Samb’or 2012 Comics.

Cette année, vu le nombre d’amateurs de héros en  collant sur le forum, on a décidé de créer un prix pour le meilleur comics 2012 .Bon, ça manque un peu de votants mais  on a notre grand vainqueur.

Couv_160817.jpg

Un récit sans super héros , assez intimiste sur le sens de la vie avec un scénario très original.
Daytripper  de Fabio Moon et Gabriel Bà .
Félicitations à eux deux.
La suite du classement.
Couv_175636.jpgCouv_165658.jpgCouv_159184.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Palmares.
2011 Walking dead.

Les Amazones T1 et T2

Couv_176343[1].jpgCouv_176346[1].jpgScénario : Clarke
Dessin : Borecki, Ludo
Couleurs : Cerise
Dépot légal : 10/2012
Editeur : Glénat
Collection : Treize étrange
Planches : 48

Octobre 1854. La Guerre de Crimée est déclarée. Dans l’optique de la prise de Sébastopol les troupes Françaises et Anglaises se déploient. A à la tête d’un détachement, un officier Anglais, James Gordon Parker, est chargé de sécuriser et de nettoyer le périmètre. Fait prisonnier par les terribles guerrières amazones Koumanes, les débris de l’unité sont réduits en esclavage. Borné et arrogant, le lieutenant Parker imposera sa discipline très militaire aux prisonniers jusqu’à l’absurde.

album-page-large-17666[1].jpgMais que recherche Clarke ? A-t-il un message à nous transmettre ? Où veut-il en venir ? Sur fond de décor historique, il met en scène un officier aveuglé par sa culture et son instruction militaire. Il renvoie dos à dos la culture Amazone et la très rigide instruction militaire. Ainsi deux civilisations s’affrontent sans donner de crédit à l’un ou à l’autre : la cruauté des hommes (leurs tares ?) prend le dessus. Le seul mérite de cette BD est de ce poser la question : dans une situation d’asservissement, comment réagirais-je ? Mais que tout cela est vague et surtout convenu. On remarquera le manque de profondeur des dialogues. Et que c’est lent ! Paradoxalement, les séquences de planches silencieuses sauvent l’ensemble du scénario. En effet, il y a une montée en puissance de la tension inter et intra-groupe tout au long des dialogues et ….de leurs économies. Un effort est fait sur la reconstitution historique avec les dates, les lieux jusqu’au nom du General Anglais : Lord Fitzroy réellement chef du corps expéditionnaire anglais en 1854. Derniers clin d’œil de l’auteur, le nom des amazones « Koumane » : les Coumans, peuple semi-nomade, sont à l’origine, les habitants de la péninsule.

PlancheA_176343[1].jpgQue dire des dessins de Borecki ? Il utilise la technique de ligne claire sans grand succès ! Les visages manquent d’expression. Ainsi, l’officier Anglais a parfois du sang asiatique dans des tentatives de représentation d’un sentiment. Les proportions ne sont pas toujours respectées : notamment au niveau des chevaux que l’on retrouve tantôt courts sur patte, tantôt fringants. Tout cela nuit gravement à une lecture fluide. Par contre, Borecki s’en tire plutôt bien sur les scènes d’action, les contre champs et les détails …. de bateaux. Un point merite d’etre souligné : la réussite de la colorisation ! Les couleurs très douces de Cerise atténuent l’ensemble du drame.

D’aucun, auront fait le parallèle avec l’officier du pont de la Rivière Kwaï. Mais n’est pas Pierre Boule qui veut ! La collection Treize Etrange de chez Glenat nous avait donné des perles comme Ratafia, Achab, Lorna … mais malheureusement ce dytique n’est pas très à l’aise parmi ses camarades de promotions. Dommage, car si l’idée est bonne elle manque de corps et d’épaisseur.

5/10

Tigrevolant

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑