SOPHIA LIBERE PARIS

114396_c.jpg114396_pla.jpgDessin : Capucine – Scénario: Libon

Collection Shampooing

Sortie : 22/09/2010

155 pages

Prix conseillé : 14,30 €

Genre : Humour érotico-débile

 

 

Résumé (de l’éditeur: Paris, 18 novembre 1870. Les Prussiennes attaquent la capitale. Madame le Maire fait appel de toute urgence à Sophia afin de reprendre Paris à ces hordes de barbares. Pour cette mission secrète, elle sera accompagnée de sa chère Rima et aidée par Hilda, une Suissesse avec qui Sophia vécut une histoire passionnelle qui s’est mal finie, mais l’heure n’est pas aux vieilles querelles… Paris attend !

 

220210.JPG

Mon avis : Acheté 3 euros sur Ebay par votre serviteur, repris dans la (trop) longue liste des meilleurs albums de 2010, cet album fait partie de la collection Shampooing de chez Delcourt. Cette collection annonce sur son site internet : « Ca lave la tête et ça fait des bulles », « Une collection où Lewis Trondheim met tout ce qui lui plait ».Le décor est planté. J’allais enfin pouvoir lire ce chef d’œuvre que notre maître à tous, Lewis Trondheim pour ne pas le citer, a franchement bien aimé. Tellement bien aimé qu’il l’a publié, rien que ça! J’aime l’humour de Lapinot mais franchement, je ne sais pas quelles substances illicites  il avait consommé pour trouver du génie, fut-il humoristique, à ce triste monument de la BD. Ou il était complètement à la masse ce jour là, ou il s’est royalement foutu de la maison Delcourt…Shampooing est une sorte de laboratoire graphique et scénaristique où se mêlent le sublime et le désolant. Ici, c’est le fond du cloaque !…

220336.JPG

Le livre m’en est tombé des mains tellement c’est mal torché. C’est une escroquerie éditoriale, ma petite dame! Le dessin n’atteint pas les sommets, loin de là. La couleur est réduite à deux tons, le rouge et le noir. Mais ce n’est pas du Stendhal, hein!…Faut pas pousser !…Le scénario, n’en parlons même pas. Il ne sait pas d’où il part, où il va et comment il y va. En début de livre, il suffit de lire la rubrique « les auteurs tiennent à remercier » : Outre Michèle Mercier, Sophia Loren,…, Simone (qui est entrée à l’académie), ils remercient une certaine  « Lenka » pour ses sauvetages scénaristiques (le tigre, c’est elle !) Y avait-il vraiment quelque chose à sauver? C’est tellement caricatural qu’après quelques pages, la messe est dite. Au secoooouuuurs ! En plus de cela, les textes dans les bulles ont le même caractère que les anciennes machines à écrire. Très underground, mais pas très agréable à lire.

220442.JPG

Je vous fais quand même le topo. Sophia est la jeune et aguicheuse héroïne de cette histoire, qui a toujours la fâcheuse habitude de montrer son opulente poitrine… Dans l’histoire qui est sensée se passer en 1870 pendant la Commune de Paris, il n’y a que des femmes, aucun homme, et elles sont toutes sensées être lesbiennes (elle ne savent pas faire autrement de toute façon).Les prussiennes vont s’emparer de Paris de façon sournoise et Sophia est appelée par Madame le Maire pour sauver la ville lumière…Je vous passe le reste…On peut un peu sourire dans les première pages mais l’agacement va vite arriver au grand galop…Qu’ont voulu nous raconter les auteurs? Une histoire érotico-humoristique ? Une histoire à la mémoire du « girls power »? Un pastiche (?) de Barbarella de Jean-Claude Forest? En tout cas, c’est le gros ratage des lectures de mon début d’année. IN-DI-GENT. Pauvre Lewis! Tu n’as pas besoin d’un peu de vacances après ce coup-là ? Une BD à éviter !

220646.JPG

Graphisme :   5,0/10

Scénario :     3,0/10

Moyenne :     4,0/10

 

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

220746.JPG

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑