LES FOOT-MANIACS -Tome 11

Couv_190057.jpgPlancheA_190057.jpgDessin : Olivier Saive – Scénario: Jenfèvre, Sulpice, Cazenove

Editions Bamboo

Sortie : 15/05/2013

48 pages

Prix conseillé : 10,60 €

ISBN : 9782818923801

Humour, Football.

 

 

Résumé (de l’éditeur): Nom : Svatane. Fonction : Buteur. Signe particulier : faut pas l’embêter ! Avec un tel joueur dans son équipe, le FC Palajoy va enfin connaître les vertiges de la gloire, l’ivresse des sommets et faire tomber l’ancien record du club en gagnant ENFIN plus d’un match d’affilée ! Hélas, si Svatane a toutes les qualités sur le terrain, il y en a une qui lui fait défaut : il n’est pas contagieux et ses co-équipiers sont toujours aussi nuls !

1306091529290001.JPG

Mon avis : Avec la fin de l’année scolaire et du championnat de football, arrive le tome annuel de Foot-maniacs, le onzième de la série. Changement radical pour cet album. Le FC Palajoy, une équipe de bras cassés, va voir arriver un certain Svatane, ancien joueur du club slave de Castoidlavic. Il en a marre de jouer sous les bombes et cherche la tranquillité. Il débarque en France. Les lecteurs feront de suite le parallèle tant au niveau du physique que du comportement à Zlatan Ibrahimovic. Svatane est très fort balle au pied, marque des buts, fait gagner le club du FC Palajoy…Mais Svatane ne joue pas avec toi ! A partir de là, va suivre une série de gags très réussis sur le comportement ombrageux du talentueux joueur. Ses coéquipiers ne touchent pas plus le ballon qu’avant mais ce n’est pas trop grave puisque le FC Palajoy est parti vers les sommets grâce à Monsieur Svatane 100%.

1306091530220001.JPG

Au niveau du dessin, « Svatane » est bien caricaturé et ressemble au modèle dont il est inspiré. Olivier Saive déroule tranquillement dans son style efficace. Au niveau du scénario, je regrette une seule chose, c’est le manque d’unité de l’album. Pourquoi faut-il attendre la 17e planche pour voir débarquer Svatane ? Avant, cette planche, nous avons droit à des gags qui n’ont pas grand-chose à voir avec le sujet central de l’album. Il aurait été préférable de se focaliser sur l’excellente idée de base, la venue de Svatane, et développer le concept à fond. Dommage, car au final, l’album est fort inégal, le début de l’album étant plus faiblard par rapport à la fin de l’opus.

1306091531100001.JPG

Reste à voir maintenant si Svatane sera encore au FC Palajoy au prochain tome…Comme Svatane, Foot-maniacs va encore cartonner dans les librairies et autres rayons de grandes surfaces. Destiné à un public « jeunes » et amateur de foot.

1306091533410001.JPG

Et sache une chose : « si tu ne lis pas cette BD, Svatane pas content ! »  Qui a dit que le foot était quelque chose de sérieux ?

 

Graphisme :      

Scénario :        

Moyenne :        

Liens vers le site internet de Bamboo : ICI.

 

Capitol.

1306091534510001.JPG

Canicule

canicule,baru,vautrin,casterman,polar,adaptationcanicule,baru,vautrin,casterman,polar,adaptationScénario, dessin et couleurs : Baru
adapté du roman de Jean Vautrin
Editeur : Casterman
date de sortie : avril 2013
109 pages
Genre : Polar

 

 

Après avoir effectué un braquage, Jimmy Cobb fuit la gendarmerie et se retrouve en plein milieu d’un champ de blé dans la Beauce profonde pour y planquer son magot. Le soleil de plomb doit lui brouiller l’esprit, car il ne remarque pas que Chim, un gamin planqué dans les blés, ne loupe rien de la scène. Jimmy n’est pas très loin d’une ferme dans laquelle il espère trouver refuge. La chaleur étouffante qui brûle les champs n’est rien en comparaison de l’enfer qu’il trouvera dans cette ferme.

canicule,baru,vautrin,casterman,polar,adaptation


Cette ferme est un concentré de la misère sociale des plus sordide : un maître des lieux tyrannique et libidineux, une femme rongée par la haine, un frère suintant l’alcool, un fils battu à coup de ceinturon, une fille folledingue nymphomane et une grand-mère désabusée qui manque de se faire pousser dans la tombe à chaque instant. Le gangster a mis les pieds dans une cocotte minute dont la soupape est restée fermée trop longtemps, et le magot qu’il trimballait va tout faire péter !

 

canicule,baru,vautrin,casterman,polar,adaptation


On dit que l’argent rend fou, mais là les protagonistes sont déjà tous bien atteints et, la chaleur aidant, le lecteur assiste à un maelström de folie destructrice.

Avec Canicule, Baru inaugure une série d’adaptations des meilleurs romans de Jean Vautrin.

Le scénario de cette histoire est un peu léger, mais la mise en scène parfaite de Baru nous offre une lecture fluide permettant de bien cerner chaque personnage et leur noirceur. La lumière inondant les premières pages s’amenuise au fil du récit et l’auteur nous pousse sans ménagement dans cette cour de ferme glauque. On en vient finalement à se demander si Jimmy le gangster n’aurait pas mérité un meilleur traitement !

Un bon polar lumineux et noir à la fois, qui n’aurait pas démérité sa place dans la belle collection Rivages/Casterman/Noir.


canicule,baru,vautrin,casterman,polar,adaptationMa note : 7.5/10

Loubrun

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑