MON VIEUX- Tome 1.

115630_c.jpgPlancheA_115630.jpgDessin & Scénario: Tsuru Moriyama

Editions Delcourt

Collection Manga

Sortie : 13/10/2010

194 pages

Prix conseillé : 7,99 €

Aventures, société japonaise

 

Résumé (de l’éditeur: Un soir, dans les quartiers pauvres d’Osaka, Kumiko retourne dans la maison familiale où vivent sa mère et son frère. Elle a besoin d’argent pour fuir son mari qui ne veut pas la laisser partir. Surgit alors une montagne de muscles lardée de cicatrices : le père de Kumiko, disparu seize ans plus tôt après le massacre d’un clan de yakuzas… Un seinen poignant de Tsuru Moriyama (Un bol plein de bonheur).

112503.JPG

 

Mon avis : C’est encore une lecture qui m’a été chaudement recommandée. Cette série comprend 3 volumes et le dernier est paru au début de l’année 2011. Vous devriez les trouver sans trop de problèmes dans les librairies spécialisées « Manga ».Je ne sais pas trop si cette série a cartonné mais je suis persuadé qu’elle doit plaire à un public « jeunes ».Ce livre me laisse un peu sur la réserve et pourtant je l’ai lu très vite, ce qui veut quand même dire que je ne me suis pas ennuyé.

112633.JPG

A la lecture des premières pages, je me rends compte que c’est un manga qui donne la part belle aux scènes de baston, de kung-fu. Cela bagarre ferme à tous les coins de rue. C’est la jungle urbaine sur terre et le « struggle for life ». Une famille dont le père est parti sans laisser de nouvelles est le sujet d’intimidations dans le quartier. Mais le père disparu fait justement sa réapparition. Il est balèze, c’est un « ours » rustre, fier et invincible. Il sait se battre pour défendre sa famille et remettre ses valeurs en place, la justice et l’humanisme.

C’est machiste à l’excès comme ambiance et l’auteur a voulu mettre en avant les valeurs de la société japonaise traditionnelle : le sens du sacrifice et l’amour de la famille.  Le dessin n’est pas génial, loin de là. Les visages font peur à voir car pas franchement bien dessinés, figés. La palette des expressions est assez limitée. C’est sanglant, hémoglobine en veux-tu en voilà et certaines scènes d’action sont un peu déjantées au niveau graphique.

 

112956.JPG

Au niveau du scénario, les bons sentiments font bon ménage avec une violence assumée. Ce manga se veut une chronique sociale des milieux populaires japonais avec l’histoire d’un père qui est  ultra violent pour défendre des valeurs ancestrales. Dérangeants, pas toujours très logiques comme sentiments pour nous autres, européens. Mais pourtant j’ai envie de lire les deux prochains tomes pour approfondir l’étude sociologique du personnage. Le tome 1 est probablement un peu court pour se faire une idée définitive sur cette série…

 

Graphisme :   6,0/10

Scénario :     7,0/10

Moyenne :     6,5/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

112741.JPG

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑