Ralph Azham T2 La mort au début du chemin

ralph 2.jpgScénario et Dessin : Trondheim, Lewis

  • Couleurs : Findakly, Brigitte
  • Dépôt légal : 08/2011 (Parution le 26/08/2011)
  • Editeur : Dupuis
  • ISBN : 978-2-8001-5026-0
  • Planches : 46

 

Le tome 1 de cette série était un vrai coup de cœur, voir ma chronique sur ce blog, j’attendais avec beaucoup d’impatience la suite et ben …..


Je suis déçu, frustré par la suite des aventures de Ralph Azham et par la tournure donnée par Lewis Trondheim à ce deuxième tome. 


Il ne reste rien ou presque du souffle de douce « folie », de se mélange d’humour, d’héroïc- fantasy et d’un petit plus qui m’avait  terriblement enthousiasmé à la lecture du premier opus.  


 

RALPH-02-F-02.jpg



A la lecture de ce tome 2, j’ai eu l’impression que des mois voire des années c’était passé entre  les deux et que je n’étais plus dans la même histoire.  Je me suis même demandé si c’était toujours Lewis Trondheim qui tenait le manche du scénario ?? Par exemple quid de la relation entre Claire et Ralph qui dans le tome 1 était très prometteuse ??? De nombreux personnages qui pouvaient paraitre importants ont disparus comme cela vite fait. Bref le soufflé qui était si beau, c’est dégonflé et m’a laissé un goût amer dans la bouche.


Ce tome 2 m’a laissé une impression d’inachevé voir de précipitation. Il y a peu de temps entre la sortie des deux premiers opus.


 

RALPH-02-F-03.jpg



Ralph et toujours aussi antipathique, égoïste et anti-héros. Après avoir vaincu l’avant-garde de Von Syrus, il est en route vers Astolia. Chemin faisant il va rencontrer d’autres « élus » comme lui, retrouver sa sœur et même sa mère. Bref, l’histoire continue elle se déroule mais elle ne m’accroche plus comme lors de la lecture du premier volume.


Ralph Azham est passé du statut de coup de cœur à série moyenne sans plus.  Je continuerai quand même l’aventure en espérant que Lewis Trondheim se ressaisisse avec le tome 3 et surtout qu’il n’ait pas tout donné dans le tome 1.   Qui lira verra.


Revedefer

ralph.jpg


Ma note 6.5/10

Dessins 7/10

Scénario/ambiance  6/10



OPK T1: Nolife

OPK1.jpgOPK1p.jpgAuteurs: Bedouel et Matz.
Éditeur : 12 bis.
Sortie : 04/2012

Mutation.
Mark Marsten est flic à Interpol, chargé des enquêtes financières internationales sur le blanchiment d’argent. Muté à Shanghai, il se retrouve confronté à une série de crimes inexpliqués qui semblent avoir pour point commun un jeu vidéo…
Il est loin de se douter en tirant le fil de cette intrigue de l’ampleur de la pelote qui va se dérouler…

Promotion.
opk.JPGIl faut avouer que les noms plaqués sur la couverture inspirent la confiance .Matz, scénariste du Tueur et Bedouel, dessinateur de l’or et de sang, ça a de la gueule je trouve. On retrouve d’ailleurs la fameuse voix off du tueur toujours aussi pertinente et savoureuse. Le personnage central du patron, euh Mark, sera très vite adopté par les lecteurs. Il a le sens de la répartie, un brin sarcastique et aussi ce coté râleur qu’on aime chez les vieux briscards. Il est accompagné pour former sa section OPK (je vous laisse découvrir ce qui se cache derrière ces initiales), d’un jeune inspecteur etopk3.JPG d’une auxiliaire chinoise très classe. Difficile de savoir ce que le scénario a dans le ventre vu qu’il s’agit surtout d’un tome d’installation. Nous le saurons avec les 2 prochains tomes de opk2.JPGprévus pour cette série. Le dessin de Bedouel n’est pas le plus élégant du monde du 9e art mais il a une force d’immersion assez incroyable. Shanghai vous ouvre ses portes, profitez en donc.
Sinon méditons sur cette phrase issue d’une des conversations de cet album «  les gens achètent avec du vrai argent des trucs qui n’existent pas (jeux sur le net)».
Il est plein de bon sens cet inspecteur.
Scénario : 8/10
Dessin : 7/10
surprises.smileysmiley.com.7.3.gif Global.

Samba.
On en parle sur le forum.
Inscrivez-vous à la newsletter.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑