Vatican Miracle Examiner T.1

Vatican Miracle Examiner, Anju Hino, Rin Fujiki, Thores Shibamoto, Komikku, enquête, thriller, religion.Vatican Miracle Examiner, Anju Hino, Rin Fujiki, Thores Shibamoto, Komikku, enquête, thriller, religion.Scénario : Rin Fujiki
Dessin : Anju Hino
Éditeur : Komikku
Date de sortie : 15/06/2018
Genre : thriller, enquête, religion.

 

 Présentation de l’éditeur

Il existe au sein du Vatican une institution spéciale appelée “Le Siège des Saints”. Cette dernière est chargée d’enquêter et d’authentifier les miracles. Nous allons suivre les aventures de deux de ses meilleurs membres : Le père Nicholas, expert en vieux manuscrits et en crypto analyse, et le père Hiraga, un scientifique pragmatique qui cherche une explication scientifique aux soi-disant miracles.

Lire la suite « Vatican Miracle Examiner T.1 »

Mon homme (presque) parfait

Mon homme presque parfait, Bernard Jeanjean, Stéphane Louis, Grand Angle, romance, tranche de vie.Mon homme presque parfait, Bernard Jeanjean, Stéphane Louis, Grand Angle, romance, tranche de vie.Scénario : Bernard Jeanjean
Dessin : Stéphane Louis
Éditeur : Grand Angle
72
pages
Date de sortie : 31/01/2018
Genre : romance, tranche de vie

 

 

Présentation de l’éditeur

La séduction est bien plus qu’un simple jeu du hasard…

Éloïse, Enseignante, rencontre Antoine, vétérinaire et veuf. D’emblée, elle est troublée par cet homme étrange qui semble si bien la connaître et deviner ses moindres désirs sans pourtant  l’avoir  jamais vue auparavant. Fragilisée par son couple qui bat de l’aile, elle se demande si elle doit céder, ou non, à la tentation ?

Ce qu’Éloïse ignore c’est que chaque semaine, Marc, son mari, voit aussi quelqu’un en secret… Le destin est-il celui qui tire les ficelles dans la vie de ce couple en perdition ? Lorsque les secrets de l’une et de l’autre finiront pas se confronter, la vérité éclatera au grand jour et elle pourrait bien être très différente de ce qu’ils auraient tous pu penser !

Mon homme presque parfait, Bernard Jeanjean, Stéphane Louis, Grand Angle, romance, tranche de vie.

Mon avis

Comme dirait Orelsan « simple… basique », même si cet ouvrage a une base psychologique… c’est du « déjà vu ». Je me suis sentie comme face à un remake de « Petites confidences (à ma psy) » avec Uma Thurman et Meryl Streep et la série « En analyse » avec Gabriel Byrne. Mais dans une version plus « Frenchy » dirons-nous.

 

En un mot, comme en cent : c’est gentillet. Je n’ai pas d’autre mot pour décrire ce triangle amoureux. Eloïse a tout pour elle : belle, intelligente, douce et gentille. Hélas, son mari la délaisse… surtout depuis le décès de son père. Il est froid, distant, taciturne. Marc semble ne trouver de l’intérêt que dans son éternel jogging du soir dont il revient sans la moindre trace de transpiration. Verrait-il une autre femme ?

 

C’est alors que survient Antoine, bel homme qui semble sur la même longueur d’ondes que notre belle délaissée. Classique. Ce qui l’est moins, c’est sans nulle doute son double jeu à ce coco là, mais restons-en là dans le pitch afin que vous y trouviez quand même de l’intérêt si l’histoire vous tente malgré tout.

Mon homme presque parfait, Bernard Jeanjean, Stéphane Louis, Grand Angle, romance, tranche de vie.

Pour ma part, je déplore la simplicité des faits, la fadeur de certains personnages. Je dirais même qu’ils sont tous trop gentils, trop mous pour m’inspirer quoique ce soit. Pourtant je l’ai lu ce bouquin. Jusqu’au bout, pour connaître le final. Qui va avec qui ? Comment l’affaire se dénoue ? Mais rien de transcendant. Pour mon cœur romanesque, c’était lent. Les quelques soubresauts de vie mouraient dans l’œuf… au grand damne de l’héroïne comme le mien.

 

Même le dessin m’a donné un goût de trop peu ; peut mieux faire. Bien qu’il me faut avouer que les expressions étaient superbement dépeintes. Il y avait donc au moins ça. Ça et quelques rares, trop rares, rebondissements qui, une fois la surprise passée, ramenaient à la monotonie de la lecture comme on déclame des vers sans y croire vraiment.

 

N’y cherchez donc pas de palpitation comme dans un bon « liaisons dangereuses » ou « 50 nuances de Grey » (que personnellement, je n’ai pas lu… donc je me fie aux témoignages que j’ai pu en lire). « Mon homme (presque) parfait », c’est en fait l’histoire de monsieur et madame tout le monde. Ça pourrait arriver à n’importe qui sans qu’on aie envie d’en faire un livre… ou un film. C’est une petite tranche de vie presque triste, le lot quotidien de bon nombre de couples quand le manque de dialogue et de complicité s’installe.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg   Dessin_R_sf_txt_65px.jpg   Album_R_sf_txt_65px.jpg

Mon homme presque parfait, Bernard Jeanjean, Stéphane Louis, Grand Angle, romance, tranche de vie.

 

Mon homme presque parfait, Bernard Jeanjean, Stéphane Louis, Grand Angle, romance, tranche de vie.

 

Mon homme presque parfait, Bernard Jeanjean, Stéphane Louis, Grand Angle, romance, tranche de vie.

Mais qui finit bien. D’une façon ou d’une autre… sauf pour moi qui reste sur ma faim.

ShayHlyn.

Jill et Sherlock

1.jpg2.jpgTous les chemins mènent à Aube

Auteurs : YO-one et Jim Bishop

Editeur : Ankama

Collection : Etincelle

128 pages – cartonné

Parution : août 2017

Héroïc-fantasy – Aventures

 

Présentation :

 

Jill, jeune ado plein d’enthousiasme, n’a qu’un seul rêve : devenir aventurier !

4.jpg

Accompagné de Sherlock, son chien (pardon, son ami !), Jill, naïf et volontaire, s’en va vers la ville d’Aube pour y devenir aventurier, sûr d’y arriver (puisqu’il a une carte). Mais le chemin va se révéler plus difficile qu’il ne le pensait… Panneaux contradictoires, voleurs, pont suspendu, Jill va devoir affronter ses peurs les plus terribles jusqu’à l’arrivée à Aube. La ville sera-t-elle à la hauteur de ses espérances ?

3.jpg

Mon avis :

Cette BD jeunesse, développe un fantastique et des héros qu’on pourrait qualifier de sympathiques. Le but, très clair, des auteurs est de faire vivre une aventure qui aborde avec un décalage et un humour, pleins de bons sentiments, les problématiques propres à l’adolescence. C’est très bien tout ça, si ce n’est un conformisme terrible au niveau du scénario : une quête, des opposants, des adjuvants, des épreuves. On n’est pas dans les archétypes mais plutôt dans les stéréotypes voire les clichés. Le dessin, entre guimauve et manga peine à convaincre. Bref du déjà vu, du déjà lu.

5.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg Dessin_R_sf_txt_65px.jpg Album_R_sf_txt_65px.jpg

Antigone, Clotilde Bruneau,Giuseppe Baiguera, Luc Ferry, la sagesse des mythes, Glénat, Histoire, mythologie, drame

Antigone, Clotilde Bruneau,Giuseppe Baiguera, Luc Ferry, la sagesse des mythes, Glénat, Histoire, mythologie, drame

Antigone, Clotilde Bruneau,Giuseppe Baiguera, Luc Ferry, la sagesse des mythes, Glénat, Histoire, mythologie, drame

 

Skippy

Sourire 58

Sourire58_Couverture_100DPI_20180206.jpgSourire 58_03.jpgDessin : Baudouin Deville.
Scénario : Patrick Weber.
Éditeur : Anspach éditions.
Sortie : 21 mars 2018.
64 pages.
Genre :thriller historique.

 

 

L’histoire :
Bruxelles, 1958. En pleine guerre froide, l’Exposition universelle est émaillée d’étranges incidents, notamment dans les pavillons du Vatican et de l’URSS. Kathleen, une jeune agent d’accueil belge est précipitée malgré elle au cœur d’intrigues entre services secrets.

Sourire 58_06.jpg

« Félix ? Comme dans la BD de Maurice Tillieux ? De mieux en mieux ! Ahahaha !».

Mon avis.

Sourire 58, c’est d’abord une belle aventure éditoriale. Les gros éditeurs n’ont pas vraiment cru en ce projet pensant ne pas intéresser le lecteur français avec une histoire belge. Nicolas Anspach(rédacteur en chef d’actuaBD de 2002 à 2011, attaché de presse et éditeur chez Paquet de 2012 à 2014) de son côté croyait en ce projet et proposa à Baudouin Deville un scénariste bien belge, l’historien bruxellois Patrick Weber. Restait encore à trouver un éditeur et à se battre avec le droit de licence pour utiliser l’Atomium. Quoi de mieux que le crowdfunding pour financer ce projet, 484 édinautes plus tard voilà ce joli sourire 58, 1er BD des éditions Anspach dans nos mains.
Quand je pense à l’expo 58, je vois encore mon papa en parler avec émotion, visiblement cette expo universelle avait marqué toute une génération de belges.
Cette BD, c’est surtout l’occasion de redécouvrir cette expo, ses allées, le pavillon américain, celui de l’URSS, le célèbre Atomium, le téléphérique mais aussi ses charmantes hôtesses. C’est peut-être elles qui ont impressionnées mon paternel à cette époque, qui sait ? C’est d’ailleurs par ce biais, que se déroule cette fiction dans un contexte géopolitique tendu entre les 2 grands blocs. Un récit bien documenté et bien illustré dans un style qui a fait la renommée des dessinateurs made in Belgium, la ligne claire. What else ?
Au fil des pages, la magie s’installe et une irrésistible envie de manger un côte d’or dessert 58 se fait sentir. Le style est fatalement un peu suranné mais complètement assumé par les auteurs. Une époque où les femmes étaient encore souvent destinées à un rôle de pot de fleur. L’intrigue fait souvent sourire mais attention un sourire 58 et finalement on se dit qu’on a passé un chouette moment de lecture dans une ambiance délicieusement rétro. C’était au temps où Bruxelles rêvait, c’était au temps …

Sourire 58_23.jpg

Cet album est aussi complété par un dossier didactique de 8 pages sur cette fameuse expo qui fête cette année ses 60 ans.
A noter aussi une exposition à la galerie Champaka du 13 avril au 5 mai avec un vernissage le 12 avril.
Autre exposition temporaire, en face de l’Atomium, du 23 mars au 16 octobre qui présentera les grandes étapes de l’exposition universelle de 1958 illustrées par des vignettes agrandies de l’album Sourire 58.
Voilà je crois que j’ai tout dit, à moi le dessert 58 !!!!

29594607_200331314064343_6069643084864639099_n.jpg

Samba.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a08-3e78906.gif

 

a07-3e78901.gif

Bjorn le Morphir

bjorn le morphir,tome 7,la revanche du morphir,lavachery,gilbert,rue de sèvres,07 mars 2018,héroïc-fantasybjorn le morphir,tome 7,la revanche du morphir,lavachery,gilbert,rue de sèvres,07 mars 2018,héroïc-fantasyTome 7 – La revanche du Morphir

Scénario : Thomas Lavachery et Thomas Gilbert

Dessin : Thomas Gilbert

Editeur : Rue de Sèvres

74 pages – cartonné

Parution : 07 mars 2018

Héroïc fantasy – aventures

 

Présentation :

Une nouvelle aventure de Bjorn le Morphir !

Bjorn le morphir aurait-il perdu ses pouvoirs ? L’expédition en territoire gol a tourné au désastre et Bjorn s’est enrôlé, contraint et forcé, dans l’armée de Batachikhan, le nouveau maître des steppes. Côtoyer le seigneur de guerre n’est pas sans risque. L’homme a l’esprit tortueux, un cœur d’acier, une main de fer. Malheur à celui qui a l’heur de lui déplaire ! Dans le sillage du conquérant, Bjorn prend du galon, apprend l’art de la guerre et de la stratégie militaire. Entre deux combats, il devient même père en adoptant une fillette trouvée dans le désert. Le Fizzland paraît soudain bien loin… Qu’attend Bjorn pour délivrer son peuple et revoir sa chère Sigrid ? Qu’attend-t-il pour redevenir un morphir ?

bjorn le morphir,tome 7,la revanche du morphir,lavachery,gilbert,rue de sèvres,07 mars 2018,héroïc-fantasy

Mon avis :

Romans de Thomas Lavachery, saga mythologico-scandinave :  pas moins de 7 tomes de Bjorn le Morphir ont été publiés sur plusieurs cycles entre 2004 et 2012. Fort de son succès, en 2009, l’École des Loisirs s’est associée avec les éditions Casterman pour adapter la série en bande dessinée avec la participation de Thomas Gilbert au dessin et au scénario. Fin de l’aventure en 2013, après quatre albums.

bjorn le morphir,tome 7,la revanche du morphir,lavachery,gilbert,rue de sèvres,07 mars 2018,héroïc-fantasy

Mars 2015, la saga reprend après un changement d’éditeur : le pôle BD de l’Ecole des loisirs, Rue de Sèvres, effectue un lifting de la maquette, change le format et republie le premier cycle en passant de quatre tomes à trois sous de nouvelles couvertures. Le pari est réussi. La série y gagne en cohérence et en lisibilité, les jeunes lecteurs sont au rendez-vous.

bjorn le morphir,tome 7,la revanche du morphir,lavachery,gilbert,rue de sèvres,07 mars 2018,héroïc-fantasy

Si nous, lecteurs, sommes habitués aux contenus récurrents des récits d’héroïc-fantasy, cette série qui reste fidèle à la dimension épique d’un genre convenu ne nous surprend guère. Entre épreuves et rebondissements, quelques touches d’humour et un canevas amoureux, le récit progresse sans répit. La ligne fine du trait et une colorisation réussie donnent au graphisme le dynamisme essentiel à cette adaptation plutôt réussie. Le succès semble assuré auprès des jeunes lecteurs qui ont souvent découvert la série via le monde scolaire : lectures conseillées, mises à disposition des livres en bibliothèques, animations en classe par l’auteur lui-même.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg Dessin_R_sf_txt_65px.jpg Album_R_sf_txt_65px.jpg

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

Skippy

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑