BAD ASS – Bande annonce BD

 

Scénario : Herik HANNA
Dessin : Bruno BESSADI
Couleurs : Gaétan GEORGES

Assassin de l’un des chefs de la pègre locale et voleur d’une formidable somme en diamants, Dead End est désormais considéré comme l’ennemi public numéro 1 de Roman City… une ville protégée par l’implacable Black Snake. Vingt-cinq ans plus tôt, Dead End est encore le jeune et détesté Jack Parks, souffre-douleur de son lycée, jusqu’au moment où il décide de se venger de tous ceux qui l’ont malmené.

MAGASIN SEXUEL – Tome 2.

Couv_175612.jpg175612_pla.jpgDessin & Scénario: Turf

Editions Delcourt

Sortie : 21/11/2012

64 pages

Prix conseillé : 14,95 €

ISBN : 9782756027135

Humour, comédie

 

 

Résumé (de l’éditeur): Le village des Bombinettes s’est fait à l’idée de la présence d’Amandine et de sa boutique ambulante spécialisée en sex-toys. Les habitants semblent apprécier la jeune fille qui, en bonne commerçante, a toujours un mot aimable pour tous. Les jours de marché se succèdent, la foule grandit autour du Magasin sexuel, ce qui n’est pas pour plaire au maire, surveillant ce petit manège depuis sa fenêtre.

 

 

1212301817050001.JPG

 

Mon avis : Lors de ma chronique du premier tome, j’avais écrit que cet album me laissait sur ma faim et que j’attendais le second tome pour me faire une idée plus précise de cette série en deux albums. Me voilà donc avec le tome 2 en main. Première constatation : la couverture est superbe et attire l’attention. Ouvrons l’album. Rien de changé au niveau graphique. Le dessin est toujours dans le même style, bien maîtrisé, un rien enfantin, des couleurs acidulées pour jeunes filles en fleurs. En d’autre terme, Turf veut nous faire passer par le biais de l’humour une gentille histoire sur un problème de société dans un village reculé du fin fond de la France : l’existence d’un sex-shop ambulant sur le marché hebdomadaire. Les âmes bien pensantes sont offusquées. Que fait le Maire? Mais le Maire en pince pour Amandine, la petite tenancière dudit sex-shop…Suit un marivaudage et une suite de quiproquos dont je vous laisse découvrir l’épilogue. En fin de compte, le personnage principal est plutôt le Maire qui est mal barré sur tous les plans, tant celui de sa commune que de ses affaires de cœur.

1212301818580001.JPG

Au final, une petite histoire gentille menée à un train de sénateur mais que ne me laissera pas une trace indélébile dans ma mémoire. Je n’ai que moyennement apprécié. Vite lu, vite oublié…

1212301821030001.JPG

 

Graphisme :   7,0/10

Scénario :     7,0/10

Moyenne :     7,0/10

 

Capitol.

1212301821500001.JPG

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑