y trouve une riche galerie des personnages de l’univers de Thorgal, des contenus accessibles en réalité augmentée grâce au système de reconnaissance d’image, les résumés des albums et des cycles, bref, une application assez complète et bien fichue pour ne pas s’égarer dans le monde complexe de Thorgal.

 

 

 

L’Epervier – Les escales d’un Corsaire

l'épervier, les escales d'un corsaire,Pellerin,soleil, quadrants,marine,voile,Brest,Bretagne, Versailles, XVIIIe, Histoire,Patrice Pellerin

Editeur  : Quadrants

date de sotie : octobre 2013

96 pages

 

 

 

 

La série L’Epervier est devenue quasiment un classique de la BD d’aventure maritime. Voilà 20 ans que Patrice Pellerin, aux commandes de ce feuilleton épique, nous gratifie d’un travail méticuleux et d’une minutie quasi obsessionnelle. Qu’il s’agisse des navires ou des bâtiments, tout est reconstitué à la perfection, à la brique et à la poulie près ! Un vrai travail d’orfèvre !

 

La grande force de Patrice Pellerin c’est de réussir à mettre cette précision et cette soif d’authenticité historique entièrement au service d’une fiction romanesque, tout en conservant intact le plaisir de la lecture. Le but n’est pas d’assommer le lecteur par un flot de documents validés par une armée d’experts, mais bien de le divertir par une histoire ancrée dans des décors vrais et réalistes.

Pourtant, les coulisses de L’Epervier recèlent d’experts, tous aussi passionnés que talentueux.

C’est ce que nous révèle ce livre, en nous montrant toute la face cachée du travail de Patrice Pellerin. La recherche documentaire prend dans son œuvre tout son sens et l’a conduit à rencontrer des spécialistes sans qui la série L’Epervier ne serait sans doute pas ce qu’elle est aujourd’hui. Véritable encyclopédie de la série, nous y apprenons des choses aussi diverses que variées sur l’armement d’un bateau, la fabrication des cordages, la vie à Versailles sous Louis XV, le port de Brest au XVIIIe siècle, mais aussi sur la façon de faire cohabiter données historiques et rebondissements romanesques.

 

l'épervier,les escales d'un corsaire,pellerin,soleil,quadrants,marine,voile,brest,bretagne,versailles,xviiie,histoire

« Les escales d’un corsaire » reprend les textes et illustrations des six fascicules publiés sous le titre « les rendez-vous de l’Epervier » parus entre juin 2008 et septembre 2012. Ces six fascicules rédigés pendant la réalisation des tomes 7 et 8, montrent le processus créatif de l’auteur et la genèse des albums.

Il ne s’agit toutefois pas d’une simple compilation de ces fascicules mis bout à bout, mais plutôt d’une nouvelle édition augmentée et enrichie de dessins en couleurs et de croquis inédits. Par ailleurs les textes sont réorganisés différemment formant un ensemble cohérent et beaucoup plus agréable à lire que dans les 6 numéros des rendez-vous de l’Epervier. Divisé en quatre chapitres (les marins au XVIIIe, les lieux chargés d’histoire, Versailles, les coulisses de la créations), chacun y trouvera sa porte d’entrée pour  rapprocher fiction et réalité.

 

Photos, croquis, dessins en double pleine page, l’illustration n’est pas en reste et permet déjà d’apprécier la qualité de l’ouvrage avant même que de se plonger dans sa lecture.

 

Les inconditionnels de la série apprécieront sans aucun doute ce magnifique livre qui fait honneur au travail de Patrice Pellerin et qui rend hommage à tous les passionnés qui lui ont permis de créer cette fabuleuse saga maritime.

 

l'épervier,les escales d'un corsaire,pellerin,soleil,quadrants,marine,voile,brest,bretagne,versailles,xviiie,histoire

 

Ma note 8/10

Loubrun


A noter qu’un documentaire de 53 minutes sur le travail de Patrice Pellerin sera diffusé le 14 décembre 2013 sur France 3 Bretagne et le 16 décembre sur France 3 Nord ouest

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑