Bordeline T4:Martyr.

Borderline4.jpgBorderline4p.jpgAuteurs: Robin et Berr.
Editeur : Grand angle.
Sortie : 04/2011

Hopla boum.
De retour à Paris, Fernando Villa, l’auteur dont les écrits sont prémonitions, aperçoit un homme qui explose avant de se jeter dans la Seine. D’après les informations télévisées, cet homme répondait au nom de Jalil Lamouri, un radicaliste religieux ayant basculé vers le terrorisme. C’est alors que Fernando entre à nouveau en transe pour écrire le récit de la vie Jalil, une source inespérée de renseignements pour remonter la piste jusqu’à une secte d’intégristes catholiques, dont il faudra déjouer les projets. Un jeu d’écriture très serré

Mon cœur fait BOUM.
C’est toujours un plaisir de retrouver Jean Reno, notre héros malgré lui. Il est un peu comme Richard Virenque, il subit à son insu des visions de victime l’utilisant comme réceptacle pour témoigner. On est alors plongé au cœur d’un polar fantastique dont notre expert médium pourrait avoir le premier rôle dans une série TV. Dans ce tome 4, les auteurs se sont amusés à chambouler nos aprioris . Quand on voit certains illuminés aux USA, on n’en est pas si loin en réalité. Sinon, la grande information vient de Nathalie Berr qui arrête là cette série . C’est vraiment regrettable car son dessin détaillé et élégant sera très difficile à remplacer. Curieux de voir si on aura une suite et si le futur dessin sera à la hauteur . Le challenge ne sera pas évident surtout au niveau des émotions. Le regard de cocker de Fernando Villa me manque déjà.
Scénario :7 /10
dessin 8 /10
7-17b0.gifGlobal 

Borderline4v.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :