Vivre libre ou mourir.9 récits de résistance.

Vivre libre ou mourir !1.jpgVivre libre ou mourir !1p.jpgAuteurs :
Dessin
 1. Chez Georges (Nicolas Delestret)
2. La Messagère (Claude Plumail)
3. Cas de Conscience (Hugues Labiano)
4. Rescapé (Béatrice Tillier – qui s’est occupée aussi de la couverture)
5. L’autre Doisneau (Raphael Drommelschlager)
6. Un bleu (Olivier Brazao)
7. Avant l’Insurrection (Mara)
8. Le témoin (Jean Trolley)
9. Le bruit des balles (Olivier Grenson)
Scénario :JC Derrien
Sortie :09/2011
Editeur : Le Lombard.

Le résumé.
En marge de sa série principale, Jean-Christophe Derrien continue d’explorer les différents visages de la Résistance, à travers ce recueil d’histoires courtes faisant la part belle à tous ces anonymes qui furent et firent cette Résistance. Fabriquer des faux papiers, filmer contre l’oubli, conduire un vélo d’un point à un autre… autant d’actions dangereuses pour ces révoltés volontaires. Derrien évoque également le parcours de Gerhard Leo et conte une anecdote véridique sur le photographe Robert Doisneau.

Pour le musée.
L’entreprise est louable et doit d’abord  être considérée comme un outil didactique pour perpétuer la mémoire des héros de l’ombre de la 2e guerre mondiale. Je pense que cet ouvrage est plutôt destiné à un lectorat jeune voulant découvrir ce qu’était la résistance. Grace aux 9 récits de 6 pages, chacune agrémentée d’une fiche explicative, on a droit à un éventail assez large des diverses activités des résistants de 1940 à 1945. L’intérêt est très variable selon les petites histoires proposées.
Une idée très honorable mais de là à dire que ça m’a passionné, il y a un pas que je ne franchirai pas. J’éviterai aussi de donner une note vu la pléthore de dessinateurs et vu que les histoires  sont trop courtes pour créer un univers prenant.

vivre libre.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

3 commentaires sur “Vivre libre ou mourir.9 récits de résistance.

  1. Merci de nous indiquer ce livre …
    je suis toujours intéressé par les faits de résistance dans nos pays pendant la seconde guerre mondiale
    Bon dimanche

    J'aime

  2. Par les temps qui courrent, une petite piqure de rappel ne fait jamais de tort!N’oublions pas que certains ont donné leur vie pour que nous puissions vivre libres…Le titre est éloquant!Merci d’avoir attiré l’attention sur ce livre!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :